référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1995-12/msg00019.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Lecture publique OUAKNINE SERGE



Je vous conseille les pieces de Tardieu ( Monsieur, Monsieur etc) car le
langage prosaique y fonctionne a la fois sur un plan de charme, de gaiete
absurde et de gravite que des etudiants peuvent habiller de leur propre
spontaneite, enfin la piece "Le defunt" de Obaldia est toujours
irresistible, les roles des femmes peuvent etre tenus par plusieurs
actrices simultanement : plusieurs voix parrole, en jouant sur une
construction gestuelle ( ce qui donne du travail a toute la classe...) ou
etre attribues par fragments, individuellement. On peut avec
Tardieu et Obaldia passer du singulier au pluriel et retour (ce qui suppose que el profes le metteur en scene  ne prenne pas le texte a la lettre mais s'y
amuse  le professeur ou le metteur en scene s'amuse avec sa classe en ne
prenant pas le texte a l alettre...). L'avantage d'une telle methode pour
des etudiants en lettres ( ou en theatre) ( et qu'ils soient anglophones ou
francophone) est de pouvoir traverser le  texte de maniere ludique ( donc le
savoir de la langue a l'insu de la contrainte de son apprentissage) et le
jeu scenique (donc les contraintes de la scene...).
Vous pouvez egalement monter des fragments de "Ah.Ah" du quebecois Rejean
Ducharme, un univers delicieux, d'une eternelle adolescence, ou le passage
du lyrique au poetique du quotidien ( Nord Americain) traverse le reve
et sa derisoire aspiration a grandir . Tout y est en douceuret  en
rupture. Le ton extremement captivant. Mais la langue
particuliere de Ducharme ne permet pas son appropriation selon une parole
collective ( des voix solo seules doivent s'y identifier) car Tardieu et
Obaldia demeure dans l'ironie mais Ducharme dans la quete du vrai. Enfin
la piece du quebecois Ne Blamez jaamis les bedoins" de Rene-DAniel
Duubois est sans doute la meilleur piece de toute l afrancophonie des dix
dernieres annees.C'est riche, multiculturel, LES NIVEAUX DE SENS SONT
MULTIPLES, IL FAUT de la  BRAVOURE, du souffle et de la simplicite. Vos
etudiants seront combles.
Bien amicalement,
Serge Ouaknine
r34424@er.uqam.ca
Dept. de Theatre
Universite du Quebec a Montreal

------------------------------

End of QUEATRE Digest 147
*************************