référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1998-01/msg00041.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re : Renee Legris et oralite Claude Champagne



>Merci à Claude Champagne pour ses reflexions sur la langue et l'ecriture de
>l'oralite.  Je constate que peu à peu en écrivant le francais sans signes
>diacritiques comme nous faisons nous en viendrons à une langue qui ne sera
>peut-être pas si lointaine de l'oral.
>
>Ca donne à penser.... à notre langue francaise de l'Avenir....
>
>Renée Legris


        Pardonnez mon insuffisance à lire entre les lignes, mais je
n'arrive pas à déterminer avec certitude le sens de votre message...  Votre
«merci» me réconforte, mais votre commentaire sur la façon qu'ont beaucoup
de membres du queatre d'écrire sans accents (manière de se rendre lisible
pour le plus grand nombre) me laisse perplexe.  Un simple commentaire en
forme de sourire complice?

        Mais surtout lorsque vous terminez avec «Ça donne à penser... à
notre langue française de l'Avenir...» : pourquoi cette insistance
«majuscule» sur l'avenir de la langue française?  Avez-vous peur que les
communications écrites sur Internet, via les groupes de discussions, un
jour découvertes par de savants... savants, n'en arrivent-ils pas à une
triste conclusion sur l'état de la langue française de notre fin de
millénaire?  Je délire un peu, bien sûr... :)

        J'aurais simplement aimé que vous vous explicitiez un peu plus sur,
justement, ce que ça vous donne à penser...

        Au plaisir!

Claude Champagne