référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-07/msg00016.html
     Chronologie       
     Conversation       

re: Grille d'Èvaluation d'un spectacle Robert Boisclair



Bonjour,

Permettez-moi d'ajouter mes commentaires, un peu en retard, à cette
intéressante discussion sur le travail du critique.  Ce genre de
d'interrogations sur le travail du critique devrait avoir lieu plus
souvent.

En tant que critique, je déplore souvent le travail effectué par certains
critiques, qui font des billets d'humeur et non pas de véritables
critiques.  Une critique se doit d'être soutenu pas des faits et une mise
en perspective.  Dans toutes oeuvres, il y a du bon travail et du mauvais
travail.  Parfois, le bon travail l'emporte alors que d'autres fois le
mauvais travail l'emporte.  Le critique ne doit jamais oublié qu'il est une
voix parmi d'autres et qu'il se doit de faire des recherches sur l'oeuvre
discutée.  Il se doit d'être le plus juste possible envres l'oeuvre.  Mais
cela n'empêche pas à mon point de vue, la publication de billets d'humeur
sur une oeuvre, en autant que ce soit identifié comme tel, et non pas
"passé en douce" comme une critique.

Pourquoi interdire la parution d'une critique au début des représentations?
Si une oeuvre est bonne ou mauvaise, elle ne sera pas meilleure deux
semaines plus tard s'il n'y a pas ou peu de réactions à l'oeuvre présentée.
Le travail de critique n'est-il pas de donner un regard extérieur à
l'oeuvre?  Si l'artiste lance un message ne doit-il pas s'attendre à
recevoir une réponse négative ou positive?

Robert Boisclair

«La vie est trop courte pour ne pas dire les vraies affaires»