référence : http://listes.cru.fr/arc/liste-gepi/2008-08/msg00008.html
     Chronologie       
     Conversation       

programme Calame.2008-2009.doc GEPI



Title: Psychosomatique

Programme annuel 2008-2009 de Calame.ca

www.calame.ca

 

 

Les séminaires

1) Séminaire Multimedia Psychanalyse et Histoire du XX°siècle

2) Séminaire Psychanalyse et Cinéma: Psyné-séminaire

3) Séminaire Écoute et Lecture de Lacan

4) Séminaire Multimedia de Psychosomatique

 

Le site calame.ca

L’universalité n’est ni universelle ni intemporelle.  C’est juste une prétention infondée.  Chaque découverte de la Psychanalyse est marquée par son temps ainsi que par le lieu où elle a vu le jour.  Le site www.calame.ca, animé par Karim Jbeili s’est attelé depuis 1995 à trier, de chaque découverte, ce qui est local ou éphémère de ce qui est plus essentiel ou plus général.  Il a été le centre d’une activité de recherche et d’enseignement de la psychanalyse qui a débouché sur les documents publiés sur le site et sur un livre intitulé «Le psychisme des Orientaux», Éditions Liber, 2006.

 

Le thème « Extension du champ de la psychanalyse »

« Extension du champ de la psychanalyse » sera le thème de l’année.  Il sera question de la clinique et de la théorie psychanalytique mais aussi et surtout de l’extension de leur champ d’application.  Extension dans le champ du somatique et dans le domaine de l’histoire.  Il sera également question de psychanalyse appliquée au cinéma.

 

Les animateurs

Karim Richard Jbeili est Psychologue depuis 1974 et Psychanalyste depuis 1987.  Il a contribué à la création du «Réseau des Cartels de Montréal», à la fondation du «Cercle Lacanien d’Études Freudiennes».  Il a enfin centré son activité d’enseignement et de recherche autour du site Calame.ca qu’il anime depuis 1995.  Il a publié dans de nombreuses revues québécoises, françaises ou arabes.  Un recueil de certains de ses articles est paru sous le titre:«Le psychisme des Orientaux» aux éditions Liber en 2006.

 

Jean-Marc Duru, Psychologue. Sa pratique psychanalytique l’a conduit à la prise en charge psychothérapique de patients hospitalisés en psychiatrie, en situation de crise, en post-traumatisme ou en maladie grave.

Il a contribué à la mise en œuvre d’une clinique d’interaction de crise au sein d’un centre d’urgence psychiatrique pour restaurer la parole du sujet au cœur du processus thérapeutique, tant dans les rencontres avec chaque patient que dans le cadre de la supervision des pratiques soignantes.

Il a travaillé notamment sur la dépression, la mélancolie et l’acte suicidaire et son anticipation clinique en rapport à son incomplétude signifiante.

 

 

Christian Roy est historien de la culture (Ph.D. McGill 1993) et traducteur. Sa principale spécialité comme chercheur indépendant est le personnalisme, ses origines et son inscription dans l’histoire intellectuelle contemporaine, objets de la plupart de ses articles dans des publications internationales. Il a également traité de cinéma et de problématiques identitaires canadiennes, ainsi comme collaborateur du “magazine transculturel” Vice Versa (1983-1996). Il est en outre l’auteur de Traditional Festivals. A Multicultural Encyclopedia (2 vols. Santa Barbara, CA, ABC-Clio, 2005). Actif depuis peu dans les domaines de l’art contemporain et de l’écologie urbaine, il est membre du Conseil d’administration de la Fonderie Darling, centre d’arts visuels du Vieux-Montréal.

 

 

 

 

Séminaire Histoire et Psychanalyse du XX°siècle

Automne 2008-Hiver 2009

Thème:

Du sens du devoir au devoir de jouissance:

L’inversion des pôles de la subjectivité à l'ère du baby boom

Fréquence:

bimensuelle

Durée:

Du 12 sept 2008 au 12 juin 2009

Lieu:

960 Jean-Talon Est #1

Horaire:

vendredi de 13h30 à 15h30 une semaine sur deux et vendredi 19h30 à 22h30 une fois par mois (pour le Ynéséminaire)

Animateur:

Christian Roy et Karim Jbeili

Coût:

400 $ pour l’année et pour les deux séminaires

S’inscrire:

Par courriel : jbeili@calame.ca    

 

Par téléphone : 514 808 2101

 

Ce séminaire fait suite au séminaire d’histoire de la première moitié du XX°siècle que nous avons travaillé en 2007-2008.

 

On a toujours pensé que si la psychanalyse s’appliquerait dans le champ social, ce serait à la politique qu’elle devrait en premier lieu s’attaquer.  Tous ceux qui ont pris cette orientation n’ont obtenu aucun résultat tangible ou au moins constructif.  L’échec est cuisant.

