référence : http://listes.cru.fr/arc/icea-pefa/2001-06/msg00001.html
     Chronologie       
     Conversation       

[ICEA-PEFA:2] Message de Rosalie Manuel Cisneros



1. Est-ce que le projet de politique répond à vos besoins, à vos
demandes en éducation et formation des adultes?

Comme individu, je me vois difficilement reprendre les études pendant
que je travaille, il n'y pas encore de programme mitoyen, qui permet de
travailler à temps partiel sans grande perte de revenu.  Les gens ne
doivent pas nécessairement se trouver sans emploi pour avoir accès à
l'assistance pour les études, ils ne devraient pas non plus se trouver à
des niveaux de 1er diplôme ou metier mais peu importe leur niveau, ils
devraient pouvoir envisager une formation avec une assistance
financière.  Les congés sabbatiques des grandes institutions permettent
ça.  Pourquoi les pme ou les organismes communautaires ne devraient pas
avoir une caisse qui leur permet les mêmes opportunités?

Comme représentante d'un service de documentation, la politique ne
répond pas non plus à mes besoins car, même si elle  mentionne " un
service d'accompagnement", le fait de ne pas nommer des services de
documentation est très inquiétant car il laisse l'impression que
collectivement nous ne reconnaissons pas le besoin de ce service
spécifique et que nous laissons aux organismes de formation, le droit
d'interpréter ce service à leur guise.

             2.Est-ce que tous les besoins des adultes en formation ont
une réponse dans ce projet? La politique que nous avons en face prépare
pour le marché du travail, et c'est correct mais elle répond moins aux
gens qui voudraient apprendre pour leur plaisir. Néamoins il y a une
ouverture et c'est peut-être mieux que tout n'ait pas été explicité.

             3.Qu'est-ce qui ne se trouve pas dans le projet de
politique?
Les média avec leur pouvoir et capacité de formation continue reconnue à
travers le monde ont été laissés sous silence.  La formation à distance
structurée d'accord mais il y a toutes ces autres formes redondantes qui
forment la perception, l'opinion et la connaissance de base des
peuples.  La politique ne peut pas les ignorer.

Les bibliothèques ont figuré dans les 2 rapports Inschauspé, elles sont
la réponse à une demande d'autoformation et elles sont la base de l'aide
à la formulation articulée de l'"expression de la demande"  La politique
sur l'éducation des adultes ne  peut pas les laisser de coté.

Les mesures concrètes qui vont appuyer la politique ne sont pas
mentionnées, il est difficile de démontrer qu'une instance de
concertation comme l'ICEA ou des services comme des centres de
documentation, vont exister quand on ne voit pas la mesure pour les
soutenir.

Voilà mes impressions sur le vif, le reste viendra au fur et à mesure.
Merci et félicitations pour l'initiative.

Rosalie Ndejuru, directrice
Centre de documentation sur l'éducation des adultes et la condition
féminine CDEACF
Site web:  http://www.cdeacf.ca
Courriel: ndejuru@cdeacf.ca

-------------------------------------------------------------icea-pefa-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe ICEA-PEFA


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
-------------------------------------------------------------icea-pefa--