référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-03/msg00031.html
     Chronologie       
     Conversation       

Ex. de Cocteau RE: Le narrateur au théâtre . Eglal Henein



Je pense aussi à La Voix dans la Machine infernale de Cocteau. Ëvidemment,
la Voix parle (raconte) - et il ne s'agit pas d'indications scéniques. Mais
elle est bien plus savante que les personnages. Elle s'adresse au
spectateur et ne prend aucun risque.

Eglal

At 03:54 AM 3/11/99 +0100, you wrote:
>Anouilh l'appelle "le ch?ur" (Antigone).
>Giraudoux, dans Electre, invente pour cela un personnage, le jardinier.
>Il me semble qu'à part des cas ponctuels où l'auteur crée ainsi un
personnage de narrateur (qu'il nomme comme il l'entend), il n'y a pas de
narrateur proprement dit au théâtre ? ? ?
>Liliane Schraûwen
>
>-----Message d'origine-----
>De:	Manuel Thomas [SMTP:manuelt@aei.ca]
>Date:	mercredi 10 mars 1999 21:35
>À:	Liste de discussion en francais sur le theatre
>Objet:	Le narrateur au théâtre.
>
>Salutations à vous tous,
>
>    Une simple question apparemment anodine mais qui semble en faire
>hésiter plus d'un... Selon vous, le "narrateur" du récit ou du roman
>change-t-il de nom au théâtre ? Autrement dit : comment devrait-on
>appeler l'instance narrative qui "narre" les didascalies et/ou les
>indications scéniques dans une oeuvre dramatique ?
>
>Je vous remercie déjà pour vos réponses et suggestions éclairées,
>
>Manuel Thomas
>Étutiant à la maîtrise
>Université de Montréal.