référence : http://listes.cru.fr/arc/liste-gepi/2011-09/msg00006.html
     Chronologie       
     Conversation       

=?Windows-1252?Q?=C9ditions_Liber_-_quatre_nouvelles_parutions?= Louise Grenier



 
Les Éditions Liber ont le plaisir de vous annoncer quatre nouvelles parutions pour bien commencer le deuxième semestre. L'occasion également de vous inviter à découvrir notre nouveau site internet :


Manifeste de Lausanne. Pour une anthropologie non hégémonique
Sous la direction de Francine Saillant, Mondher Kilani, Florence Graezer Bideau
Parution : le 23 août 2011. ISBN : 978-2-89578-299-5. 16$ - traduction anglaise à paraître cet automne.

L’anthropologie est née il y a un peu plus de cent ans dans le cadre du rapport colonial que l’Europe et les États-Unis d’Amérique ont établi avec les autres peuples. Les choses ont bien changé depuis. Les différences décrites par des générations de savants ont été en grande partie inventoriées et diffusées, et les mondes autres eux-mêmes ont eu le temps de se transformer au point de ressembler de plus en plus à celui d’où venaient ceux qui prétendaient les étudier. L’anthropologie a également changé, aussi bien sous les coups d’une critique interne répétée que devant l’essor de savoirs plus spectaculaires et plus porteurs. C’est la discipline elle-même qui est aujourd’hui remise en question. Pourquoi faudrait-il vivre l’expérience d’une autre culture pour en tirer un savoir quand le monde entier nous arrive prêt à la consommation sur nos écrans et consoles ? Que vaut cette science dont le savoir s’alimente à l’expérience sensible et à la relation engagée à l’heure où la connaissance de l’homme se loge dans l’architecture des gènes, les lois du marché ou la chimie du cerveau ?
Il a semblé aux auteurs de ce manifeste que le moment était venu de réaffirmer la place de l’anthropologie et des savoirs profonds sur la culture, de résister aux divers hégémonismes issus du globalisme ambiant tout autant qu’à ceux issus de la bien-pensance et de la science conventionnelle. Dans ce sens, ils proposent une analyse critique et sans concession des mondes contemporains et de leurs dérives dont ils cherchent à dévoiler les sous bassements.

Patrick CADY
L'art de l'humain. Lettres sur l'art et la psychanalyse
- collection «Voix psychanalytiques» - parution : 23 août 2011. ISBN : 978-2-89578-311-4. illustré couleur - 24$
 
La psychanalyse, tout comme la peinture et la sculpture, est un art de l’humain, c’est-à-dire une appropriation de la mémoire de l’humanité qui hante chacun de nous. C’est pour faire entendre ce qu’il a appris de cet art grâce à eux que l’auteur écrit à Séraphine de Senlis, à Turner, à Giacometti, à Camille Claudel, à Barnabus Arnasungaaq, un des grands sculpteurs inuits, racontant sa rencontre avec certaines de leurs œuvres, mais aussi à Freud, le collectionneur de statuettes de l’Antiquité, et à d’anciens patients pour lesquels l’art s’est trouvé au cœur de leur analyse.

Né en 1948 à Angers, Patrick Cady est titulaire d'une maîtrise en lettres et d'un doctorat en psychopathologie clinique et psychanalyse de l'université de Paris VII. Il vit maintenant à Montréal où il pratique la psychanalyse et la sculpture. Il a publié Quelques arpents de lecture (Hexagone, 1995) et, avec Suzanne Jacob, Le bal des humains (400 coups, 2007). Il expose à Paris à la galerie Théo de Seine.

Olivier BAUER
L'hostie, une passion québécoise
parution : 23 août 2011. ISBN : 978-2-89578-303-9. 12$
«De l’hostie, les Québécois en ont plein la bouche. Ils mangent la chose, qu’ils la reçoivent dans une église au moment de l’Eucharistie ou qu’ils l’achètent dans une épicerie pour la prendre comme goûter. Et ils prononcent le mot qui appartient depuis longtemps au vocabulaire catholique et qui est devenu l’un de leurs sacres préférés, sous sa forme originale ou sous des formes dérivées. Prenant acte de cette valeur particulière que le Québec lui accorde, j’ai voulu comprendre comment l’hostie débarqua en Nouvelle-France, comment elle conquit ce territoire pour devenir un élément central de sa foi, évidemment, mais aussi de sa culture, de sa géographie, de son économie et de sa gastronomie. J’ai voulu savoir comment l’Église catholique donna l’hostie au Québec, mais aussi comment le Québec se l’appropria. J’ai voulu savoir comment elle remplit les églises, puis comment elle sortit des églises, pour devenir tour à tour un instrument politique, un sacre, une œuvre d’art, une nourriture diététique, bref, une part de l’identité du Québec. » (O. B.)
 
