référence : http://listes.cru.fr/arc/liste-gepi/2008-02/msg00001.html
     Chronologie       
     Conversation       

=?Windows-1252?Q?Conf=E9rence_Denise_No=EBl?= Louise Grenier



 
 

La Libre Association de psychanalyse de Montréal

Présente:

Denise Noël

Psychanalyste

Questions de chamanisme et de psychanalyse.

Vendredi le 15 février 2008  à 13h30

À l’Université du Québec à Montréal

DS-2901 (noter le changement)

Pavillon J.-A. De Sève

320, rue Ste-Catherine Est (coin rue Sanguinet)

Montréal (Québec),Métro UQÀM

Entrée libre

Médecine, Science des religions, psychologie et psychanalyse, écrit l’anthropologue Michel Perrin, peuvent retrouver leurs objets dans une société chamanique comme en des miroirs déformants.

Comment les pratiques chamaniques interpellent-elles la psychanalyse ?

Si les questions, auxquelles ce système  de pensée veut donner sens, rejoignent souvent les nôtres, les réponses apportées  diffèrent  et nous étonnent autant par leur cohérence que par leur originalité.

Pour le «praticien du rêve» qu’est le chamane, l’expérience de l’inconscient, celle du rêve notamment, donne lieu  à une communication singulière des humains entre eux, ce,  grâce au concours indispensable des autres vivants, visibles et invisibles.

À partir des tendances ethnologiques actuelles définissant le chamanisme comme une écologie sociale ou comme un fait social touchant la totalité d’une société, nous tenterons une incursion dans l’univers chamanique de communautés algonquiennes et athapaskanes.

Denise Noël est psychanalyste à Montréal. Son parcours de recherche, depuis 1995, l’amène à approfondir les questions que pose la santé mentale autochtone aux soignants, dans nos institutions. Parallèlement à la clinique psychanalytique, elle coordonne un projet de recherche-action qui interroge, pour les prévenir, les comportements destructeurs et autodestructeurs des enfants et des jeunes Autochtones de Wemotaci.