référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1998-05/msg00042.html
     Chronologie       
     Conversation       

Electre de Giraudoux BOURASSA ANDRE G



Bonjour!
Je vous retransmets une question provenant d'une personne nouvellement
inscrite. Elle interroge notamment les liens entre texte dramatique et
texte scenique, entre la reception du lecteur et celle du scpecateur,
entre l'auteur qui ecrit principalement pour etre lu et celui qui ecrit
d'abord et avant tout pour etre joue. 
Amities, Andre G. Bourassa.
--------
> From: Aline Astrain <andre.astrain@hol.fr>
>
> Pensez-vous que la phrase d'Henri Gouhier : " "Jouer"  definit la
> finalite de l'oeuvre dramatique." convient a la piece de Jean Giraudoux
> _Electre_?
> Merci a tous ceux qui me repondront.
>                                       Aline Astrain.
-------

Il serait par exemple interessant,  en abordant la question de madame
Astrain sur la finalite du jeu dans l'intention d'ecriture, de situer
Giraudaux par rapport a ces positions, a certains egards extremes, de
Dumas fils et de Moliere:

- "Les oeuvres de theatre ne sont pas seulement ecrites pour ceux qui
viennent au theatre: elles sont ecrites aussi et surtout pour ceux qui n'y
viennent pas. Le spectateur ne fait que le succes, le lecteur fait la
renommee" (Alexandre Dumas fils, "Au public", prŽface de _La Princesse
Georges_, in _Theatre complet_, Paris, Calmann-Levy, 1893, t. 5, p. 76).

- "Il n'est pas necessaire de vous avertir qu'il y a beaucoup de choses
qui dependent de l'action. On sait bien que les Comedies ne sont ecrites
que pour etre jouees, et je ne conseille de lire celle-ci qu'aux personnes
qui ont des yeux pour decouvrir dans la lecture tout le jeu du theatre"
(Moliere, "Epitre au lecteur", in _L'Amour medecin_, _Oeuvres completes_,
Paris, NRF, "Bibliotheque de la Pleiade", 1956, t. 2, p. 11).

Amities, Andre G. Bourassa.

P.S.: Notez en passant l'emploi du mot "personnes" plutot que "lecteurs".