référence : http://listes.cru.fr/arc/coop-int/2001-02/msg00000.html
       Chronologie       
       Conversation       

BCI / Bulletin 2000 - 2001 no 21 / le 5 février 2001 "Roy, Charles-André"



Title: BCI / Bulletin 2000 - 2001 no 21 / le 5 février 2001

================================================================
BUREAU DE LA COOPÉRATION INTERNATIONALE (BCI)
Bulletin 2000-2001 no 21 :   le 5 février 2001
================================================================


Numéro qui porte uniquement sur le 5e programme-cadre européen de recherche et de développement technogique

Le contenu du présent numéro est adapté d'un message transmis par Industrie Canada

================================================================

Le 5e programme-cadre européen de recherche et de développement technologique

================================================================

Une collaboration dans le contexte du Cinquième programme-cadre de RDT de
l'UE

Le succès des entreprises, des universitaires et des chercheurs canadiens
dans le domaine des technologies de l'information et des communications
dépend de plus en plus de la façon dont ils peuvent collaborer efficacement
avec d'autres intervenants et assimiler des connaissances et des techniques
développées ailleurs dans le monde.

Le Canada et l'Union européenne bénéficient depuis longtemps d'une relation
productive en science et technologie (S et T). Une importante étape a été
franchie lors de la signature de l'Accord sur la coopération scientifique et
technologique entre le Canada et l'UE
(http://www.dfait-maeci.gc.ca/francais/geo/europe/EU/s&t_fre.htm) qui vise à
renforcer les liens existants et à ouvrir de nouvelles avenues. L'Accord a
été modifié en 1998 pour que les chercheurs canadiens puissent participer en
tant que partenaires à part entière à la plupart des projets du Cinquième
programme-cadre de l'UE, sur la base d'un autofinancement. L'Accord confirme
également que les chercheurs européens ont le même accès aux activités en
science et en technologie non liées à la défense, financées ou effectuées
par le gouvernement du Canada,

Le Cinquième programme cadre de l'Union européenne (1998-2002)

Le Cinquième programme-cadre (http://www.cordis.lu/fp5) établit les
priorités pour les activités de recherche et de développement technologique
de l'Union européenne et les activités de démonstration pour la période
1998-2002. Il a été conçu pour contribuer à résoudre les problèmes et pour
répondre aux importants défis socio-économiques auxquels l'Europe fait face.
Le programme comporte quatre programmes thématiques.

1. Qualité de la vie et gestion des ressources vivantes
(http://www.cordis.lu/life)

2. Société de l'information conviviale (http://www.cordis.lu/ist)

3. Croissance compétitive et durable (http://www.cordis.lu/growth)

4. Énergie, environnement et développement durable
(http://www.cordis.lu/eesd)

Programme de l'Information Society Technologies (IST)

Le programme de l'Information Society Technologies (IST)
(http://www.cordis.lu/ist) (appelé aussi la société de l'information
conviviale - ci-dessus) est conçu et mis en oeuvre comme programme unique et
intégré, qui traduit la convergence du traitement de l'information, des
technologies des communications et des supports. Le programme est structuré
autour de quatre actions clés. Ce sont :

1. les systèmes et les services pour le citoyen
(http://www.cordis.lu/ist/ka1/home.html);

2. les nouvelles méthodes de travail et le commerce électronique
(http://www.ispo.cec.be/istka2/);

3. les contenus et les outils multimédias (http://www.echo.lu/ist/ka3/);

4. les technologies et les infrastructures essentielles
(http://www.cordis.lu/ist/ka4/home.html).

Le site Web de l'IST (http://www.cordis.lu/ist) vous procure un accès facile
à une grande diversité de renseignements à jour qui peuvent vous aider à
mieux comprendre, à participer et à profiter des actions et des activités du
Programme IST. Prière de visiter le site Web suivant pour avoir un aperçu du
programme : http://www.cordis.lu/ist/overv-1.htm#objective.

La Commission européenne publie un programme de travail annuel
(http://www.cordis.lu/ist/wp.htm) pour le Programme IST, qui définit les
actions clés qui feront l'objet d'appels de propositions au cours de
l'année, à des dates spécifiées. Les soumissions de projets doivent
identifier une équipe de participants provenant d'au moins deux États
membres de l'UE ou d'un état de l'UE et d'un état associé, mais la plupart
des projets ont tendance à comprendre des participants en provenance de cinq
états ou plus. Les équipes de projet regroupent habituellement des
chercheurs d'universités, de centres de recherche gouvernementaux et de
l'industrie. Les premiers appels de propositions ont été lancés le 19 mars
1999, provoquant un intérêt considérable et attirant des propositions de
grande qualité de tous les secteurs.  On peut trouver des renseignements sur
tous les appels de propositions de l'IST à l'adresse
http://www.cordis.lu/ist/calls/calls.htm.
                                                       

Le 6e appel de propositions dans le cadre du volet IST du 5e programme-cadre a été landé le 27 janvier 2001.  L'échéance pour la pré-inscription de propositions est le 11 avril 2001.  Pour plus d'information, consulter le site suivant :

http://www.cordis.lu/ist/calls/calls.htm.


