référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2000-02/msg00055.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Origine du mot "mystere" Bernard lavoie



Cher André,

Pour Oscar Brockett (History of the Theatre), il semble évident que la dénomination Passion Play pour les pièces anciennes, égyptiennes ou grecques, compare leur contenu avec celui des pièces médiévales.  En fait, s'il reconnaît que certains chercheurs ont tendance à considérer texte dramatique tout texte ancien qui semble contenir des dialogues, il invite à la prudence.  (septième édition,  p. 9) Je partage son septicisme.

Toujours Brockett : Il est mention d'un Mystery of Adam datant de 1150 (septième édition p. 92)

Pour Ronald Vince (A Companion to the Medieval Theatre), la pièce s'intitule Le Jeu d'Adam (p. xiv).  Ce n'est donc probablement pas un mystère.  D'après Vince, en France, il faut attendre 1374 pour que le mot mystère soit utilisé pour la première fois en conjonction avec le concept de miracle (autre forme théâtrale). L'expression est reprise en 1400 sous la forme Mystère de la passion (p.264).
 

E.K. Chambers (The medieval Stage), dans sa discussion de l'origine du mot mystère indique : " in France (le mot Mystère) first appears as misterie in the charter given by Charles VI in 1402 to the Parisian confrérie de la Passion.  This term also acquires a very general signification by the end of the fifteenth century."(vol II, p.105)    Suit une discussion sur les sources latines et grecques du mot.
 
 

Bernard Lavoie
 
 
 

BOURASSA ANDRE G a écrit :

Bonjour!
Voici une question qu'un spécialiste me demande de vous soumettre. Elle
porte sur l'origine du mot "mystère" pour désigner les "actions"
médiévales en France. Je ne permets de la rendre plus complexe: les
mystères égyptiens et grecs, dont je fais référence dans la "Chronologie"
<http://www.er.uqam.ca/nobel/c2545/chronologie/chrono0.html>, sont-ils à
l'origine de cet emploi ou ont-ils été désignés ainsi par a posteriori par
analogie avec les "actions" sacrées du Moyen-Âge? Vous pouvez répondre
directement sur "Théâtrales" où j'ai fait en sorte que M. Runnalls puise
vous lire et vous relancer s'il y a lieu.
Amitiés, André G. Bourassa.
P.S.: Pour ce qui est des trois coups, il y a une explication dans le
dictionnaire Corvin.