référence : http://listes.cru.fr/arc/liste-gepi/2007-09/msg00009.html
     Chronologie       
     Conversation       

=?Windows-1252?Q?24=E8me_rencontre_du_Pont_Freudien_:_le_sympt=F4me=2C_pa?==?Windows-1252?Q?r_Jean-Pierre_KLOTZ?= Louise Grenier



 
In English

Pour sa vingt-quatrième rencontre, le Pont Freudien invite :

JEAN-PIERRE KLOTZ

Il est psychanalyste et psychiatre à Bordeaux (France), membre de l'école de la Cause Freudienne, de la Nouvelle école Lacanienne (NLS) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP). Il est enseignant dans les Sections Cliniques de Paris-St-Denis (Paris VIII) et de Bordeaux. Il a écrit de nombreux articles et intervient régulièrement dans des pays variés, en particulier aux états-Unis(New York NY, Miami FL, Omaha NE, Kent OH, Columbia MI, Berkeley CA).

Notre prochaine rencontre aura lieu les 2, 3 et 4 novembre 2007.

Jean-Pierre Klotz traitera lors de la :

  1. Conférence : Vendredi 2 novembre à 19H30 :

Comment se sert-on du symptôme dans la psychanalyse ?

LIEU : Maison de la culture Côte-des-Neiges,

5290 Chemin de la Côte-des-Neiges, Montréal, Québec, Canada.

Métro Côte-des-Neiges.

Entrée de la conférence : 15$.

2- Séminaires du Champ freudien : Samedi 3 novembre et dimanche 4 novembre 2007 :

Usages du symptôme dans la psychanalyse 


LIEU : Hôpital Notre Dame (face au parc Lafontaine), Montréal.

Entrée rue Plessis ou Alexandre de Sève. Pavillon Mailloux.

Auditorium K 6247-2. Ascenseurs 16 et 17. 6ème étage.

a. Samedi 3 novembre de 9h30 à 13h : séminaire de lecture où seront traités les textes suivants :


b. Samedi 3 novembre 2007 de 14h à 17h : Frédérie Castan (psychologue et psychanalyste à Montréal), et Johanne Lapointe (psychanalyste à Montréal) présenteront chacune un cas clinique.

c. Dimanche 4 novembre 2007 de 10h à 13h : séminaire théorique.

         

En écoutant ses premiers patients, Freud découvre que le symptôme dissimule un savoir inconscient. Les premiers temps d'une psychanalyse sont l'occasion de vérifier si le symptôme qui, au départ, se présente comme un dysfonctionnement dont se plaint le sujet, peut devenir un symptôme analytique, c'est-à-dire un trouble qui, pour le sujet, recèle un savoir à déchiffrer. Dans cette perspective, le symptôme semble devoir être traité par le sens.

Or, dès que la cure analytique avance, pour tout sujet, certains symptômes insistent, résistent, révélant qu'ils ne sont pas seulement un trouble dont il y aurait à guérir, mais qu'ils ont une fonction. C'est ce qui sera abordé dans la conférence par Jean-Pierre Klotz.


Séminaire : Usages du symptôme ans la psychanalyse

Le symptôme a d'abord été considéré par Lacan, à la suite de Freud, comme une formation de l'inconscient, dont l'interprétation livrait du sens. Mais les obstacles rencontrés sur cette voie, du côté du transfert, ont été les moteurs de l'avancée de l'expérience de la psychanalyse.

La mise en évidence du fantasme fondamental, à construire et à traverser dans la cure, a amené Lacan à y situer les enjeux de la rencontre avec le réel, tel que le sujet s'y heurte et avec lequel le symptôme aménage un contact susceptible de stabilisation.

La fixité du symptôme telle qu'elle se rencontre dans l'expérience amène à considérer le symptôme non plus comme un dysfonctionnement, mais comme un fonctionnement, un traitement du réel par le symbolique. Cette dimension du symptôme comme jouissance est ce que Lacan a nommé « sinthome ». Il est, entre autres choses, le biais par où se traite l'angoisse. Nous verrons, dans les séminaires, comment un certain usage de son symptôme permet au sujet de faire avec l'impossible à supporter.


N'hésitez pas à nous contacter afin d'obtenir des renseignements supplémentaires :

Anne Béraud : anne.beraud@pontfreudien.org 514 807 9425.

Pierre Lafrenière : plaf@colba.net 450 434 9596.

Site web : http://www.pontfreudien.org

JE  M'INSCRIS AUX  RENCONTRES DU PONT FREUDIEN, LES  2, 3 et 4 novembre 2007.
Vous bénéficierez d'un tarif réduit en vous inscrivant avant le 6 octobre 2007
.

NOM : .................................................................TéL.:.....................
ADRESSE:................................................. CODE POSTAL :……..
COURRIEL : ...................................................................

Tarif spécial pour l'ensemble de la rencontre (incluant la conférence)
80 $ avant le 6 octobre 2007
60 $ étudiants avant le 6 octobre 2007
90 $
65 $ étudiants
100 $ formation permanente et soutien

tarif par séminaire : 40$ (précisez le séminaire).
Joindre un chèque au nom de Pierre Lafrenière, 1520, De la Chanterelle -Boisbriand, Qc, J7G 2V6.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Il est possible de s'inscrire sur place.


