référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-06/msg00070.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: (mise en espace ?] serge proust



La "mise en espace" est une expression qui, pour une part, apparaît pour
la première fois dans le cadre du festival d'Avignon, au début des
années soixante-dix dans le cadre de Théâtre Ouvert. Elle s'inscrit dans
la volonté de Lucien Attoun (et de Vilar) de revaloriser le texte et les
recherches autour de ce dernier face à ce que certains considèrent comme
les "excès" de la mise en scène. Voici comment Raymonde Temkine décrit
la mise en espace chez Attoun :
"La « mise en espace » a été imaginée par Lucien Attoun qui laisse à un
metteur en scène le libre choix du texte et des comédiens. La pièce,
sans décors ni costumes, donne lieu, après deux semaines de préparation,
à quatre représentations plus ou moins élaborées. Auteur, metteur en
scène et comédiens sont payés. On n'est plus à la table comme pour une
lecture. On bouge, quelques fois le rôle en main. Avoir une panne ou
deux n'est pas un drame, et si l'on se reprend, ce peut être même une
coquetterie de roué : on sait les spectateurs complices, et ils aiment
qu'on les traite avec familiarité. Certaines mise en espaces, et même la
plupart, sont de véritables spectacles, de moins de léché et de plus de
fraîcheur que ceux qui ont été travaillés. Elles peuvent être des
exercices d'acteurs pour lesquels ils entretiennent et révèlent leur
talent" (R Temkine le théâtre en l'état, p. 190)
La mise en espace est aussi la traduction économique des limites
budgétaires de nombreuses entreprises théâtrales.

-- 
Serge.Proust@ac-lyon.fr