référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1995-03/msg00000.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: anthropologie litteraire BOURASSA ANDRE G



Christian.

Ta question est "pesante" en effet! Je ne puis y repondre en termes de 
critique litteraire proprement dite. En termes de critique theatrale, que 
faire de plus precis que de te referer a l'ouvrage d'Eugenio Barba et 
Nicola Savarese, _Anatomie de l'acteur. Un dictionnaire d'anthropologie 
theatrale_ (Cazilhac, Bouffonneries/Contrastes, 1985). Tu dois connaitre 
l'ouvrage.

Grace a des demarches de Josette Feral, Barba se verra decerner par 
l'UQAM, lors de son passage prochain au colloque de la Federation 
internationale de recherche theatrale (FIRT) qui se tiendra a Montreal en 
mai, le prix du merite scientifique. Pour les membres de BALZAC-L et de 
QUEATRE qui ne connaitraient pas _L'Anatomie de l'acteur_ ou qui n'en 
connaitraient pas la version francaise, voici les premiers paragraphes du 
liminaire. Peut-etre y trouveras-tu, "mutatis mutandis", des analogies 
avec ton propos.

"L'anthropologie theatrale est l'etude du comportement biologique et 
culturel de l'homme dans une situation de representation, c'est-a-dire de 
l'homme qui utilise sa presence physique et mentale selon des principes 
differents de ceux qui gouvernent la vie quotidienne.

On appelle technique cette utilisation particuliere, extra-quotidienne, 
du corps dans le theatre.

Des principes concrets inspirent la technique de l'acteur, cette 
utilisation particuliere du corps. Appliques a certains facteurs 
physiologiques [...], ces principes determinent des tensions organiques 
_pre-expressives_. Ces nouvelles tensions, ce nouveau tonus musculaire 
introduisent un changement de qualite de nos energies, rendent notre 
coprs decide, 'vivant', revelent son _bios_ scenique, attirant 
l'attention du spectateur bien avant que l'expression personnelle entre 
en jeu.

L'ISTA [International School of Theatre Anthropology, Danemark] a fixe 
comme cadre a ses recherches l'etude des principes de cette utilisation 
extra-quotidienne du corp [...].

La tradition du theatre occidental a privilegie les theories et les 
utopies, refusant une authentique approche empirique du phenomene de 
l'acteur. L'ISTA centre son attention sur ce 'territoire empirique' dans 
une demarche inter-disciplinaire et trans-culturelle.

L'equipe de l'ISTA compte des biologistes, des psychologues, des 
psycho-linguistes, des semiologues, des anthropologues, mais aussi et 
surtout des maitres et des acteurs appartenant a differentes cultures et 
traditions theatrales. Afin d'arracher les secrets de la technique qu'il 
faut posseder pour pouvoir la depasser" (p. [v]).

Andre G. Bourassa

On Wed, 1 Mar 1995, Christian Allegre wrote:
 
>  Voici une question un peu pesante, j'espere qu'on me pardonnera  (de toute 
> facon la touche DELETE est sous votre annulaire, n'est-ce pas!) :
> 
> "D'aucuns" parmi vous auraient-ils rencontre au cours de leurs lectures 
> (theoriques?) une *problematisation* interessante ou promettant de l'être de 
> l'idee mal degrossie suivante : 
> 
>   « la litterature comme documentation anthropologique » ? 
> 
>  Il faut entendre anthropologique au sens philosophique, naturellement (au
> sens kantien). 
> 
>  La litterature peut etre vue de tant de facons. L'antique approche
> purement esthetique a parfois ses charmes; l'approche "ars combinatoria"
> des Barthes, Genette et consorts les siens (un peu uses il est vrai). Les
> differentes facettes de la sociologie litteraire, si elles sont liberees
> de cadres ideologiques etroits, marxistes par exemple, contribuent a cette
> "documentation" mais elle evitent la question. Elles documentent le
> contexte d'emergence : vision qui chatre l'expression litteraire de ses
> dimensions spirituelles. C'est toutefois dans cet orbe -- theories de la
> lecture -- que recemment Wolfgang Iser a fait son tournant 
> anthropologique... > 
> Si donc cette question ne vous fait pas hausser les epaules ou lever les
> yeux au ciel, fouillez vos memoires, vous me rendrez bien service. Merci.
> 
> Ch. Allegre
> 
> e-mail: allegre@ere.umontreal