Pour plus d'information sur le programme IST, veuillez consulter les sites suivants :

- Présentation du programme IST :

http://www.cordis.lu/ist/overview.htm

- Pour télécharger le plan de travail 2001 du programme IST :

http://www.cordis.lu/ist/workprogramme.htm

- Pour consulter les événements à venir et les journées d'information :

http://www.cordis.lu/ist/events.htm

- Le service de manifestations d'intérêts du programme IST :

http://www.cordis.lu/ist/ist-eoi.htm

CORDIS (EU Community R&D Information Service) offre un service gratuit de manifestations d'intérêt pour aider les organisations à identifer des partenaires éventuels pour le programme IST.  Le service permet d'effectuer des recherches de collaborateurs possibles et de soumettre son profil et de le mettre à jour.


- Pour participer au programme IST :

 http://www.cordis.lu/ist/particip.htm.

Cette section donne accès à l'information et aux ressources nécessaires pour formuler une proposition au programme IST.  Elle contient les lignes directrices à l'intention d'éventuels participants jusqu'aux appels de propositions et à la documentation.


- Les dernières nouvelles sur la recherche, l'innovation et les activités apparentées dans l'Union Européenne :

http://dbs.cordis.lu/news/fr/home.html


Le service vise les participants à l'ensemble des programmes de recherche et d'innovation de l'Union Européenn et ceux qui s'y intéressent.

- Trousse de préparation de contrat du programme IST :

http://www.cordis.lu/ist/cont-prep.htm

- Les organismes canadiens intéressés à PROMETEUS (PROmoting Multimedia access to Education and Training in EUropean Society)

consulter le site suivant en cours de révision :

http://prometeus.org/index.cfm?PID=1 .



Comment les Canadiens peuvent-ils participer?

Trouver des partenaires européens

        a. Soumettre une «Manifestation d'intérêt» au Service du programme
Manifestations d'intérêt (EoI) de l'IST (http://www.cordis.lu/ist/eoi.htm).
CORDIS offre ce service gratuit afin d'aider les organisations à identifier
des partenaires éventuels en vue d'une participation au Programme IST. Le
service, qui offre un canal de communications bilatérales, vous permet de
rechercher des collaborateurs éventuels et de soumettre et mettre à jour vos
propres profils.

        b. ideal-ist (Information Dissemination and European Awareness
Launch for the IST Programme) est un autre excellent outil pour les
Canadiens en vue de localiser des partenaires européens. C'est une
initiative appuyée par la Commission européenne pour soutenir les auteurs de
propositions pour le Programme IST. L'objectif de l'ideal-ist est de réduire
les obstacles auxquels font face les organisations désireuses de participer
au programme IST, en soutenant la recherche d'un partenaire transnational et
le courtage, et en améliorant la communication entre la Commission
européenne et les participants éventuels. Le consortium de l'ideal-ist
inclut des partenaires, des points de contact nationaux de l'IST de tous les
États membres de l'UE, ainsi que de l'Islande, d'Israël, de la Norvège et de
la Suisse. On peut trouver des renseignements sur les partenaires de
l'ideal-list à l'adresse suivante : http://www.ideal-ist.net.

On peut faire une recherche de partenaires à l'adresse suivante :
http://www.ideal-ist.net/psIST.html.

        c. ideal-ist-east (http://www.idealist.east.net) encourage la
collaboration entre des organisations des pays de l'Europe centrale et de
l'Est et les Nouveaux États indépendants de l'ancienne Union soviétique,
avec le Programme IST.

        d. Au Canada, la personne-ressource de l'ideal-ist est M. Doug
Colley, Conseiller en technologie industriel, Groupe d'établissement d'un
réseau sur les technologies, Programme d'aide à la recherche industrielle,
Conseil national de recherches du Canada, 1500, chemin de Montréal, pièce
278E, Édifice M-55, Ottawa (Ontario) K1A 0R6. Tél. : (613) 993-1933. Téléc.
: (613) 952-1079. Courriel : doug.colley@nrc.ca