Olivier Bauer est professeur agrégé à la faculté de théologie et de sciences des religions de l’université de Montréal. Il dirige le Groupe de recherche sur l’alimentation et la spiritualité. Ses recherches portent sur la transmission de la foi, sur la valeur spirituelle de la nourriture et sur les dimensions religieuses du sport. Il a notamment publié Une théologie du Canadien de Montréal (Bayard, 2011), Le protestantisme et ses cultes désertés (Labor et Fides, 2008) et Le protestantisme à table (Labor et Fides, 2000). Avec Jean-Marc Barreau, il a dirigé La religion du Canadien de Montréal, Fides, 2009.

Éric GAGNON
Éclats. Figures de la colère
parution : 23 août 2011. ISBN : 978-2-89578-297-1. 16$

La colère a plus d’un visage. Violence redoutée, courte folie ou refus indigné, elle fait l’objet d’appréciations et de jugements variés et contradictoires. Il y a de multiples façons de l’éprouver et d’en faire l’expérience. Ce livre propose un voyage dans l’imaginaire occidental en suivant les multiples représentations de la colère dans la littérature, la philosophie, l’art et l’histoire. Il s’attache à la manière dont la colère a été comprise et jugée, mais également à la façon dont les individus et les sociétés, à travers elle, déchiffrent leur âme, sondent leurs limites et interrogent leur être.

Sociologue et essayiste, Éric Gagnon vit et travaille à Québec. Il a publié plusieurs livres et articles sur l’éthique, les soins et la subjectivité dans le monde contemporain, dont Les promesses du silence. Essai sur la parole (Liber, 2006).
 
En vous souhaitant une excellente journée, et une bonne reprise,
 
Salutations cordiales,
 
Pierre-Olivier
 
 
Pierre-Olivier Colombat
 
Éditions Liber - communication et promotion
2318, rue Bélanger - Montréal - Québec
H2G 1C8 Canada
téléphone : 514 522 32 27 - télécopie : 514 522 20 07
 
 
 





 



Aux auteurs Liber -

Madame, Monsieur, bonjour

Les Éditions Liber ont le plaisir de vous annoncer quatre nouvelles 
parutions pour bien commencer le deuxième semestre. L'occasion 
également de vous inviter à découvrir notre nouveau site internet :

http://www.editionsliber.com/accueil.html

Manifeste de Lausanne. Pour une anthropologie non hégémonique
Sous la direction de Francine Saillant, Mondher Kilani, Florence 
Graezer Bideau
Parution : le 23 août 2011. ISBN : 978-2-89578-299-5. 16$ - traduction 
anglaise à paraître cet automne.

L’anthropologie est née il y a un peu plus de cent ans dans le cadre 
du rapport colonial que l’Europe et les États-Unis d’Amérique ont 
établi avec les autres peuples. Les choses ont bien changé depuis. Les 
différences décrites par des générations de savants ont été en grande 
partie inventoriées et diffusées, et les mondes autres eux-mêmes ont 
eu le temps de se transformer au point de ressembler de plus en plus à 
celui d’où venaient ceux qui prétendaient les étudier. L’anthropologie 
a également changé, aussi bien sous les coups d’une critique interne 
répétée que devant l’essor de savoirs plus spectaculaires et plus 
porteurs. C’est la discipline elle-même qui est aujourd’hui remise en 
question. Pourquoi faudrait-il vivre l’expérience d’une autre culture 
pour en tirer un savoir quand le monde entier nous arrive prêt à la 
consommation sur nos écrans et consoles ? Que vaut cette science dont 
le savoir s’alimente à l’expérience sensible et à la relation engagée 
à l’heure où la connaissance de l’homme se loge dans l’architecture 
des gènes, les lois du marché ou la chimie du cerveau ?
Il a semblé aux auteurs de ce manifeste que le moment était venu de 
réaffirmer la place de l’anthropologie et des savoirs profonds sur la 
culture, de résister aux divers hégémonismes issus du globalisme 
ambiant tout autant qu’à ceux issus de la bien-pensance et de la 
science conventionnelle. Dans ce sens, ils proposent une analyse 
critique et sans concession des mondes contemporains et de leurs 
dérives dont ils cherchent à dévoiler les sous bassements.
http://www.editionsliber.com/catalogue.html?page=shop.product_details&flypage=flypage.tpl&product_id=352&category_id=50&keyword=manifeste

Patrick CADY
L'art de l'humain. Lettres sur l'art et la psychanalyse
- collection «Voix psychanalytiques» - parution : 23 août 2011. ISBN : 
978-2-89578-311-4. illustré couleur - 24$

La psychanalyse, tout comme la peinture et la sculpture, est un art de 
l’humain, c’est-à-dire une appropriation de la mémoire de l’humanité 
qui hante chacun de nous. C’est pour faire entendre ce qu’il a appris 
de cet art grâce à eux que l’auteur écrit à Séraphine de Senlis, à 
Turner, à Giacometti, à Camille Claudel, à Barnabus Arnasungaaq, un 
des grands sculpteurs inuits, racontant sa rencontre avec certaines de 
leurs œuvres, mais aussi à Freud, le collectionneur de statuettes de 
l’Antiquité, et à d’anciens patients pour lesquels l’art s’est trouvé 
au cœur de leur analyse.
http://www.editionsliber.org/catalogue.html?page=shop.product_details&category_id=266&flypage=flypage.tpl&product_id=356

