référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1995-03/msg00049.html
     Chronologie       
     Conversation       

femmes-ecrivains comiques WARREN JOHNSON



(J'ai affiche la question suivante il y a quelques jours sur la liste
Balzac.  Mes excuses a ceux qui l'y ont deja lue.)

Pour un projet d'article sur les femmes-ecrivains comiques au XIXe
siecle, je serais reconnaissant de toute aide qu'on pourrait me
fournir.  Je cherche d'abord a identifier des femmes dont les
oeuvres se rangeraient sous cette rubrique.  Je pense surtout aux
auteurs de recits, mais je m'interesserais aussi a des femmes-
auteurs dramatiques de l'epoque.  Ayant epuise les sources que je
connais (le _Manuel de l'amateur de livres du XIXe siecle_ et la
fascinante _Bibliographie des ouvrages relatifs a l'amour, aux
femmes..._ de J. Gay et plusieurs manuels), je n'ai pu trouver qu'un
nom qui parait utilisable (celui de Mme Olympe Audouard), bien qu'on
puisse considerer humoristiques, d'une certaine maniere, les textes
de Gyp et de Mme Louise de Molenes (="Ange Benigne" et d'autres
pseudonymes), pour ne pas mentionner quelques rares moments des
romans de Sand qui sont l'objet, je note avec interet, d'une seance
proposee au prochain congres MLA.

La seconde etape et le but principal de cet article, serait
d'expliquer ce manque fascinant lors d'une epoque (surtout les deux
dernieres decennies) ou le comique etait tant en vogue.  Je proposerai
comme facteur principal la tendance vers la grossierete et la
scatologie ou du moins le corporel qui caracterise les textes des
hommes (Mouton, Leroy et par-dessus tout Silvestre), tous avatars
bien entendu d'une tradition de longue date.  J'apprecierais toute
reflexion a ce sujet.  Merci.

Warren Johnson
Dept. of Romance Langs.
Univ. of Alabama