référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1997-02/msg00097.html
     Chronologie       
     Conversation       

APPEL DE COMMUNICATIONS. SOCIÉTÉ CANADIENNE thierry belleguic



Cher(e)s collègue(s),
Auriez-vous la gentillesse de bien vouloir donner à l'annonce suivante
toute la diffusion possible. Nous serions ravis de recevoir des
propositions touchant au théâtre.
Cordialement,
Thierry Belleguic

SOCIÉTÉ CANADIENNE D'ÉTUDE DU XVIIIe SIÈCLE
UNIVERSITÉ WESTERN ONTARIO (16-19 OCTOBRE 1997)
"LE TEMPS ET SES REPRÉSENTATIONS AU XVIIIE SIECLE"
APPEL DE COMMUNICATIONS
Vous pouvez: 1) proposer simplement un sujet de communication de votre
choix relevant de la problématique du colloque; 2) indiquer votre souhait,
après contact avec l'organisateur de la séance, de participer à telle ou
telle séance déjà proposée; 3) contacter des collègues et proposer une
nouvelle séance
La réflexion que nous proposons ici pourra revêtir plusieurs formes:
I- Epistémologie du temps au XVIIIe siècle:
        Comment la science du XVIIIe siècle aborde-t-elle la question du
temps? Quels sont les instruments à sa disposition, quelles sont les
théories existantes? Dans quelle mesure et selon quelles modalités les
théories épistémologiques du XVIIIe siècle font-elles retour sur le temps?
Quelle place les "nouvelles cosmologies", la géologie naissante, la
réflexion émergente sur l'échelle des êtres, confèrent-elles au temps?
II- Représentations du temps:
        Il s'agira ici, non pas d'inférer un certain mécanisme entre
l'épistémologique et l'esthétique mais d'en penser plutôt la co-occurrence
et la double action réciproque? En d'autres termes, comment le temps est-il
pensé/représenté à l'intérieur de ces systèmes sémiotiques spécifiques que
sont la peinture, la sculpture, la musique, l'architecture, mais aussi bien
sûr la littérature?
        Ainsi, que signifie penser/représenter le temps en peinture, ou en
sculpture? Que penser de la poétique des ruines, du néo-classicisme, etc. à
cet égard? Quels sont les topoï du temps (passage, suspension, début, fin,
etc?) en poésie et en littérature? Comment le roman pense-t-il son
déroulement actantiel, narratif? Dans quelle mesure les diverses théories
musicales qui s'affrontent au XVIIIe siècle témoignent-elles de saisies
différentes (divergentes) du temps?
III- Le XVIIIe siècle et l'histoire:
Premier volet: émergence de l'histoire comme science humaine:
        L'histoire des idées s'accorde à voir l'émergence de l'histoire (en
tant que science humaine) au XVIIIe siècle. De quelle(s) conception(s) du
temps, de son passage, cette histoire naissante témoigne-t-elle?
        En quoi la "fin de siècle" manifeste-t-elle le moment privilégié
d'une réflexion sur le temps (comment penser la fin, etc.?) Quels
mouvements politiques, philosophiques, esthétiques, littéraires, etc.
voit-elle naître? Quels conséquences en tirer sur la saisie du temps à
l'¦uvre?
Deuxième volet: le XVIIIe siècle et l'histoire:
        Réfléchir aux temps du XVIIIe siècle, cela revient aussi à poser la
question de la périodisation du XVIIIe siècle? Le XVIIIe siècle français,
marqué par la Révolution française, est ainsi bien différent du XVIIIe
siècle anglais ou allemand. Cette réflexion nous mènera également à
considérer la façon dont le XIXe ou le XXe siècle se représentent le XVIIIe
siècle (présupposés épistémologiques, idéologiques, etc.). Il s'agira alors
de nous interroger nous-mêmes en tant que dix-huitiémistes sur nos propres
présupposés? Ainsi, une table ronde faisant le point des études sur le
dix-huitième siècle serait des plus appropriées.
IV- Varia
Toute autre topique liée à la problématique du temps et de sa
représentation au XVIIIe siècle qui n'aurait pas été mentionnée ici. Notez
que les suggestions ici faites sont une invitation à penser la
problématique du temps dans sa diversité: diversité géographique
(Angleterre, Espagne,  Italie, France, etc.), périodique (début de siècle,
fin de siècle dans leurs rapports au temps), etc.  Les études comparées,
les synthèses sont les bienvenues.
Communications libres:
        Conformément à la tradition de notre société, les communications
libres (c'est-à-dire les communications ne traitant pas directement de la
problématique ici développée) sont également les bienvenues et trouveront
place dans notre programme.
LES PROPOSITIONS DE COMMUNICATION SONT À EXPÉDIER AVANT LE 30 AVRIL À:
THIERRY BELLEGUIC, SCEDS/CSECS 97' CONFERENCE, UNIVERSITY OF WESTERN
ONTARIO, DEPARTMENT OF FRENCH STUDIES, LONDON, ONTARIO, N6A 3K7.
Adresse électronique: csecs97@bosshog.arts.uwo.ca
Téléphone: 519-661-2163 (5721)
Télécopieur: 519-661-3470
Site Web de la conférence: http://www.uwo.ca/french/csecs97.html

P.S. Quelques sujets de séances/ateliers ont été proposés par des membres
de l'association. Si vous êtes intéressés par l'un de ces sujets, nous vous
encourageons à entrer en contact avec ces personnes mais les propositions
de communication doivent être adressées à l'organisateur de la conférence
en indiquant l'atelier choisi ou souhaité.