Il y a eu, à l’origine, erreur d’orientation.  C’est plutôt dans un  dialogue avec l’Histoire que  la Psychanalyse est véritablement capable de déployer ses capacités.  La discipline historique peut grandement bénéficier des instruments que lui offre la Psychanalyse.

 

De la même façon, la Psychanalyse subit les effets de l’espace et du temps.  Chacune de ses découvertes reste marquée par le lieu et le temps où elle a été faite.  Chaque  découverte, chaque écrit, reflète l’esprit de son temps en même temps qu’elle révèle une dimension de l’âme humaine.  Il s’agit de trier entre les deux aspects, la spécificité spatiotemporelle d’une découverte et sa dimension plus générale.

 

Psychanalyser l’Histoire et historiciser la Psychanalyse, tel est le projet conjoint du séminaire.  Il se trouve que, par une chance extraordinaire, nous serons deux attelés à ce projet : un Historien de la culture, Christian Roy et un Pychanalyste, Karim Jbeili.  Dans un dialogue, auquel les participants au séminaire seront également conviés, nous traverserons la deuxième moitié du XX° siècle.  En essayant de faire écho à la Psychanalyse dans l’Histoire et, inversement, à l’Histoire dans la Psychanalyse.

 

Parallèlement à ce séminaire, aura lieu un Psyné-séminaire durant lequel seront projetés des films correspondants au thème et à la période étudiée.  La liste des films et leur synopsis se trouve dans la rubrique Psyné-séminaire.  La participation au Ynéséminaire est gratuite pour les membres du séminaire d’Histoire.

 

Chaque séance du séminaire est enregistrée.  Les enregistrements sont par la suite mis à la disposition des participants à travers le site Calame.ca.

 

 

yné-séminaire

Va refléter le séminaire d’histoire du XX°siècle par des projections mensuelles de films.  L’analyse du film qui suivra la projection va représenter l’état de nos recherches d’histoire.

 

 

 

Liste des films qui seront projetés mensuellement

·       Far from Heaven is a 2002 film written and directed by Todd Haynes and starring Julianne Moore, Dennis Quaid, Ryan Ward, Dennis Haysbert, and Patricia Clarkson. The film tells the story of Cathy Whitaker, a 1950s housewife, living in suburban Hartford as she sees her seemingly perfect life begin to fall apart. It is done in the style of a 1950s, Douglas Sirk film (especially All That Heaven Allows and Imitation of Life), dealing with complex contemporary issues such as race, sexuality and class.

·       Rebel Without a Cause (1955) is a film directed by Nicholas Ray that tells the story of a rebellious teenager played by James Dean, who comes to a new town, meets a girl, defies his parents, and faces the local high school bullies. It sought to portray the existing decay of youth in middle America, critique parental style, and expose the rift between two generations. The title is taken from psychiatrist Robert Lindner's 1944 book, Rebel Without A Cause: The Hypnoanalysis of a Criminal Psychopath but has no other relationship to the book. In 1990, Rebel Without a Cause was added to the preserved films of the United States Library of Congress's National Film Registry as being deemed "culturally, historically, or aesthetically significant." The film was nominated for several Academy Awards: for Best Actress in a Leading Role (Julianne Moore), Best Original Screenplay (Todd Haynes), Best Cinematography (Edward Lachman), and Best Original Score (Elmer Bernstein).

·       if.... is an award-winning 1968 feature film by British director Lindsay Anderson satirising English public school life. Famous for its depiction of a savage insurrection at a public school, the film is associated with the 1960s counterculture movement because it was filmed by a longstanding counter-culture director at the time of the student uprisings in Paris in May 1968. It includes controversial statements such as "There's no such thing as a wrong war. Violence and revolution are the only pure acts" and features surrealist sequences throughout. On its release in the UK it was given an X certificate. The film stars Malcolm McDowell in his first screen role and his first appearance as Anderson's "everyman" character, Mick Travis. Arthur Lowe, Peter Jeffrey, Richard Warwick, David Wood, Christine Noonan, and Rupert Webster (as the young boy Bobby Phillips) also take starring roles. It won the 1969 Grand Prix at the Cannes Film Festival. In 2004 the magazine Total Film named it the sixteenth greatest British film of all time. The Criterion Collection released the DVD on 19 June 2007.

·       Innocents (The Dreamers) est un drame franco-anglo-américain de Bernardo Bertolucci, sorti le 10 décembre 2003 et présenté en avant première, au Festival de Sundance, grande-messe du cinéma indépendant américain. Isabelle et son frère Théo, restés seuls à Paris pendant les vacances de leurs parents, invitent chez eux Matthew, un étudiant américain. Dans cet appartement où ils sont livrés à eux-mêmes, ils vont fixer les règles d'un jeu qui les amènera à explorer leur identité émotionnelle et sexuelle. Au fil des heures, la partie s'intensifie, les sens et les esprits s'exacerbent. Avec pour toile de fond la France déchirée de Mai 68, reflet d'une jeunesse dont la voix résonne dans toute l'Europe, The Dreamers est un voyage initiatique : celui de trois adolescents testant leurs propres limites pour enfin se trouver.

