référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1995-07/msg00008.html
     Chronologie       
     Conversation       

Chartier et Moliere Andre G. Bourassa



Malgre d'intenses recherches, certaines questions concernant une troupe=20
qui s'est produite a Quebec en 1765 avec _Le Festin de pierre_ demeurent=20
pour moi sans reponses. Je les formule ci-dessous le plus clairement=20
possible afin que des chercheurs qui auraient acces a des sources qu'il=20
m'est difficile d'atteindre (archives de Louisiane et de Pennsylvanie,=20
entre autres) me donnent quelques indices nouveaux. Il serait meme utile=20
de communiquer ces questions a des historiens autres que ceux du theatre,=
=20
notamment Francis Jennings qui a publie sur "Peter" Chartier en 1974 (il=20
etait alors au Cedar Crest College d'Allentown en Pennsylvanie) et=20
Malcolm Mac Leod qui a publie la meme annee sur le meme sujet alors qu'il=
=20
etait au Nova Scotia Teachers College de Truro, en Nouvelle-Ecosse. Voici=
=20
donc l'etat actuel de la question:

Une annonce de _La Gazette de Quebec_ du 11 avril 1765 fait part de=20
l'evenement suivant: "Will be performed by Mr. PETER CHARTIER, and his=20
Company of Comedians, a Comedy called PETER's FEAST (or le Festin de=20
Pierre) after which the Company will be entertained with several=20
Performances of Equilibrium [...]. Le Sieur Pierre Chartier, et sa Troupe=
=20
Comedienne, se propose de donner au Public, Lundi prochain, le 15 de ce=20
mois, une Piece de COMEDIE, intitulee Le FESTIN de PIERRE, suivie de=20
plusieurs TOURS d'EQUILIBRE [...]" (_La Gazette de Quebec_, 11 avril=20
1765). Un simple producteur correspondrait a la version francaise, mais=20
la version anglaise laisse plutot croire a un comedien et directeur de=20
troupe. Il y a trois ou peut-etre quatre Pierre Chartier en Amerique a=20
cette epoque, mais nous ignorons duquel il peut s'agir.

Pierre Chartier dit Lavictoire, fils de Jacques, ne a Paris en 1728 et=20
marie a Genevieve Vivier dit Rocheleau en octobre 1757, etait soldat dans=
=20
la compagnie du Chevalier Louis de Chaptes de La Corne, temoin de son=20
mariage (archives de Notre-Dame-de-Montreal). Transfuge ou espion, ce=20
Pierre Chartier avait deserte la compagnie de Louis du Pont Duchambon de=20
Vergor et abandonne le fort Beausejour, obtenu ensuite de reintegrer le=20
fort apres avoir informe Vergor et Lacorne de l=D5attaque imminente de la=
=20
flotte Britannique, puis combattu a la riviere Saint-Jean aupres de=20
Charles Deschamps de Boishebert (_Rapport de l=D5archiviste de la Province=
=20
de Quebec_, 1947, p. 31).  Il s'etait fait recommander en grace et en=20
grade par le gouverneur Pierre Rigaud, marquis de Vaudreuil-Cavagnal en=20
1756 (lettre de Vaudreuil au roi de France, archives des colonies, serie=20
E, "Chartier dit La Victoire"). Il est peut-etre celui qui est mentionne=20
parmi les refugies du Lac Champlain en 1787 (John Andrew Bilow 1981,=20
Census of Canadian Refugees in New York State, 1784, 1785, 1787", _French=
=20
Canadian and Acadian Genealogical Review_, vol. IX, nos 1-4, p. 254); il=20
aurait en ce cas, pris a nouveau parti contre les Britanniques. Son nom=20
est introuvable dans les registres du Quebec apres 1757.

Il y a Pierre dit Peter Chartier (fils de Martin Chartier, ancien associe=
=20
de Rene' Robert Cavelier de La Salle), qui s'etait marie chez les Indiens=
=20
chouanons de Pennsylvanie a la fin du XVIIe siecle. Les Chartier=20
appartenaient a un important reseau de coureurs des bois qui, au service=20
du huguenot americain Jacques Le Tort, contribuerent a faire basculer le=20
commerce de la fourrure du Detroit (encore francais) vers Philadelphie=20
(alors britannique), ce qui contribua a declencher la Guerre de Sept Ans en=
=20
Amerique. En 1745, pour se venger de l'attitude devenue hostile du=20
secretaire de la Pennsylvanie, James Logan, a l'egard des francophones,=20
Pierre Chartier, devenu chef metis, incita ses allies Chouanons a faire a=
=20
nouveau basculer le commerce vers la vallee francaise de l'Ohio=20
(_Dictionnaire biographique du Canada_, vol. III, p. 70 et 173). On=20
imagine pas facilement ce metis britannique en comedien francais, mais -=20
a supposer qu'il soit toujours vivant en 1765 - les liens de sa famille=20
paternelle avec la Nouvelle-France et sa connaissance de la politique=20
britannique peuvent tres bien avoir ete mis a profit par une troupe=20
itinerante.

Il y a enfin cette trouvaille de Barry Russell. Un Pierre Chartier,=20
commissaire de guerre au Chatelet, epousa en secondes noces Catherine=20
Vondrebeck, fille de Maurice Vondrebeck, sauteur, l'un des deux=20
fondateurs du theatre de la foire de Paris en 1678 (date de naissance de=20
Catherine). Cette derniere etait veuve d'Etienne Baron, fils de Michel=20
Baron de la Comedie-Francaise, et se trouvait a la tete d'un veritable=20
empire theatral. Cet empire s'ecroula en 1718 a la suite d'une decision=20
concernant le statut juridique de l'Opera-Comique. Les Chartier furent=20
abandonnes a leur sort par leurs amis aristocrates (comme le duc d'Antin,=
=20
et peut-etre le Regent) qui, comme eux, perdirent leur fortune en une=20
nuit. C'est alors que Chartier fut nomme avocat general de Louisiane.=20
(Est-ce le meme qui avait achete une charge de sous-lieutenant de la=20
Compagnie des Indes en Louisiane en octobre 1717?) On dit qu'il y mourut=20
et que sa femme retourna en France par la suite. Eurent-ils des enfants=20
qui seraient restes en Amerique et qui auraient, pour survivre, pratique=20
un art herite des Vondrebeck et des Baron? Si oui, nous serions en=20
presence d'un heritage americain de la troupe de Moliere et il n'y aurait=
=20
guere de doute non seulement sur l'identification de la Troupe Comedienne=
=20
qui se produisit a Quebec en 1765 mais egalement sur la version du=20
_Festin de Pierre_ (_Don Juan_) qui fut alors interpretee.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
**** **** **** Andre Bourassa           Departement de theatre
**** **** ****  Editeur                  Universite du Quebec a Montreal
**** **** ****   L'Annuaire theatral      C.P. 8888, Succ. "A"
**** **** ****    Tel: (514) 987-8438      Montreal, Quebec, CANADA
****     Fax: (514) 987-7881      H3C 3P9
****      INTERNET: bourassa.andre_g@UQAM.CA
http://www.er.uqam.ca/nobel/c2545/theatral.html
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



------------------------------

End of QUEATRE Digest 65
************************