référence : http://listes.cru.fr/arc/liste-gepi/2011-04/msg00013.html
     Chronologie       
     Conversation       

=?Windows-1252?Q?=C9ditions_Liber_-_La_conscience_et_le_r=EAve?= Louise Grenier



 
VIENT DE PARAÎTRE AUX ÉDITIONS LIBER

Madame, Monsieur, bonjour

Les Éditions Liber ont le plaisir de vous annoncer la parution d'un nouveau titre :

Pierre CLÉMENT
La conscience et le rêve
parution : 26 avril 2011. ISBN : 978-2-89578-277-3. 23$
Qu’est-ce que la conscience ? Qu’est-ce que le rêve ? Et y a-t-il de la conscience dans le rêve ? Ces questions qui occupent depuis toujours la curiosité populaire aussi bien que la pensée savante ont, avec l’essor des neurosciences et la mise au point d’appareils d’imagerie, reçu une impulsion inédite, massive et confiante, comme s’il était évident qu’on percerait bientôt le secret de ces réalités insaisissables et qu’on montrerait enfin comment l’esprit vient au cerveau. La partie n’est pourtant pas
gagnée. D’une remarquable clarté, cet ouvrage fait le point sur cette matière passionnante, dont la juste compréhension a autant besoin des apports de la neurologie que de ceux de la philosophie, non sans avancer de stimulantes hypothèses sur la structure de la conscience et sur le travail du rêve.
«La conscience trouve dans le rêve son application la plus mystérieuse et peut-être la plus primitive. Même si le rôle du sommeil est de permettre au cerveau de ralentir son activité pour récupérer, la conscience demeure active pendant une partie de la nuit. Pourquoi ce sursaut, parfois intense, de conscience nocturne alors que la plupart des centres vitaux de l’appareil nerveux travaillent au ralenti ? Le rêve est-il un simple épiphénomène ou le résultat d’opérations essentielles au fonctionnement de l’appareil nerveux ? Le cas échéant, quelle est son utilité ? Et cette utilité, est-elle liée à la production d’images, d’émotions ou peut-être d’une conscience ? Car telle est la nature du rêve, il est une conscience d’images et d’émotions dont le caractère d’étrangeté le situe dans une classe à part
 
Pierre Clément est psychiatre. Auparavant
psychanalyste, il a également été professeur adjoint à
la faculté de médecine de l’université d’Ottawa. Il a
publié plusieurs articles sur la psychanalyse, la
sexualité et les rêves, et il est l’auteur de En finir
avec l’inconscient (Liber, 2004).
 
Pour tout renseignement, n'hésitez pas à me contacter.
 
Bien cordialement,

Pierre-Olivier Colombat
 
Éditions Liber - communication et promotion
2318, rue Bélanger - Montréal - Québec
H2G 1C8 Canada
téléphone : 514 522 32 27 - télécopie : 514 522 20 07

N.B. : pour vous désabonner de cette liste, envoyez un message à gepi.psa@internet.uqam.ca

 
 
 


 
 
 
 
 
 



VIENT DE PARAÎTRE AUX ÉDITIONS LIBER

Madame, Monsieur, bonjour

Les Éditions Liber ont le plaisir de vous annoncer la parution d'un 
nouveau titre :

Pierre CLÉMENT
La conscience et le rêve
parution : 26 avril 2011. ISBN : 978-2-89578-277-3. 23$
Qu’est-ce que la conscience ? Qu’est-ce que le rêve ? Et y a-t-il de 
la conscience dans le rêve ? Ces questions qui occupent depuis 
toujours la curiosité populaire aussi bien que la pensée savante ont, 
avec l’essor des neurosciences et la mise au point d’appareils 
d’imagerie, reçu une impulsion inédite, massive et confiante, comme 
s’il était évident qu’on percerait bientôt le secret de ces réalités 
insaisissables et qu’on montrerait enfin comment l’esprit vient au 
cerveau. La partie n’est pourtant pas gagnée. D’une remarquable 
clarté, cet ouvrage fait le point sur cette matière passionnante, dont 
la juste compréhension a autant besoin des apports de la neurologie 
que de ceux de la philosophie, non sans avancer de stimulantes 
hypothèses sur la structure de la conscience et sur le travail du rêve.
«La conscience trouve dans le rêve son application la plus mystérieuse 
et peut-être la plus primitive. Même si le rôle du sommeil est de 
permettre au cerveau de ralentir son activité pour récupérer, la 
conscience demeure active pendant une partie de la nuit. Pourquoi ce 
sursaut, parfois intense, de conscience nocturne alors que la plupart 
des centres vitaux de l’appareil nerveux travaillent au ralenti ? Le 
rêve est-il un simple épiphénomène ou le résultat d’opérations 
essentielles au fonctionnement de l’appareil nerveux ? Le cas échéant, 
quelle est son utilité ? Et cette utilité, est-elle liée à la 
production d’images, d’émotions ou peut-être d’une conscience ? Car 
telle est la nature du rêve, il est une conscience d’images et 
d’émotions dont le caractère d’étrangeté le situe dans une classe à 
part.»

Pierre Clément est psychiatre. Auparavant psychanalyste, il a 
également été professeur adjoint à la faculté de médecine de 
l’université d’Ottawa. Il a publié plusieurs articles sur la 
psychanalyse, la sexualité et les rêves, et il est l’auteur de En 
finir avec l’inconscient (Liber, 2004).

Pour tout renseignement, n'hésitez pas à me contacter.

Bien cordialement,

Pierre-Olivier Colombat

Éditions Liber - communication et promotion
2318, rue Bélanger - Montréal - Québec
H2G 1C8 Canada
téléphone : 514 522 32 27 - télécopie : 514 522 20 07
http://www.editionsliber.com











=?Windows-1252?Q?CL=C9MENT=2C_P._La_conscience_et_le_r=EAve.pdf?=