·       C.R.A.Z.Y. (2005) Réalisé par Jean-Marc Vallee Avec Michel Cote, Marc-André Grondin, Émile Vallée  Film canadien. Genre : Comédie dramatique Durée : 2h 9min. Distribué par Océan Films Tags : ambiance 70's - années 70 (96), Un portrait de famille qui dépeint la vie souvent extraordinaire de gens ordinaires à la poursuite de leur bonheur. De 1960 à 1980, entouré de ses quatre frères, de Pink Floyd, des Rolling Stones et de David Bowie, entre les promenades en moto pour impressionner les filles, les pétards fumés en cachette, les petites et grandes disputes et, surtout, un père qu'il cherche désespérément à retrouver, Zac nous raconte son histoire... 25 décembre 1960 : Zachary Beaulieu vient au monde entre une mère aimante et un père un peu bourru mais fier de ses garçons. C'est le début de C.R.A.Z.Y., le récit de la vie d'un petit garçon puis d'un jeune homme pas comme les autres, qui va jusqu'à renier sa nature profonde pour attirer l'attention de son père.

 

·       Boogie Nights est un film tourné en 1997 par Paul Thomas Anderson. Eddie Adams emploie ses « attributs » masculins pour rentrer dans le monde de la pornographie. Le film montre plusieurs facettes de ce monde dans les années 1970 et 1980 en Californie, de l'univers du film à la déchéance dans les drogues. Il montre aussi les différentes origines des personnages, qui les ont poussées ou fait glisser dans cette univers parfois glauque, parfois fantaisiste. Le film a été sélectionné 3 fois aux Oscars. Distribution Mark Wahlberg : Eddie Adams/Dirk Diggler Burt Reynolds : Jack Horner Julianne Moore : Amber Waves/Maggie Heather Graham : Rollergirl / Brandy

·       Le Déclin de l'empire américain est un film québécois, réalisé en 1986 par Denys Arcand. Quatre hommes et quatre femmes, à Montréal, doivent se retrouver pour le week-end dans une maison de campagne. Dans celle-ci, les hommes préparent le repas, pendant qu'à l'université, les femmes se retrouvent dans les installations sportives. Pendant les heures qui précèdent leurs retrouvailles, ils échangent sur leur vie, surtout du point de vue sexuel. D'un côté, la version des hommes, de l'autre la version diamétralement opposé des femmes des mêmes événements. Les discussions qui continuent au cours du repas et qui s'en suivent jusqu'au petit matin apporteront leur lot de réflexions, découvertes, révélations, ébranlements, qui changeront la vie de certains personnages. Ce film québécois, vendu dans 27 pays, a obtenu un important succès commercial sur la scène internationale.

·       Barcelona (1994) Driven salesman Taylor Nichols allows his cousin, irresponsible Navy man Chris Eigeman, to stay with him in his Barcelona apartment in the early 1980s. While encountering sexy women, anti-American sentiment and cultural differences, the cousins rekindle their tense childhood relationship. Mira Sorvino co-stars in this wry, erudite tale from Whit Stillman ("Metropolitan"). 101 min. Widescreen (Enhanced); Soundtracks: English Dolby Digital Surround stereo, Spanish Dolby Digital Surround stereo, French Dolby Digital Surround stereo; English, Spanish, Portuguese, French; theatrical trailer. Category: Comedy Director: Whit Stillman

 

 

 

 

Écoute et lecture de «l’envers de la psychanalyse» de Lacan.

 

Ecouter les enregistrements de Lacan en suivant la transcription du texte et les commentaires actuels de lecture publiés par un collectif de l’ALI sur ce séminaire.

 

A travers notamment l’analyse structurale des 4 discours de Lacan, l’étude de ce séminaire, très actuel sur les questions du lien social et du sujet contemporain, questionnera plus spécialement la place du Réel en psychanalyse pour y découvrir son statut dans notre société contemporaine dont le Père oedipien semble avoir disparu.

 

 

 

 

Thème:

Lien social et sujet contemporain

Fréquence:

bimensuelle

Durée:

Du 12 sept 2008 au 12 juin 2009

Lieu:

960 Jean-Talon Est #1

Horaire:

vendredi de 10h à 12h

Animateur:

Jean-Marc Duru

Coût:

300 $ pour l’année

S’inscrire:

Par courriel : jbeili@calame.ca    

 

Par téléphone : 514 808 2101

 

Formation en psychosomatique

Séminaire Multimédia

Automne 2008

 

Thème:

«Interpréter le corps et le subjectiver»

Explorer les instruments conceptuels et techniques pour rejoindre le corps.

