référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1997-04/msg00007.html
     Chronologie       
     Conversation       

Theatre a Cuba Christiane P. Makward



Chers amis, comme j'ai vaguement l'impression d'etre impliquee dans le
message suivant, j'y reponds. Voici le message: From: rpsy@asc.upenn.edu
Subject: Re[2]: Des nouvelles du theatre a Cuba (1)

          Je suis perplexe et navree par ce message. Il me semble que
          la voie electronique d'une minorite francophone serait bein
          en mesure de transmettre des messages de la majorite
          hispanophone des Ameriques.
          Autrement dit, c'est quoi le probleme? Si on ne refuse pas
          les messages en anglais, soyons assez ouvert pour recevoir
          les messages en espagnol, surtout lorsqu'il s'agit du
          theatre cubain! Le recepteur pourrait soit ignorer le
          message soit faire traduire si elle n'est capable de
          comprendre.
          Jill MacDougall


Voici ma reponse:

Je serais RAVIE d'apprendre par Queatre quelque chose du theatre cubain
comme de n'importe quel coin du monde. J'ai adore mes sejours en terres
hispanophones, que ce soit l'espagne, le Mexique, Puerto Rico.  Je REVE de
pouvoir passer deux mois a apprendre l'Espagnol.  Ce n'est donc pas une
question de prejuge linguistique... entendez-moi bien.

Il me semble que c'est a l'emetteur et non pas aux recepteurs de traduire
le message PUISQUE L'EMETTEUR A CHOISI D'EMPLOYER LES BENEFICES D'UNE LISTE
FRANCOPHONE. Il y a bien des minorites de par le monde ... on devra dans la
meme logique diffuser les messages en tamoul et en klausa tout comme en
danois.  Quelqu'une m'a gentiment dit : l'espagnol est la plus belle langue
du monde.  Je serai la derniere a contester cette declaration.  La "beaute
des langues" est un tout autre debat.

Si je ne PEUX pas comprendre un message, je ne PEUX meme pas decider qu'il
me faut le faire traduire.  ... Enfin, c'est ainsi que je raisonne et je
reste, tristement, a- hispaniquement mais TRES hispanophilement votre :-)  
Vivent les Franco-Femmes!

Christiane P. Makward
Professor of French & Women's Studies
Pennsylvania  State University

cjm9@psu.edu