Trouver des partenaires canadiens

        a. Les chercheurs, les scientifiques et les ingénieurs canadiens
travaillent dans des installations de recherche fédérales, des laboratoires
universitaires et des entreprises privées dans l'ensemble du pays, comme en
fait état la passerelle principale vers l'innovation d'Industrie Canada à
http://strategis.ic.gc.ca/sc_innov/frndoc/homepage.html

        b. L'Index national des compétences (INC) à
http://strategis.ic.gc.ca/nei offre un accès à guichet unique pour les
chercheurs des universités, collèges et laboratoires des gouvernements
fédéral et provinciaux. Ayant des liens avec plus de 13 500 pages d'accueil
de chercheurs et d'équipes de recherche, l'INC est déjà l'une des sources
les plus complètes de compétences en recherche au Canada. Les Réseaux de
centres d'excellence du Canada (http://www.nce.gc.c) sont aussi un excellent
point de départ pour l'identification des capacités canadiennes en
recherche.

        c. Les participants à des programmes-cadres antérieurs ou des
Européens que vous connaissez déjà peuvent vous donner des conseils et une
orientation sur la façon dont vous pouvez vous joindre à un consortium du
Cinquième programme-cadre.

Demander à être un évaluateur expert

La Commission européenne invite les personnes intéressées à soumettre des
demandes en vue d'établir une liste d'experts pour l'évaluation des réponses
à des appels d'offres faites en rapport avec des programmes particuliers,
dont la mise en oeuvre se fera dans le cadre du programme du Cinquième
programme-cadre. Dans le passé, des Canadiens ont été choisis. Pour apposer
sa candidature, consulter http://www.cordis.lu/expert-candidature/home.html.

Obtenir le soutien du gouvernement du Canada

        a. Selon votre domaine d'intérêt, vous pouvez communiquer avec l'un
des nombreux points de contact du gouvernement canadien dans les ministères
et les organismes à vocation scientifique mentionnés à la fin de ce
document.

        b. Le Conseil national de recherches du Canada, par son Programme
d'aide à la recherche industrielle (PARI), qui couvre l'ensemble du Canada,
s'est engagé à faciliter la participation des PME canadiennes aux activités
du Cinquième programme-cadre. (Voir http://www.nrc.ca/irap)

        c. Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie
(CRSNG) (http://www.nserc.ca), le plus important conseil octroyant des
subventions en recherche, appuie la collaboration internationale par des
fonds accordés dans le cadre de ses programmes ordinaires. Les modalités et
conditions de ces octrois sont suffisamment souples pour permettre leur
utilisation dans un but de collaboration internationale. En outre. il aide
les chercheurs canadiens à amorcer des projets de collaboration avec des
groupes ou des réseaux de recherche à l'étranger, y compris avec des
chercheurs de l'UE, planifiant d'établir un consortium pour le
programme-cadre.

        d. Les conseillers aux affaires scientifiques et technologiques et
les agents de développement de la technologie des missions canadiennes de
Bruxelles, Bonn, Londres, Paris et ailleurs en Europe sont aussi des
personnes-ressources utiles.

Financement de projets pour les Canadiens

Lorsqu'un financement de l'UE relevant du Cinquième programme-cadre est
accordé à un projet en collaboration, c'est en vue d'une utilisation directe
par les seuls partenaires européens. À moins qu'ils n'agissent comme
sous-traitants, les Canadiens doivent financer leur propre partie des
activités conjointes et peuvent demander un soutien financier des organismes
canadiens habituels de financement de la recherche. Il n'y a aucune garantie
que ces demandes auront du succès, même si l'UE soutient les partenaires
européens; vous devez donc localiser vos ressources pour le projet avant de
mettre au point vos engagements avec vos partenaires européens.

Au Canada, il n'y a pas de mécanisme central unique pour financer les
chercheurs canadiens qui participent à des projets du Cinquième
programme-cadre. Les universités canadiennes ont accès à un financement des
conseils canadiens accordant des subventions à la recherche, dont certains
ont des mécanismes d'appui de la participation à des programmes
internationaux de recherche. Les trois plus importants conseils octroyant
des subventions aux universités canadiennes sont le Conseil de recherches en
sciences naturelles et en génie (CRSNG)
(http://www.nserc.ca/intern/europe.htm), le Conseil de recherches médicales
du Canada (http://www.mrc.gc.ca) et le Conseil de recherches en sciences
humaines du Canada (http://www.sshrc.ca). De plus, le Canada finance les
réseaux nationaux des Centres d'excellence (http://www.nce.gc.ca), avec de
grandes possibilités de collaboration dans le contexte du Cinquième
programme-cadre.

