référence : http://listes.cru.fr/arc/liste-gepi/2011-05/msg00009.html
     Chronologie         
     Conversation         

=?utf-8?Q?VIENT_DE_PARA=C3=8ETRE.LES_ORIPEAUX_D?==?utf-8?Q?ES_ADOS_DE_LOUISE_TASS=C3=89?= Louise Grenier



 

                                                  

clip_image002
 

 


            Vient de paraĂ®tre

 

Édition -Diffusion

   5-7, rue de l’École Polytechnique 75005 Paris              

  TĂ©l. 01 40 46 79 20 (comptoir et renseignement libraires)                                                   

  TĂ©l. 01 40 46 79 14 (manuscrits et fabrication)

  TĂ©l. 01 40 46 79 22 (service de promotion)

  Fax 01 43 25 82 03 (commercial)

 

LES ORIPEAUX DES ADOS

La nouvelle condition subjective des jeunes

 

Louise Tassé

Collection Psychologiques

ISBN : 978-2-296-54134-4 ; 178 pages ; Prix éditeur : 17 €

                                                                 

clip_image004

Il y a toujours quelque chose de singulièrement subversif lorsqu’il s’agit de faire entendre la parole des enfants hors normes et hors la Loi ; c’est-à-dire celle de ces jeunes itinérants et de gangs de rue que l’on appelle des voyous.

L’anthropologue québécoise Louise Tassé raconte ici pourquoi et comment leur posture subversive se loge bien au-delà des discours sensationnalistes ou institutionnels à propos de leur délinquance. Ces enfants se sont bannis eux-mêmes au sens où ils ont refusé d’occuper quelle que place que ce soit parce qu’on ne leur a donné aucun moyen de se référer à la place d’exception ou d’extériorité— à ce lieu du tiers—, qui leur donnerait accès à la symbolique de leur inscription dans leur lignée familiale et dans leur communauté d’appartenance.

Les jeunes qui témoignent ici ont pratiqué la rue en y laissant l’empreinte du manque qu’on les oblige à accepter sans leur donner accès à l’idée de la négativité qui les constitue comme sujet. En écho à cette parole des jeunes égarés dans le pas de place, des intervenants et des jeunes fréquentant des écoles secondaires et des Maisons de jeunes ont été invités à exprimer le malaise qu’ils ressentaient face à ceux que l’on appelle des voyous.

 

Anthropologue et co-fondatrice du groupe interdisciplinaire de réflexion critique, T.A.M.B.O.U.R., Louise Tassé a enseigné l’anthropologie sociale dans les universités québécoises et canadiennes après avoir fait du journalisme pendant une quinzaine d’années. Elle effectue ses recherches dans le réseau de santé et de services sociaux du Québec, dans le milieu communautaire ainsi que dans les communautés autochtones. Depuis quelques années, elle oeuvre auprès de jeunes psychotiques accueillis dans une maison d’hébergement.

 

Couverture : Harry Fonseca, Coyote in the Mission, 1983. Lithograph on German etching paper. Gift of Limestone Press, IAC1705.

 

Visitez notre site internet et commandez en ligne : http://www.editions-harmattan.fr

Vous pouvez aussi commander cet ouvrage chez votre libraire habituel

 

 
 

 

 

 

 

 

 


SOMMAIRE

 


INTRODUCTION

 

PREMIERE PARTIE : QUI VA A LA CHASSE PERD SA PLACE…

 

1. DES RUPTURES DEVASTATRICES

 

2. DES EXCLUS EN QUETE D’UNE PLACE DISPARUE

 

3. PORTRAITS ET PARCOURS

Cédrick : Une église tellement triste à fréquenter

Isabelle Pacha Sébastien : Le chum de ma mère

Jacob René : Dans l’imaginaire de la psychiatrie

Jessy-James : Avec le père de la horde

Julie : La vie rêvée

David : Ă€ l’école de la honte  

Provoc : La fronde est finie    

 

4. LE REJET DU LIEN A L’AUTRE      

La nĂ©gativitĂ© constitutive du lien social     

 

DEUXIEME PARTIE : QUI NE RISQUE RIEN N’A RIEN…

 

5. PRENDRE LA RUE A CORPS PERDU       

Prendre de la drogue dans la rue

Le manque à gagner…

 

6. LA VIOLENCE COMME SI C’ETAIT LA MORT AUX TROUSSES

C’était déjà à mourir de honte…

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

 

RÉFÉRENCES FILMOGRAPHIQUES



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

BON DE COMMANDE

A retourner à L’HARMATTAN, 7 rue de l’Ecole Polytechnique 75005 Paris

Veuillez me faire parvenir ....... exemplaire(s) du livre

                                                              LES ORIPEAUX DES ADOS

au prix unitaire de 17 € + 3 € de frais de port, + 0,80€ de frais de port par ouvrage supplémentaire, soit un total de ......... €.

NOM :

ADRESSE :

Ci-joint un chèque de ............ €.                                     

- en  euros sur chèques domiciliĂ©s sur banque française.

- par virement en euros sur notre CCP 20041 00001 2362544 N 020 11 Paris

- par carte bancaire Visa N°................................ date d’expiration...../...../...../ et le numéro CVx2 (les 3 derniers chiffres au dos de votre carte, à gauche de votre signature) :…………………………..

N.B. : pour vous désabonner de cette liste, envoyez un message à gepi.psa@internet.uqam.ca

GIF image

GIF image

oripeaux des ados.doc

oripeaux des ados.pdf