référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-02/msg00056.html
     Chronologie       
     Conversation       

Doubles derisoires DR ROGER D BENSKY



Notre moderateur nous remet sur la piste de Ionesco via LES CHAISES.
J'espere qu'il y a d'autres ionescologues dans la salle, mais je ne
peux pas resister a la tentation de proposer ceci :

Les veritables doubles dans cette piece ne sont pas le Vieux et la
Vieille, qui sont l'eternel couple ionescien en fin de parcours
existentiel, mais les chaises elles-memes, a la fois doubles l'une de
l'autre et doubles de l'infigurable Vide, qui est le vrai sujet/objet
de la piece et la matrice de l'univers de Ionesco dans son
integralite. A l'encontre du theatre beckettien, qu'il rejoint dans
la primaute du neant, le theatre de Ionesco atteint la viduite par la
proliferation baroque; pourtant la finalite philosophique est
sensiblement la meme :  proposer le jeu theatral comme un miroir
torve ( double,donc ) d'un Rien constituant qui carnavalise le plein
des apparences.
En attendant la suite,
Bien cordialement

Roger-Daniel Bensky


------------------------------

End of QUEATRE Digest 183
*************************