Les entreprises canadiennes ont droit aux plus généreux incitatifs fiscaux
en R et D du G-7, lorsque les programmes d'incitatifs financiers fédéraux et
provinciaux sont combinés. Environ 1,3 milliard de dollars d'aide fédérale
est octroyé chaque année aux entreprises canadiennes, par le truchement du
Programme de la recherche scientifique et du développement expérimental de
Revenu Canada (http://www.rc.gc.ca/sred). En outre, les petites et moyennes
entreprises (PME) peuvent se qualifier en vue d'un soutien du Programme
d'aide à la recherche industrielle (PARI) du Conseil national de recherches
du Canada (http://www.nrc.ca/irap) et d'un grand nombre de programmes de
soutien à la recherche sectoriels, régionaux et provinciaux.

Finalement, les laboratoires fédéraux de recherche, comme ceux qui
appartiennent au Conseil national de recherches du Canada
(http://www.nrc.ca), le Centre de recherches sur les communications
(http://www.crc.ca) et Ressources naturelles Canada (http://www.nrcan.gc.ca)
peuvent soutenir la participation de leurs propres chercheurs à des projets
du Cinquième programme-cadre.

Source de financement additionnelle accessible aux Québécois

Le Ministère de la Recherche, de la science et de la Technologie du Québec peut financer jusqu'à 50 % (maximum 200 000 $) des coûts d'un projet qui s'inscrit dans le cadre du 5e programme-cadre de RDT européen ou d'une autre entente internationale ou bilatérale :

http://www.mrst.gouv.qc.ca/_fr/programmes/Assist_coop_sci-tech.html


Personnes-ressources du programme IST

À Bruxelles

Mme Claude Gagné
Conseillère, Science et technologie
Mission du Canada dans l'Union européenne
Tél.: + 32 2 741 06 86, Téléc.: + 32 2 741 06 20, Courriel:
claude.gagne@dfait-maeci.gc.ca
http://www.dfait-maeci.gc.ca/eu-mission/hmst_f.html

M. Alain Déry
Directeur
Service de la coopération et de la culture
Délégation générale du Québec
Ministère des Relations internationales
Bruxelles
Tél. : +32 2 549 59 09,  Téléc. : +32 2 514 26 41
alain.dery@mri.gouv.qc.ca


Au Canada

Donna Jackson
Project Officer - Europe
Information and Communications Technologies
Industry Canada
300 Slater Street, 1726B
Ottawa, Ontario, K1A 0C8
Tel: (613) 991-1963,  Fax: (613) 990-4215
E-mail: jackson.donna@ic.gc.ca
http://ttcinfotech.ic.gc.ca

http://strategis.ic.gc.ca/sc_innov/frndoc/homepage.html

M. Doug Colley
Programme d'aide à la recherche industrielle
Conseil national de recherches du Canada
Tél.: (613) 993-1933, Téléc.: (613) 952-1079, Courriel: doug.colley@nrc.ca
http://www.nrc.ca/irap

M. Eric Tsang
Centre de recherches sur les communications
Tél.: (613) 998-2357, Téléc.: (613) 998-5355, Courriel: eric.tsang@crc.ca
http://www.crc.doc.ca/

Mme. Robbyn Plumb
CRSNG/NSERC
Analyste principale des politiques, Politiques et Relations internationales
Tél.: (613) 996-0923, Téléc.: (613) 947-5645, Courriel: rmp@crsng.ca
http://www.nserc.ca/intern/iof.htm


================================================================
COORDONNÉES DES MEMBRES DU BCI


Jean-Pierre Lemasson, directeur et agent de liaison internationale
Téléphone :     514 987-7969
Bureau :        D-3560
Courrier électronique : mailto:Lemasson.Jean-Pierre@uqam.ca

 

 
Alain Boutet, agent de recherche et de planification
Téléphone :     514 987-3000, poste 4737
Bureau :        D-3510
Courrier électronique : mailto:Boutet.Alain@uqam.ca

 

Dominique Charron, agente de recherche et de planification
Téléphone :     514 987-3000, poste 7931
Bureau :        D-3550
Courrier électronique : mailto:Charron.Dominique@uqam.ca
 

 
Charles-André Roy, conseiller
Téléphone :     514 987-3000, poste 7663
Bureau :        D-3505
Courrier électronique : mailto:Roy.Charles-Andre@uqam.ca


 
Michèle Tanguay, secrétaire de direction
Téléphone :     514 987-7969
Bureau :        D-3500
Courrier électronique : mailto:Tanguay.Michele@uqam.ca



================================================================

COORDONNÉES DU BCI

Bureau de la coopération internationale
Pavillon Athanase-David, bureau D-3500
Téléphone :   514 987-7969; 
Télécopieur :  514 987-6506
Courrier électronique :  mailto:bci@uqam.ca


================================================================
DÉSABONNEMENT DU BULLETIN

Écrire à : mailto:listproc@uqam.ca
Le texte du message ne doit contenir que la ligne :

Unsubscribe coop-int

Désactiver la signature avant l'envoi.
================================================================