Sessions/ateliers proposés à ce jour (vous pouvez toujours proposer et
organiser un atelier avec des collègues intéressés)
- "The Eighteenth Century on the Internet", proposé par John Rempel, Univ.
of Manitoba, English, Winnipeg, Manitoba, R3T 2N2/B: 204-474-9678/H:
204-261-9952/fax: 204-275-1735/ e-mail: jrempel@cc.umanitoba.ca

- "Time and Narratives of National History", proposé par Nergis Canefe,
York University, Department of Social and Political Thought, Toronto/
1083St Clarens Avenue, Toronto, M6H 3W8/tel-fax: 416-656-4554/E-mail:
NGUNLUK@YORKU.CA

- "Jane Austen in our Time" proposé par Barbara Seeber, University of
Prince Edward Island, Dpt of English, Charlottetown, PEI, C1A 4P3/ tel.
902-566-0478/fax: 902-566-0363/e-mail: bseeber@upei.ca

- "Time and History in the Eighteenth Century Garden", proposé par Lisa
Zeitz, University of Western Ontario, Dpt of English, London, N6A 3K7/tel.
519-679-2111-5869/fax: 519-661-3776/e-mail: lzeitz@julian.uwo.ca
I would hope that papers on gardens in both France and England might be
accomodated in this session. While my own current work on the most famous
English landscape garden of the Eighteenth century --Stowe-- lies behind
this proposed session, I would also want to include papers on literary
representations of gardens (in either poetry of prose). For example, how
does the myth of Eden contribute to representations of an idealized past
(or a world transcending time) and/or an idealized future? How are the
inescapable passage of time, and the themes of change and growth treated in
real and imaginary garden spaces? What about the way in which history is
represented in "national" gardens? These are some of the issues that might
be addressed in papers submitted to this sessions.

- "Absolute Time versus Relative Time in the XVIIIth Century", proposé par
Robert Walters, University of Western Ontario, Dpt of French, London, N6A
3K7.

- "La représentation du temps chez Rousseau", proposé par Antoine Sassine,
Mount Royal College/e-mail: ASASSINE@MtRoyal.AB.CA

- "The Consumption of Time and theProduction of Distance: Long Distance
Travel, Long-Term Enterprises, and the Perception of Duration" proposé par
Kevin L. Cope, Department of English, Louisiana State University, Baton
Rouge, Louisiana, 70803, U. S. A., telephone and answering machine
504-388-2864, FAX 504-388-4129, e-mail 72310.3204@compuserve.com; et
Brigitte Glaser, Englische Literaturwissenschaft, Katholische Universitaet
Eichstaett, D-85072 Eichstaett, Germany, telephone 011-49-8421-931647, FAX
49-8421-931797, e-mail: sla026@eo-nwfs-1.ku-eichstaett.de
This panel would allow participants to explore simultaneously a of
frequently probed but seldom interrelated issues:  the or "cognitive"
encounter with time in a post-, reified-time environment;  the experience
of unavailable, long-term yet not permanent conditions activities such as
sea voyages, exiles, exploratory journeys, and tourism on a grand scale or
extended schedule;  therepresentation of such time-extended events in
literature and thearts;  the relation between the consumption of time and
consumption generally;  incongruities of reading, travelling,
andexperiential-cognitive time;  feats of durability and other of the
term-limits of individual humans; about ultra-long-term or preternaturally
distantexploits such as space or time travel;  and many other matters to
that new range of Enlightenment experience, the long- term.

- "Le temps et le voyage au XVIIIe siècle/Time and Travel in the XVIIIth
Century", proposé par Christine Roulston, UWO, French, London, N6A 3K7/
tel. 519-661-2163/fax: 519-661-3470/E-mail: croulsto@julian.uwo.ca

- "Temps et utopie au XVIIIe siècle/Time and Utopia in the XVIIIth
Century", proposé par Helen Heller, Brescia College, Dpt of French, UWO,
London/tel. 519-432-8353 (277)/fax: 519-679-6489

- "Musique et temporalité au XVIIIe siècle/Music and Temporality in the
XVIIIth Century", proposé par Lane Heller, UWO, French, London, N6A 3K7/
tel. 519-661-2163/fax: 519-661-3470

- "Le XVIIIe siècle vu par la postérité/The Posterity of the Eighteenth
Century", proposé par Jean-Yves Dupraz, UWO, French, London, N6A 3K7/ tel.
519-661-2163/fax: 519-661-3470/ e-mail: artjyd@uwoadmin.uwo.ca

Thierry Belleguic
Département de français                   Télécopieur: 519-661-3470
University of Western Ontario             Tél: bureau: 519- 661-2111 (5721)
London, Ontario                                secrétariat: 519-661-2163
Canada
N6A 3K7