Jean-Pierre Klotz donnera une conférence organisée par le GéPI (Groupe d'études Psychanalytiques Interdisciplinaires) :

Le symptôme analytique et l'actualité du malaise dans la civilisation de Freud”

Jeudi 1er novembre 2007 à 12 heures 30
(entrée libre).
à l'UQAM, au Pavillon De Sève, 305 rue Christin, local DS-2901
Pour plus d'informations, contacter Louise Grenier (courriel : grenier.louise@uqam.ca)

Se désinscrire


[ In English ]


For its twenty fourth encounter, the Freudian Bridge has invited :

JEAN-PIERRE KLOTZ


He is a psychoanalyst and psychiatrist in Bordeaux (France), member of the école de la Cause freudienne, of the New Lacanian School and of the World Association of Psychoanalysis (WAP). He teaches in the Clinical Sections of Paris-St-Denis and of Bordeaux. He has written many articles and intervenes regularly in different countries, in particular in the United States (New York NY, Miami FL. Omaha, NE, Kent OH, Columbia, MI).

Our next encounter will take place November 2, 3 and 4, 2007.

Jean-Pierre Klotz will speak during the:


How do we make use of the symptom in psychoanalysis?


Listening to his first patients, Freud discovered that the symptom dissimulates an unconcsious knowledge. The first moments of a psychoanalysis are the opportunity to verify if the symptom, which, in the beginning, presents itself as a dysfunctionning the subject complains of, can become an analytic symptom, that is to say a disorder that, for the subject, covers up knowledge that is there to be deciphered. Within this perspective, it would seem that the symptom must be treated through its sense.

And yet, as soon as the analytic cure advances, for any subject, certain symptoms insist and resist, revealing they are not only a disorder that must be cured, but that they have a function. It is this that Jean-Pierre Klotz will examine in his lecture.

Place: Maison de la culture Côte des Neiges,

5290 Chemin de la Côtes des Neiges.

Entrance : $15


Uses of the symptom in psychoanalysis


The symptom was first considered by Lacan, following Freud, as a formation of the unconscious, whose interpretation brings to light its sense. But the obstacles met with in this direction, on the side of the transference, were the motors that pushed the psychoanalytic experience forward. The revelation of the fundamental fantasy, which had to be constructed and crossed through during the cure, brought Lacan to locate in it the stakes of the encounter with the real, such as the subject knocks against it and with respect to which the symptom establishes a contact making possible a stabilisation.

The fixity of the symptom as it is encountered in the experience brings us to consider the symptom no longer as a dysfunctionning, but as a functionning, a treatment of the real by the symbolic. This dimension of the symptom as jouissance is what Lacan named "sinthome". It is, among other things, with respect to this that anguish is treated. We will see, in the seminars, how a certain use of his symptom allows the subject to put up with the impossible to bear.


Place: Hôpital Notre Dame (across from the park Lafontaine), Montreal.

Entrance rue Plessis or Alexandre de Sève. Pavillon Mailloux.

Auditorium K 6247-2. Elevators 16 and 17. 6th floor.



    a- Saturday, November 3n from 9:30 am to 1:00 pm : reading seminar where the following texts will be discussed:

    b- Saturday, November 3n 2007n from 2 pm to 5 pm : Frédéric Castan (psychologist and psychoanalyst in Montreal), and Johanne Lapointe (psychoanalyst in Montreal) will each present a clinical case.

    c- Sunday, November 4, 2007 from 10 am to 1 pm: theoretical seminar.

Do not hesitate to contact us for any further information:

Anne Béraud: anne.beraud@pontfreudien.org 514 807 9425.

Pierre Lafrenière : plaf@colba.net 450 434 9596.

Site web : http://www.pontfreudien.org


I register for the Encounters of the Freudian Bridge, November 2, 3 and 4, 2007.

A reduced fee is possible until October 6, 2007

NAME:………………………………………………….. TEL……………..

ADDRESS…………………………………………….. ZIP CODE…………

EMAIL……………………………………………

Special fee for the entire encounter (including the lecture)

$80 before October 6
$90
$60 students before October 6
$65 students
$100 formation permanente and support

fee for each seminar: $40 (specify the seminar)

Please join a check to the order of Pierre Lafrenière, 1520, De la Chanterelle-Boisbriand, Qc, J7g 2V6.

It will be possible to register at the lectures and seminars


Jean-Pierre Klotz will give a lecture organized by the GéPI (Groupe d'études Psychanalytiques Interdisciplinaires):

The analytic symptom and the significance today of Freud's notion of the discontent of civilization


Thursday, November 1, 2007 at 12:30 (free entrance).

L'UQAM, at the Pavillon De Sève, 305 rue Christin, local DS2901
For more information , contact Louise Grenier (email : grenier.louise@uqam.ca )

Traduction : Thelma Sowley

Unsubscribe


No virus found in this incoming message.
Checked by AVG Free Edition.
Version: 7.5.487 / Virus Database: 269.13.28/1023 - Release Date: 2007-09-22 13:27