référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-04/msg00110.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: mise en scene, direction d'acteur David Trott



La question de Vincent Cros offre un excellent exemple des difficultes de
communication qui semblent opposer praticiens et theoriciens/universitaires.
Les uns savent bien ce qu'ils font et les autres transforment la pratique
des premiers en formules =E9crites dont l'exactitude peut g=E9n=E9rer des
discussions passionnantes pour qui aime l'abstraction et la g=E9n=E9ralisati=
on,
mais st=E9riles pour qui le travail qui compte est plus plastique=
qu'intellectuel.

Un th=E9oricien nous dit que la mise en scene "designe l'ensemble des moyens
d'interpretation scenique", la scenographie, "l'art d'orner le theatre et le
decor de peinture qui resulte de cette technique", et la direction d'acteur,
la partie de la mise en scene ou le metteur en scene "guide les
comediens..." sans que ce soit "necessairement...un exercice
d'autoritarisme..." (P. Pavis, Dict. du Theatre). Aux praticiens de decider
si cela represente bien ou mal ce qu'ils font concretement. Et a d'autres
theoriciens de contester le bien-fonde de ces generalisations.

J'ai recemment participe a une soutenance de these sur la "mise en scene" a
l'epoque de la Renaissance italienne. Outre le plaisir pour un historien des
pratiques theatrales de decouvrir des traces d'un travail de direction
d'acteurs d'une annee entiere (pour le spectacle d'"Oedipe roi" au Teatro
Olimpico de Vicenza en 1585, dirige par Angelo Ingegneri), ainsi que
l'application avec laquelle Leone de Sommi travaillait sur toutes les
facettes de la production scenique (distribution des roles, direction
d'acteurs, costumes, architecture scenique, eclairage--jusqu'a la
ventilation pour eliminer la fumee), je me suis rejoui de voir qu'une
affirmation tant soit peu dogmatique de ceux qui etudient la mise en scene
etait mise en doute: la "veritable" mise en scene remonte--au plus tot--au
siecle dernier. Nos specialistes diplomes n'ont pas toujours, ni
necessairement, raison...

Pour terminer sur une anecdote plus personnelle, j'ai ete invite l'annee
derniere a participer dans l'evaluation du travail d'acteurs des etudiants
dans un programme d'art dramatique. Je n'en ai pas la competence, et,
intimide, j'ai decline l'invitation, plein d'admiration devant celles et
ceux qui savent voir tout le detail qui entre dans la construction par un
acteur de son role. Je signale que le programme dont je parle prospere grace
a une collaboration globale, d'egal a egal, entre praticiens et professeurs.

David Trott

Vincent Cros a ecrit:

>Bonjour a tous,
>Quelqu'un pourrait-il me dire quelle distinction on fait ordinairement=
entre :
>
>mise en scene
>
>scenographie
>
>direction d'acteur
>
>Et si se sont vraiment trois choses distinctes si l'on peut les separer
>dans le travail, voir eventuellement les confier a des personnes
>differentes.
>(En fait cela m'aiderais a evaluer lesquelles de ses fonctions je suis apte
>a remplir dans l'etat actuel de mon experience professionnelle).
>Merci de votre aide.
>
>
>Vincent Cros
>vcros@popserver.ens-lyon.fr
>=20
=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=
=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=
=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D
David Trott                             t=E9l bureau 905-828-5497
=C9tudes Fran=E7aises                       t=E9l. r=E9s. 416-484-9172
Coll=E8ge Erindale                        trott@epas.utoronto.ca
Universit=E9 de Toronto


------------------------------

End of QUEATRE Digest 234
*************************