référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-05/msg00065.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: suite (2) "Larvatus prodeo"/Jean Reinert wweiss



La verite individuelle n'est pas universelle, la verite universelle, si
elle est humaine, on ne la veut pas, puisque l'on veut ce que l'on ne voit
pas. Donc, le theatre nous offre la verite que l'on ne veut pas ce qui
est un mensonge puisque nous voulons ce qu'il ne nous donne pas.

William Weiss

On Wed, 26 May 1999, [iso-8859-1] Marie-Josée Potvin wrote:

> Qui plus est, comme la vérité est définie par le "caractère de ce qui
> s'accorde avec notre sentiment de la réalité" (Petit Robert, 1987, p.2078),
> nous pourrions mettre en lumière "quatre" consciences individuelles qui
> participent à la réalité du théâtre, à la "vérité de son mensonge":