référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-09/msg00029.html
     Chronologie       
     Conversation       

Shylock Jean-Jacques Delfour



Je finis un papier critique sur le _Marchand de Venise_ de Shakespeare mis
en scène par Stéphane Braunschweig.
J'aurais besoin des compétences - nombreuses et pointues - des membres de
la liste.
Comme on sait, le marchand de Venise n'est pas Shylock mais Antonio ; la
pièce toute entière est une inversion en miroir d'une anecdote fort connue
de cette époque et qui s'était terminée par une intervention du Pape pour
sauver un Juif qui ne pouvait rembourser un emprunt ; Bassiano faisait
partie de la famille des musiciens juifs de la cour d'Angleterre depuis
Henri VIII, originaires de Venise.
Quelle est la signification de ces inversions opérées par Shakespeare?
S'agissait-il de rappeler la réalité de l'antisémitisme du temps, en partie
masqué par l'anecdote de Bassiano ? S'agit-il de suggérer une profonde
communauté entre chrétiens et juifs (comme ds acte III, sc. 1), de telle
sorte que leur destin pourrait très bien se renverser ?

Merci d'avance
Cordialement
JJD


-- 
Jean-Jacques Delfour
Professeur de philosophie
mailto:jjdelf@club-internet.fr