référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2000-02/msg00002.html
     Chronologie       
     Conversation       

theatre populaire? Jean Reinert



Bonjour,
je signale aux correspondants de queatre la mise en ligne d'une part significative de mon dernier travail : "L'Homme de Brokenstone". (Site "jr dramaturgie" : http://perso.wanadoo.fr/jean.reinert/. Dans le sommaire, cliquer sur le titre puis sur "texte").
Voici ci-dessous le texte d'accompagnement de cette piece qui, independament de celle-ci, peut susciter la discussion :
"L'Homme de Brokenstone" se veut dans la lignee d'un repertoire populaire tel qu'il s'est constitue a l'epoque Vilar : de classiques choisis jusqu'a Dario Fo en passant par Brecht. Par lignee ,je n'entends pas le respect de certaines regles qui feraient le theatre populaire mais plutot l'acceptation implicite d'une seule: le recours, dissimule ou manifeste, a la fable. Il y a un conformisme anti-narratif qui rend aujourd'hui cette position difficile, mais aussi, et c'est plus interessant, le risque d'assujettissement du langage dramatique a la narration.
C'est ce risque que j'assume dans "L'Homme de Brokenstone" en reprenant une fable ecrite en 81, revue en 88 et 99, avec l'idee que cette fable, qui renvoie a des references mythiques, avait un interet au niveau symbolique et que finalement, au regard de la production actuelle, l'indigence en symbolique est un risque au moins aussi grand que la facilite narrative. Sa faiblesse possible pourrait etre dans les trois strates successives.
Mon voeu (pieux) serait que cette piece fasse revenir vers le theatre, dans la tradition du questionnement social, des gens qui n'y allaient plus (ou aller des gens qui n'y venait pas).

Jean Reinert

Em : jreinert@wanadoo.fr