référence : http://listes.cru.fr/arc/liste-gepi/2007-06/msg00003.html
     Chronologie         
     Conversation         

Miermontpubfinal (1).doc Louise Grenier



Title: Project3

N.B. : Voir dépliant joint avec photos


LE COMITÉ DE FORMATION CONTINUE DE

L'ASSOCIATION DES PSYCHOTHÉRAPEUTES CONJUGAUX ET FAMILIAUX DU QUÉBEC

ET

L’HÔPITAL DU SACRÉ-COEUR

DE MONTRÉAL

vous invitent à un colloque

 

«PATHOLOGIES COMPLEXES : ARTICULER LES THÉRAPIES INSTITUTIONNELLES ET LES THÉRAPIES FAMILIALES»

 

par le

Dr JACQUES MIERMONT

psychiatre et thérapeute conjugal et familial

 

25-26-27 octobre 2007

 

Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, Pavillon principal Auditorium Émilie-Gamelin 5400 boulevard Gouin Ouest,  Montréal

 

LE THÈME

Les familles confrontées à des symptômes complexes et à des souffrances intenses interpellent souvent de nombreux professionnels. Face aux difficultés auxquelles ceux-ci sont confrontés, ils deviennent les porteurs d’une demande de consultations familiales. Autant dire que ces familles qui consultent interpellent notre pratique. Ces familles nous font errer dans des territoires pas toujours définis et nous questionnent sur les limites de nos interventions. Elles interpellent par leur discours, leurs relations, leurs symptômes, des territoires hors de l'espace thérapeutique connu. Ces territoires sont peuplés des autres psychothérapeutes, dispensateurs de soins, intervenants sociaux, médecins, absents de façon concrète, mais combien présents dans le discours familial, dans l'espace thérapeutique. Ces familles nous obligent à une redéfinition de cet espace, à intégrer une fonction « contenante » faite de nouveaux systèmes, de multiples interventions et de multiples langages. Si ces familles nous font repenser les limites, les territoires de chacun, elles ouvrent aussi la possibilité d'établir de nouveaux liens entre nous, de nouvelles co-constructions de sens, de discours et de nouvelles formes relationnelles qui deviendront les leurs, les nôtres. Ces familles, ces multiples systèmes, et ces interventions différentes feront l'objet de nos réflexions durant ce colloque.

Professionnels invités à réagir lors de la table ronde

Madame Jacqueline C. Prud’homme est travailleuse sociale, thérapeute conjugale et familiale, et psychanalyste. Madame Prud’homme est formatrice et superviseure en thérapie conju­gale et familiale et fut l’une des pionnières tant au Québec qu’en Europe francophone à enseigner la thérapie conjugale et familiale dans les universités et les établissements de santé et services sociaux. Elle s’intéresse particulièrement aux systèmes relationnels en lien avec les systèmes intrapsychiques.

Linda Roy est travailleuse sociale et thérapeute conjugale et familiale. Elle occupe le poste de travailleuse sociale régionale au Centre Intégré de Lutte contre le Cancer en Montérégie. Elle co-dirige le Groupe d'Étude des Systèmes Humains (G.E.S.H.), institut de formation et de supervision à l'approche systémique et de réseau. Elle s'intéresse particulièrement à la prise en compte de la complexité de l'intervention dans des contextes institutionnels, c'est-à-dire à l'écart du cadre classique de la thérapie.

Monsieur Daniel Puskas est conseiller clinique au Centre jeunesse de Montréal-Institut universitaire, psychanalyste, détenteur d'une maîtrise en psychoéducation, membre fondateur de la Libre Association de psychanalyse de Montréal (LAPM) et systémicien. Il pratique en bureau privé, anime des séminaires et offre des supervisions et de la formation dans divers lieux : Centres jeunesse, Libre Association de psychanalyse de Montréal, organismes communautaires, CSSS.

 

 

«Pathologies complexes: articuler les thérapies institutionnelles et les thérapies familiales»

LE CONFÉRENCIER

 

JACQUES MIERMONT

 

Jacques Miermont, psychiatre des hôpitaux s'est formé à la psychanalyse et aux thérapies familiales pendant une dizaine d'années et a développé une fédération en thérapie familiale pour plusieurs services psychiatriques, sociaux et judiciaires dans le Val-de-Marne. Il a fondé en 1979 une association de formation et de recherche clinique en thérapie familiale, le Centre d’Étude et de Recherche sur la Famille. Il est le président fondateur de la Société Française de Thérapie Familiale. Suite à une soutenance de thèse d'université sous la direction de Jean-Louis Le Moigne, il poursuit une recherche clinique sur les psychothérapies et une recherche interdisciplinaire sur les processus de communication et de cognition contribuant à l'autonomie des systèmes humains complexes.

COMITÉ ORGANISATEUR

Comité de formation continue de l’APCFQ

Louise Couture, ps.éd., t.c.f.
Jean-Luc Lacroix, t.s., t.c.f.
Diane Latendresse, M.A.
Michèle Paquette, Inf., M.A., t.c.f.
Édouard Riopel, crim., t.c.f.

 

FRAIS D’INSCRIPTION

MEMBRES de l'APCFQ et de l'OPTSQ

Colloque entier : 275 $
Jeudi seulement : 115 $
Vendredi et samedi matin seulement : 175 $
Mercredi : 125$ (journée de supervision clinique)

NON-MEMBRES

Colloque entier : 295 $
Jeudi seulement : 130 $
Vendredi et samedi AM seulement : 190 $
Mercredi : 145$ (journée de supervision clinique)

TARIF ÉTUDIANT

Rabais de 50 $ sur le tarif non-membre retenu.

INSCRIPTION APRÈS LE 5 OCTOBRE 2007

Ajouter 25$ supplémentaires à chacun des tarifs.

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT

Des frais administratifs de 25 $ sont retenus
pour toute annulation avant le 12 octobre.
Aucun remboursement après cette date.

 



 

JPEG image

JPEG image

JPEG image

JPEG image

Miermontpubfinal.pdf