référence : http://listes.cru.fr/arc/liste-gepi/2011-09/msg00014.html
     Chronologie       
     Conversation       

Dernier rappel - lancement de livre... GEPI



 

** Nul besoin de réserver, à ce stade-ci.**


INVITATION LANCEMENT DU LIVRE LA NUIT DES LIBERTÉS

 Les éditions JCL - par Marilou Brousseau


Date: vendredi 16 septembre 2011

Lieu: Radio Ville-Marie

4020, rue Saint-Ambroise, bureau 199

H4C 2C7
Heure: 19 h à 21 h
R.S.V.P.: (514) 382-3913 poste 244


« … C’est un livre qui se laisse dévorer rapidement, puisqu’au fil des pages, alors que la vie des jeunes filles est de plus en plus en danger, le lecteur espère en arriver à une conclusion heureuse... Cette auteure a un énorme talent pour nous amener avec elle dans cet univers des jeunes délinquantes auxquelles on s’attache malgré leurs déboires. Il y a une bonne psychologie des personnages et on comprend pourquoi elles agissent comme elles le font, les rendant ainsi vulnérables et désarmantes... » Info-Culture, 27 août 2011

« Marilou Brousseau, que j'aime beaucoup comme auteur, vient d'écrire un roman, un suspense en même temps qu'un roman avec beaucoup d'émotions et de sentiments. À lire. » Christine Michaud, Salut-Bonjour Week-end, 28 août 2011

« …Cette intrigue psychologique m’a laissée totalement bouche bée. Elle nous offre une compréhension différente d’une jeunesse en mal d’amour. La conclusion est une bénédiction. Elle est d’une grande humanité. Elle va au-delà du roman. Comme un mouvement continu, un chemin de vie, un processus de guérison ouvert devant soi... » Édith Larocque, psychoducatrice

« … Une plume sensible, intelligente, impressionnante, haletante. Sur l’autre versant de la parole, des jeunes ouvrent sur ce que nous, les intervenants, avons tendance à interpréter différemment. Une leçon pour nous qui “détenons certaines vérités”. Que dire de la conclusion : je suis encore sous le choc! » G. Cloutier

&

Quand Élisabeth, seize ans, fait son entrée au centre d’accueil pour délinquantes juvéniles, elle ne peut soupçonner le drame qui perturbera sa vie. Au lendemain de son arrivée, Sophie, une autre pensionnaire, l’aborde et lui confie un bout de papier où il est écrit : On va bientôt me tuer. Aide-moi, s’il te plaît.

Incrédule, Élisabeth se convainc qu’elle est complètement dérangée. Or, peu après, on retrouve Sophie bel et bien morte. Selon les responsables du centre, elle se serait suicidée, mais Élisabeth a de sérieux doutes sur cette explication…

Cinq ans après le drame, elle se décide enfin à livrer le récit des événements qui se sont produits à la suite du décès de Sophie : sa fugue dans la nuit noire, les indices livrés dans le journal intime de la victime et les dangers rencontrés sur sa route.

Cette intrigue, dont le mystère s’épaissit au fil des pages, se révèle finalement dans toute sa clarté, à la tombée du rideau.

Écrivaine, journaliste et animatrice à Radio Ville-Marie, Marilou Brousseau est l’auteure de plusieurs ouvrages. La Nuit des libertés est son troisième roman.


  Non lassé d’écrire chaque jour notre propre histoire sur la page blanche de la vie,

il nous arrive de réécrire celle des autres, en pensée ou à l’encre,

selon nos perceptions et nos perspectives.

Néanmoins, derrière l’écran-façade de la mise en récit

   se profile une vérité bien différente pour chacun.

 

 Marilou Brousseau


Pour vous désinscrire de cette liste : gepi-psa@internet.uqam.ca

MBrousseau_invitation-RVM(1)(1).jpg