référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2001-02/msg00012.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Danse et theatre Théâtre du Flamboyant



Quand un comédien "essaie" de pleurer sur scène, il est certain que même si
il y arrive cela ne provoquera aucune émotion dans le public. Mais par
contre, quand un comédien est inscrit dans " l'ici et maintenant" de son
personnage et que cette inscription lui suscite une émotion qui déclenche
ses larmes alors sans nul doute le public sera touché. Et ce n'est pas tant
les larmes qui vont le toucher mais l'émotion qui porte ses larmes.Et plus
l'émotion sera juste plus elle sera en mesure de rencontrer celle du public.

L'état créateur, je crois, c'est lorsque l'on est en mesure de laisser le
texte agir en nous, de laisser la situation agir en nous, de laisser la
pièce agir en nous, de laisser en un mot le théâtre agir en nous.

Lorsque l'heure de la représentation est venue,  il est des comédiens
qui n'arrivent pas à s'effacer pour laisser vivre le personnage.
Ceux là sont dans un va et vient incessant entre l'acteur qui joue et le
personnage
qui est joué. Cela n'empêche pas que certains soient de très bons acteurs
maîtrisant
parfaitement leur rôle.
Mais  ils ne sont pas dans l'état créateur..

L'état créateur implique que l'acteur s'abandonne à la situation qu'il est
entrain de représenter,
Il est alors un canal par lequel s'exprime la pièce ; et de la qualité du
travail effectué durant les répétitions dépendra la qualité du spectacle qui
le traversera. C'est comme ci durant toutes les répétitions il avait
travaillé à dégager le passage.
L'état créateur c'est lorsque le comédien ne se contente pas de jouer mais
qu'il est habité par la situation . Il est alors l'inconscient du personnage
et imprime le présent de ce dernier.
L'acteur qui ne parvient pas à passer dans l'inconscient du personnage,
parasite ce dernier et s'interdit de ce fait l'état créateur. Merci  pour ce
petit moment de partage.

Lucette SALIBUR . Martinique

 ----- Original Message -----
From: mario dragunsky <mario.dragunsky@sacd.fr>
To: Liste de discussion en francais sur le theatre <queatre@uqam.ca>
Sent: Sunday, February 04, 2001 7:01 PM
Subject: Re: Danse et theatre


> Je ne sais pas si je vais répondre vraiment à la question de Ricky
Tremblay où si la réponse tombera à côté. A vous de voir. La question de
"l'état créateur" ou plus simplement "l'état" a été au coeur de la reflexion
de Lee Strasberg qui s'est opposé à cette notion d'état qui est une notion
figée, qui implique l'immobilité du comédien alors que le comédien doit
viser l'action. De là l'importance de trouver un verbe et non un nom pour
exprimer une volonté d'évolution au cours du jeu. Strasberg s'est beaucoup
inspiré de Stanislavsky qui est celui qui a essayé de théoriser cette
question (en trente ans de travail il n'a réussi a "finir" ce travail mais
il reste de belles traces de sa recherche. Bien sûr Vakhtangov, Meyerhold,
Grotowsky et par exemple en France Dullin, Vilar, Jouvet ou Vitez (et bien
d'autres) se sont préoccupés de la question et l'ont traité de façon
contradictoire.
> Une autre question est celle du travail "en laboratoire". C'est quoi ce
laboratoire? Y-a-t-il  d'autre laboratoire pour un comédien que le plateau,
la scène? Que faire avec un état? Rire, pleurer, crier? Pourquoi faire? Je
crois que le comédien doit comprendre le personnage. Jouer avec ses
partenaires, écouter, sentir, voir. S'il est absorbé par un état il ne peut
pas être présent à ce qu'il fait. Au contraire il sera absent aux autres. Il
lui faut trouver un équilibre entre ce qu'il a à jouer de son personnage
(par l'exercice de sa mémoire et l'exécution de sa partition) et ce qu'il
reçoit des autres personnages.
> Beaucoup de comédiens obsédés par "l'état" forcent le jeu et essaient (par
exemple) de plaurer. Comme si pleurer faisait passer une émotion quelconque
au public. Je me souviens toujours de la phrase de Lawrence Olivier : si
savoir pleurer fait les bonnes comédiennes, ma tante Héloïse est la
meilleure comédienne du monde.
> Voici une réponse un peu longuette que j'espère utile. Pour des plus
amples renseignement je vous conseille de regarder les pages formation et
bibliographie sur mon site.
> Bien cordialement
>
> Mario Dragunsky
> Compagnie 4CATS
> 123 rue Lagrange
> 33000 Bordeaux
> 4cats@les4cats.com
> site web http://www.les4cats.com/
> tél & fax : [00 33] (0)5 57 87 09 55
> portable : [00 33] (0)6 63 73 99 42
> ----- Original Message -----
> From: "BOURASSA ANDRE G" <bourassa.andre_g@uqam.ca>
> To: "Liste de discussion en francais sur le theatre" <queatre@uqam.ca>
> Sent: samedi 3 février 2001 16:26
> Subject: Danse et theatre
>
>
> > Bonjour!
> > Voici une seconde question reçue privément et que je vous retransmets.
> > Elle s'adresse sans doute aux mêmes chercheurs et créateurs, avec ceci
de
> > différent qu'elle soulève des questions autres que de documentation, Ce
> > seraoit l'occasion d'un bon débat, déjà éveillé d'ailleurs par le
> > programme du colloque annoncé par christiane Gerson.
> > Vous pouvez répondre sur Quéâtre: le demandeur vient d'y être inscrit.
> > Amitiés, André G. Bourassa.
> > ---------------------------
> > Je me nomme Ricky Tremblay, et je suis inscrit à la maîtrise en art de
> > l'UQAC (Chicoutimi) et je recherche de l'informations concernant toute
> > méthode d'entraînement de l'acteur et des ses impacts sur la pratique
> > théâtrale.
> >
> > Je veux explorer les mécanismes de l'inspiration chez l'acteur ainsi que
> > l'expérimentation en laboratoire de certains exercices qui peuvent aider
à
> > trouver cet état chez l'acteur.
> >
> > Merci à l'avance pour votre aide, ...Au plaisir :-)
> >
>
>


---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--