référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1995-04/msg00031.html
     Chronologie       
     Conversation       

Racine Ronald W. Tobin



Il y a quelques semaines j'ai repondu a un appel, sur un autre reseau, pour
des renseignements sur une mise en scene possible de Phedre. Puisque M.
Bourrassa a eu la gentillesse de croire que mes idees avaient quelque merite,
je me permets de vous les transmettre, cette fois ci en francais. Toute la
tendance actuelle de la critique racinienne consiste a signaler l'eminente
theatralite de Racine. Vous pourriez en tirer grand avantage pour votre cours
si, par exemple, vous demandiez a vos etudiants de representer quelques scenes
et de faire le travail critique qui precede toute representation intelligente.
Pour ce faire ils devraient consulter la vieille mais utile edition de Phedre
de Jean-Louis Barrault qui donne le texte sur une page et un commentaire
destine principalement aux acteurs sur la page d'en face: il offre des idees
meme sur la facon de respirer pour mieux faire passer les emotions. Ensuite,
il y a le livre recent de David Maskell, Racine: A Theatrical Reading, ou il
met en relief toute une variete d'aspects de la presentation physique des
tragedies de Racine, y comprises des remarques suggestives (mais pas
exhaustives--vos etudiants trouveront surement d'autres) sur la proxemique.
Puis, on ferait bien de jeter un coup d'oeil sur un petit livre, de Jean
Rohou, Racine: Bilan Critique, dans lequel il passe en revue les differentes
mises en scene de Phedre. Enfin, le livre de JH Phillips, qui vient de
paraitre dans la serie Exeter, sur l'action linguistique dans les pieces de
Racine, ne manquera pas de faire penser les etudiants au cote theatral. Si
vous le vouliez, vous pourriez faire projeter le film de Phedre, avec Marie
Belle. Il est hautement stylise, mais il offre l'avantage d'attirer
l'attention sur le rapport Hippolyte-Aricie, qui est interessant en lui meme.
Depuis le 17e siecle, certains cririques ne cessent malheureusement de voir
dans ce rapport un simple mecanisme de defense pour proteger Hippolyte contre
l'accusation qu'il prefere chasser ailleurs que sur des terrains
heterosexuels. Comme les autres repondants vous ont deja suggere, il faut
faire lire a haute voix des passages soigneusement prepares par les etudiants
pour tirer le maximum de Racine. Un dernier conseil: passez beaucoup de temps
sur la pice de Racine qui est la plus jouee de nos jours, a cause de ses
themes politique, sexuel, "genetique" (parler de generation gap!), et du role
de ce phenomene tres racinien des "absents presents": Britannicus.
(N'auriez-vous pas un/une collegue du departement de theatre sur votre campus
qui accepte de parler dans votre cours soit de la mise en scene de Racine
soit plus generalement de celle typique du dix-septieme siecle?). Bonne chance.

Ronald W. Tobin, Associate Vice Chancellor
Office of Academic Programs - UC Santa Barbara
(805) 893-2419 phone (805) 893-4184 fax
e-mail:  acp1tobi@ucsbvm.ucsb.edu

------------------------------

End of QUEATRE Digest 11
************************