référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-09/msg00006.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Le desert au theatre / le theatre au desert Gilda Draganescu



Bonjour,
Comme j'ai le sentiment que le desert de M.Serge Ouaknine n'est pas tout a fait un
desert "materiel", parce qu'il est etroitement lie a l'allegorie et porte le sens
d'une meditation existentielle et parce qu'il est devenu une mise-en-symbole d'une
dimension phylosophique, je me suis decide de signaler, avec toute la modestie
implicite, un auteur roumain, Marin Sorescu et une piece de theatre , extremement
interessante- je vais verifier s'il ya une traduction en francais ou en englais- qui
s'appelle "Iona". Inspiree du mythe biblique de Iona, l'allegorie scenique de
Sorescu, propose le remplacement de l'infinite liquide unidimensionnelle( la surface
de la mer) avec un desert tridimensionnel: profondeur,largeur, douleur. le desert
liquide devenu espace vital pour Iona, le fait plonger dans de sa dimension
materielle-corporalite- dans une autre sans limites et caracteristiques specifiques
dont lui fait grandir l'angoisse, le restituant a la meditation.
Son esprit , issu de son corps est transfere au desert liquide et l'oblige de vivre
non ses inquietudes et ses terreurs mais celles de l'univers qui l'englobe.
L'idee de l'eau comme desert est l'dee que je signale.
J'ajoute mes remerciements a Serge Ouaknine pour le message qu'il m'a adresse.
Gilda Eleonora Draganescu

Serge Ouaknine wrote:

> Bonjour,
>
> Je reviens d'un séjour de deux mois dans le désert du Negev, au sud
> d'Israel, où j'ai créé un spectacle avec une trentaine d'artistes  de cette
> région magnifique.  Ce fut une aventure passionnante et difficile.
>  "Tango dans l e désert " -- fruit de cette démarche interdisciplinaire (
> il y avait des céramistes, des peintres, des acteurs, des  danseurs et
> chanteurs ) fut présenté deux nuits au milieu de  " nulle part ", pour les
> membres des kibbutzim frontaliers de la vallée de la Arava et des millions
> d'étoiles dans les cieux . Le montage que j'ai effectué aves des musiques
> de Piazzolla et des textes que j'ai écrit pour ces artistes spécifiquement
> ont tissé une forme d'allégorie biblique, une méditation sur l'art et la
> condition humaine.
> Pour moi-même et pour mes camarades, ce fut un défi heureux, prodigieux et
> éprouvant...avec des difficultés techniques et humaines qui nous aurons
> fait faire le tour du métier.
>
> Je compte à présent rédiger le récit de cette aventure et restituer le
> travail lui-mêmeŠ Et je me suis posé la question, à mon retour seulement,
> existe-t-il d'autres démarches théâtrales qui aient le désert pour cadre ou
> pour sujet. Je sais que Peter Brook traversa l'Algérie et le Mali avec sa
> troupe dans les années soixante-dix.
> Je  suis à la recherche de toutes informations, références théoriques,
> pièces sur :
>
> 1) Le théâtre au désert
> 2) Le désert au théâtre
>
> Merci grandement d'avance, je restituerai ensuite au réseau la synthèse des
> réponses.
>
> Bien à vous
> Serge
>
> PS
> Je parle bien de théâtre (comme expérience, cadre et contenu) ou de récits
> liés au théâtre car, par ailleurs, les références sont infiniesŠ
> Lieu de fuite ou de refuge, de maturation et d'initiation, le désert
> recouvre - vous le savez - des vies  et une littérature abondante : Moise,
> Jésus, Mahomet, Bouddha, Rimbaud, Mallarmé, Blanchot, Buzzati, Varèse,
> Malraux, Lorca, Durell, Mao, Artaud, BeckettŠsans oublier les poètes
> soufis, ni St-Jean de la Croix ni et Thérèse d'Avila --  un  territoire à
> la fois métaphorique et souvent aussi bien réel.
>
> _________________________
>   Serge Ouaknine
>   Montreal (Quebec) Canada
>   Email : r34424@er.uqam.ca
> _________________________
>
> http://lang.swarthmore.edu/clicnet/litterature/moderne/ouaknine/desorientes.html
>
> http://lang.swarthmore.edu/clicnet/litterature/moderne/ouaknine/grotowski.html
>
> http://lang.swarthmore.edu/clicnet/litterature/moderne/ouaknine/lettre.html
>