référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1998-02/msg00028.html
     Chronologie       
     Conversation       

remerciements et accuses de reception BOURASSA ANDRE G



Bonjour!
J'aimerais attirer votre attention sur deux points de procedure. Le second
commence a se montrer tres important et je vous demanderais de le lire
attentivement.
1. Ne pas lancer sur la liste des remerciements a une ou deux personnes
qui vous ont fourni un renseignement tres particulier, comme d'identifier
l'auteur d'une piece. Cela ne concerne pas vraiement le reseau entier. 
Mieux vaut le faire personnellement. Sauf si vous avez demande des
renseignements, comme des titres dpouvrages a consulter sur un sujet,
auquel cas il est de tradition dans les listes comme la notre, en guise de
remerciement, de colliger ce qu'on a recu et d'en faire un sommaire pour
la collectivite.
2. Verifier si votre programme de communication comporte un mecanisme
d'qaccuse de reception. Ca peut etre tres utile de personne a personne,
mais c'est empoisonnant quant il s'agit de messages lances par un serveur
de liste. Si je ne bloquais pas a la main chacun de ces accuses de
reception, vous recevriez en quelques secondes des milliers de messages
qui iraient se repondant a l'infini. En effet, si votre serveur demande a
votre insu un accuse de reception a un message retransmis sur la liste, et
que d'autres lecteurs accusent a leur insu reception des accuses de
reception pour en faire part chaque fois a 425 persoinnes, ce sera une
explosion exponentielle sur chacun des 425 ecrans de la liste. 
Je veux bien les intercepter, mais ca me fait perdre un temps fou, et les
services d'informatique se disent pour l'instant impuissants devant ce
phenomene. Voici ce que donne l'accuse de reception requi par le message
sur _Albertine en cinq temps_:

>To: queatre@uqam.ca
> Subject: RCPT: Albertine en cinq temps
> Confirmation of reading: your message -
>    Date:    18 Feb 98 11:39
>    To:      queatre@uqam.ca
>    Subject: Albertine en cinq temps
>Was read at 13:46, 18 Feb 98.

Je vous en prie, verifiez si vous avez ce mecanisme dans votre programme
et desactives-le quand vous vous adressez a Queatre. Vous m'epargneriez
beaucoup de travail.
Ceci dit, pour l'ensemble, je suis heureux de consacrer du temps a ce qui
me parait un lieu non seulement d'echanges mais de consolidation des
des tetes chercheuses et creatrices en theatre.
Amities, Andre G. Bourassa.