référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1998-03/msg00045.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Qui est Christian Giudicelli ? Serge Ouaknine



=======
> La réception du public est mitigée quoique qu'il
>s'agit d'un excellent spectacle, un des meilleurs présentés au Trident
>selon les critiques.
> En fait, c'est davantage un spectacle sur la
>relativité de la beauté, l'exclusion de la différence et du
>non-conforme. Tous les personnages du royaume sont vêtus de costumes
>extravagants (c'est le moins qu'on puisse dire) avec des faux-culs....
=========

Bonjour,

"Yvone princesse de Bourgogne" est une pièce sublime surla vérité
insupportable du silence face au bruit des images. Mais de quel bruit?
Chaque etre est un miroir pour autrui tant qu'il n'a pas entendu ce silence
qui est celui de son etre propre.  Le silence d'Yvonne fait parler chacun
de tout son supperflu, de tout la vanité de son artifice, de tout l'abime
de son non-etre... Yvonne est  la "lune noire" d'une autre lune blanche,
elle visible, celle des masques sociaux.
Ce que vous décrivez ressemble a du Ghelderode.  Yvonne  n'est pas une
pièce grotesque mais traverse'e d'un "ascetisme"  baroque, la bouffonnerie
est requise mais  seulement pour masquer le "trop parlé du n'être pas"....
Pour Gombrowicz, les adultes ont et sont "des gueules" aussi longtemps
qu'ils vivent "en représentation" et "pour" la representation ( il prit ce
savoir de sa mère un peu folle et hypocondriaque, elle se jouait tout le
temps des miasmes...).
Yvonne c'est Witold lui-meme face au bruit de sa mere....

La sur-connotation chretienne que vous decrivez me semble de trop... la
verite' pour Gombrowicz ce n'est pas le "religieux" mais le meta-physique
erotise' de l'etre, a moins que la mise en scene d'Alice Ronfard excelle a
vouloir montrer que la religion est un masque faux qui occulte le silence
sans frontière du meta-religieux. Yvonne n'est un laideron, que seulement
de faire parler la laideur effraye'e d'autrui.

Gombrowixz l'a ecrite en Argentine a une epoque ou ce qui parvenait
philosophiquement de la vieille Europe etait l'existentialisme sartrien...:
"l'enfer c'est autrui"... Yvonne est cet autrui qui fait parler l'enfer
secret de chaque "autre" qui, la voyant,  n'entend pas son silence... mais
voit seulement son propre enfer...

Cette pièce sublime est souvent joue'e à l'UQAM ( Université du Québec à
Montréal) -- c'est un "must" de nos cours de jeu... Elle fut magnifiquement
donnée il y a quelques années par un groupe qui est allé la jouer au
dehors... elle n'est donc plus tout a fait innocente au public d'ici.

amicalement
serge


                   (1 + 1 = 3)
            /\_/\ o
            (@ @)
            (*)

+------oOO-----OOo---------+
Serge Ouaknine
e-mail : r34424@er.uqam.ca
Montreal (Quebec)  Canada