Né en 1948 à Angers, Patrick Cady est titulaire d'une maîtrise en 
lettres et d'un doctorat en psychopathologie clinique et psychanalyse 
de l'université de Paris VII. Il vit maintenant à Montréal où il 
pratique la psychanalyse et la sculpture. Il a publié Quelques arpents 
de lecture (Hexagone, 1995) et, avec Suzanne Jacob, Le bal des humains 
(400 coups, 2007). Il expose à Paris à la galerie Théo de Seine.

Olivier BAUER
L'hostie, une passion québécoise
parution : 23 août 2011. ISBN : 978-2-89578-303-9. 12$
«De l’hostie, les Québécois en ont plein la bouche. Ils mangent la 
chose, qu’ils la reçoivent dans une église au moment de l’Eucharistie 
ou qu’ils l’achètent dans une épicerie pour la prendre comme goûter. 
Et ils prononcent le mot qui appartient depuis longtemps au 
vocabulaire catholique et qui est devenu l’un de leurs sacres 
préférés, sous sa forme originale ou sous des formes dérivées. Prenant 
acte de cette valeur particulière que le Québec lui accorde, j’ai 
voulu comprendre comment l’hostie débarqua en Nouvelle-France, comment 
elle conquit ce territoire pour devenir un élément central de sa foi, 
évidemment, mais aussi de sa culture, de sa géographie, de son 
économie et de sa gastronomie. J’ai voulu savoir comment l’Église 
catholique donna l’hostie au Québec, mais aussi comment le Québec se 
l’appropria. J’ai voulu savoir comment elle remplit les églises, puis 
comment elle sortit des églises, pour devenir tour à tour un 
instrument politique, un sacre, une œuvre d’art, une nourriture 
diététique, bref, une part de l’identité du Québec. » (O. B.)
http://www.editionsliber.org/catalogue.html?page=shop.product_details&category_id=263&flypage=flypage.tpl&product_id=353

Olivier Bauer est professeur agrégé à la faculté de théologie et de 
sciences des religions de l’université de Montréal. Il dirige le 
Groupe de recherche sur l’alimentation et la spiritualité. Ses 
recherches portent sur la transmission de la foi, sur la valeur 
spirituelle de la nourriture et sur les dimensions religieuses du 
sport. Il a notamment publié Une théologie du Canadien de Montréal 
(Bayard, 2011), Le protestantisme et ses cultes désertés (Labor et 
Fides, 2008) et Le protestantisme à table (Labor et Fides, 2000). Avec 
Jean-Marc Barreau, il a dirigé La religion du Canadien de Montréal, 
Fides, 2009.

Éric GAGNON
Éclats. Figures de la colère
parution : 23 août 2011. ISBN : 978-2-89578-297-1. 16$

La colère a plus d’un visage. Violence redoutée, courte folie ou refus 
indigné, elle fait l’objet d’appréciations et de jugements variés et 
contradictoires. Il y a de multiples façons de l’éprouver et d’en 
faire l’expérience. Ce livre propose un voyage dans l’imaginaire 
occidental en suivant les multiples représentations de la colère dans 
la littérature, la philosophie, l’art et l’histoire. Il s’attache à la 
manière dont la colère a été comprise et jugée, mais également à la 
façon dont les individus et les sociétés, à travers elle, déchiffrent 
leur âme, sondent leurs limites et interrogent leur être.
http://www.editionsliber.org/catalogue.html?page=shop.product_details&category_id=49&flypage=flypage.tpl&product_id=354

Sociologue et essayiste, Éric Gagnon vit et travaille à Québec. Il a 
publié plusieurs livres et articles sur l’éthique, les soins et la 
subjectivité dans le monde contemporain, dont Les promesses du 
silence. Essai sur la parole (Liber, 2006).

En vous souhaitant une excellente journée, et une bonne reprise,

Salutations cordiales,

Pierre-Olivier


Pierre-Olivier Colombat

Éditions Liber - communication et promotion
2318, rue Bélanger - Montréal - Québec
H2G 1C8 Canada
téléphone : 514 522 32 27 - télécopie : 514 522 20 07
http://www.editionsliber.com


N.B. : pour vous désabonner de cette liste, envoyez un message à gepi.psa@internet.uqam.ca

=?Windows-1252?Q?BAUER=2C_O._L'hostie=2C_une_passion_qu=E9b=E9coise.pdf?=

CADY, P. L'art de l'humain.pdf

=?Windows-1252?Q?GAGNON=2C_E._=C9clats=2C_figures_de_la_col=E8re.pdf?=

Manifeste de Lausanne.pdf