référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1999-10/msg00065.html
     Chronologie       
     Conversation       

Recherche de collaboration autour du théâtre pour le Liban zeizig



Recherche de collaboration autour du théâtre pour le Liban :

La Fondation Al-Kafaat à Beyrouth finance plusieurs activités :

 - depuis plus de 40 ans, elle prend en charge des handicapés moteurs ou
mentaux (2 000 à ce  jour),
- à travers son lycée professionnel elle forme les élèves depuis 15 ans à de
nombreux métiers (automobile, bois, bijouterie, électronique, restauration,
etc.).
1 500 élèves profitent de cet enseignement accessible aux plus démunis.

Aujourd’hui, en plus de ces activités caritatives, la Fondation souhaite
redévelopper une vie culturelle de qualité dans Beyrouth en reconstruction.
Pour cela, elle a investi dans un théâtre moderne… théâtre accessible aux
handicapés (scène comme salle), théâtre école (formation de techniciens :
décors/éclairage/son et de comédiens pour le théâtre, la télévision, les
congrès, les salons…).

La Fondation Al-Kafaat est une O.N.G. laïque et indépendante de tout pouvoir
politique… Elle est financée grâce au mécénat d’une famille libanaise et à
la vente de ses prestations (restauration, réparation automobile par
exemple).

L’Enseignement Professionnel du Rhône (SEPR) que je dirige est associé très
étroitement depuis plus de 10 ans à Al-Kafaat : référentiels de formation et
d’examen, envoi d’enseignants, etc.
Je peux témoigner tout à la fois de la qualité des enseignements, de la
rigueur de gestion et des qualités humaines comme de l’honnêteté de ses
dirigeants.

Pour mettre en œuvre ce nouveau projet, la Fondation cherche un partenariat
avec une ou plusieurs structures, l’idéal étant une compagnie
professionnelle disposant d’une école (théâtre et télévision) : art
dramatique + environnement technique (mais toute autre idée est
envisageable), le projet consistant à la fois en un appui technique vis à
vis des disciplines enseignées, mais également dans la possibilité d’
accueillir des spectacles venant de France ou de pays francophones.
La communauté francophone est importante au Liban. Malheureusement pour l’
instant l’offre culturelle se cantonne soit au cabaret, soit à de rares
spectacles importés aux tarifs prohibitifs et donc non accessibles aux
couches moyennes ou peu fortunées.
Si certains d’entre vous sont tentés par cette démarche (en France, mais
aussi en Belgique, Suisse, Québec…), je vous demande de bien vouloir prendre
contact avec moi.

Merci d’avance de votre collaboration

Emile ZEIZIG
zeizig@easynet.fr
Mascarille, le CD Rom du Théâtre

zeizig@sepr.edu
SEPR - La formation professionnelle
www.sepr.edu