 

Fréquence:

bimensuelle

Durée:

Du 19 sept 2008 au 5 juin 2009

Lieu:

960 Jean-Talon Est #1

Horaire:

vendredi de 13h30 à 15h30 une semaine sur deux et vendredi 19h30 à 22h30 une fois  par mois

Animateur:

Karim Jbeili

Coût:

400 $ pour l’année

S’inscrire:

Par courriel : jbeili@calame.ca    

 

Par téléphone : 514 808 2101

 

Nous aborderons successivement les neuf thèmes suivants :

·   La place du corps dans la théorie freudienne

·   Les divers courants de la pensée psychosomatique ainsi que les théories de Dolto

·   Le plaisir et la jouissance chez Freud et Lacan

·   Le stress post-traumatique

·   La douleur

·   Technique de l’écoute du corps, analyse du matériel et interprétation

·   Les conditions de traitement avec tiers payeur et les conditions de travail avec les assurances qui défrayent les traitements (CSST, SAAQ et IVAC)

·   Survol des symptômes les plus fréquents qu’on rencontre dans nos bureaux (trauma, allergies, trouble fonctionnel, douleur, membre fantôme, maladie neurologique)

·   Séance de supervision clinique

 

Entre deux thèmes et pour soutenir la démarche, nous intercalerons des films et des documentaires sur :

·   Les hystériques de Charcot

·   Les théories et la pratique de Dolto

·   L’École de Paris

·   La douleur

·   La psychosomatique

Nous les visionnerons le vendredi soir, une fois par mois de 19h30 à 22h30

Syllabus

C’est un secret bien gardé mais la théorie et la clinique psychanalytique élaborée par Freud , Lacan et quelques autres est tout à fait en mesure d’analyser et d’interpréter le corps. Pas celui, objectif, que traite la médecine, mais celui dans lequel habite le patient et qui lui appartient en propre. C’est ce corps qu’il faut aller chercher par l’interprétation en dépit des obstacles théoriques, culturels et légaux qui en obstruent le chemin.

L’obstacle théorique et culturel nous vient de Descartes qui a divisé le monde entre «chose pensante» et «chose étendue». Cette dernière étant, bien entendu, la matière. Depuis cette célèbre décision de notre Descartes géographique, le corps a été renvoyé du coté de la matière étendue et forcément aphone; et il faut être particulièrement audacieux, voire téméraire, pour oser restituer une voix à cette prétendue absence d’esprit.

L’autre obstacle, légal cette fois, vient de ce que s’occuper d’un corps peut s’apparenter dangereusement à de l’exercice illégal de la médecine. C’est pour protéger un de ses élèves qui en était menacé que Freud a statué que psychanalyse et médecine étaient deux choses radicalement différentes que, du reste, une frontière séparait. Le corps atteint d’une lésion relevant de la médecine alors que le corp sans lésion relevait du psychanalyste qui, dès lors, n’avait plus besoin d’être médecin. Dans ce départage légaliste, le trouble fonctionnel, même non lésionnel, est quand même revenu à la médecine.

De nos jours cependant, il n’est plus nécessaire de recourir à des frontières aussi précises entre le corps et l’esprit, entre médecine et psychanalyse. Ces lignes de partage géostratégiques ont perdu tout leur sens. Une telle vision du monde est devenue naïve comme une planche de Tintin. Le trait net de séparation fait croire que les choses, au fond, sont si simples qu’on peut s’endormir dans la quiétude.

Le trait a été brouillé, pourtant, depuis les années vingt, qui départage la matière de l’esprit. Malgré les découvertes de la physique quantique où le départage est nettement brouillé, si je puis dire, on n’a toujours pas pris acte, quatre-vingts ans après, de l’échec du géographique cartésien. Une des premières choses qu’on enseigne, pourtant, dans les facultés de médecine est que 90% de la clientèle présente des troubles fonctionnels dont le médecin ne sait que faire.

Le départage est devenu un chevauchement. La médecine peut continuer à observer le corps à travers son objectivité, ce qui n’empêchera pas la psychanalyse d’aborder ce même corps sous l’angle de la subjectivité. Il reste cependant au psychanalyste à franchir le Rubicon des convenances pour aller chercher cet immense bassin de clientèle qui lui revient comme il revient sous un autre angle, et de la même façon, au médecin.

Interpréter le corps, c’est donc avant tout rendre le corps subjectif. Assurer pour lui les cadres à travers lesquels ses actes deviendront paroles. Le soulageant ainsi du stress que lui imprime le regard médical.*

image001.wmz

image002.pcz

GIF image

image004.wmz

image005.pcz

GIF image

image007.wmz

image008.pcz

GIF image

image010.png

GIF image