référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2001-05/msg00004.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Infanticides Jean Gervais



Bonjour
Pour ceux et celles qui se demandent si les membres de Quéâtre sont à 
l'écoute, en voici une preuve. La question de l'infanticide a généré 10 
réponses dont la première était dans le dernier messages. J'ai regroupé ici 
les 9 autres réponses croyant qu'elles sauraient en intéresser plus d'un. 
Chaque réponse est accompagnée du nom de son auteur.
J'en profite pour vous rappeler que tous les échanges de Quéâtre sont 
toujours répertoriés sur la page d'archives du site web de Quéâtre dont 
l'adresse est: http://www.er.uqam.ca/listes/arc/queatre/
___________________________________________
From: Daniel.Laflamme@mcc.gouv.qc.ca
To: queatre@uqam.ca
Subject: Réf. : Infanticides

J'ai aussi relevé au moyen du Cd-Rom Mascarille, la pièce de Edward Bond: 
Sauvé
(Saved) , 7 Hom, 3 Fem, publiée chez Gallimard en 1965 et aussi chez 
l'Arche en
1996 dans une adpatation de Jérôme Handkins, en voici le résumé:
La jeunesse londonienne dés?uvrée, déboussolée par la civilisation
actuelle et capable d'aller jusqu'à un infanticide gratuit...
Pam et Len, deux jeunes de la banlieue ouvrière de Londres entretiennent
une relation quasi sadomasochiste en vivant chez les parents de la jeune
fille, un couple détruit par la guerre... Pam s'entiche de Fred, dont
elle a un bébé qu'elle abandonne et qui sera la proie de la fureur d'un
groupe de hooligans.
Mais selon Bond, tuer un bébé à coups de pierre est un "euphémisme
anglais typique" comparé aux bombardements "stratégiques" des villes
allemandes pendant la dernière guerre...
1965.
Théâtre anglais.
L'Arche, adaptation de Jérôme Hankins - 2-85181-385-4 / 1996.
Cette pièce a été créée dans le cadre d'une représentation privée, car
l'auteur n'avait pas obtenu la permission de la jouer dans une salle
publique à cause de la scène de la lapidation du bébé.

Daniel Laflamme
Responsable,
Centre de Documentation (QMCADQ)

Conservatoire d'art dramatique de Montréal
100, rue Notre-Dame Est
Montréal,(Québec) Canada
H2Y 1C1
(514) 873-3002
mailto:daniel.laflamme@mcc.gouv.qc.ca 
http://www.mcc.gouv.qc.ca/conservatoire/adm.htm

_________________________________________________________________

2) Et une deuxième..

From: "mario dragunsky" <mario.dragunsky@sacd.fr>
To: <queatre@uqam.ca>
Subject: Re: Infanticides

Bonjour,
Je pense à :
Le Roi Lear de Shakespeare (imaginaire)
La Sonate de Spectres et Le Pélican de Strindberg (imaginaire) et beaucoup 
d'autres pièces de cet auteur, d'une façon peut-être plus indirecte.
S'il y avait une pièce sur Jésus, ce serait un cas spécial d'infaticide divin.
Plusieurs dieux grecs ont tué leurs enfants.
Dans toutes les pièces parlant de la guerre de Troie il y a la terrible 
mort d'Iphigénie, pour avoir le vent. La mort de sa propre fille pour 
sauver l'honneur du cocu et ramener la belle Hélène!
Beau sujet!
Cordialement,
Mario Dragunsky
123 rue Lagrange
33000 Bordeaux
France
CV : http://les4cats.free.fr/cvmario.htm
Ma prochaine pièce en juin et juillet à Paris : 
http://les4cats.free.fr/maracas.htmréponse: mario.dragunsky@sacd.fr

____________________________________________________________________________ 
_____

Et une troisième.....

From: "Rombeaut Albert" <aleamar@club-internet.fr>
To: <queatre@uqam.ca>
Subject: Re: Infanticides

Le "meurtre" de l'enfant...
Dans Chambres de Minyana (éditions théâtrales), le monologue 
d'Arlette,celui de Suzelle...

___________________________________________________________________

Et une quatrième..............

From: ERB Forman <E.R.B.Forman@bristol.ac.uk>
To: Liste de discussion en francais sur le theatre <queatre@uqam.ca>
Subject: Re: Infanticides

Il y a aussi l'Histoire de Jephte' (Jephthes/Jephtha): son voeu et sa
fille. Livre des Juges, 11, 30-39. Georges Buchanan en a tire' une
tragedie latine (1540s) bientot traduite en francais, et Haendel un
oratorio (1751).
Edward Forman
Bristol
UK

________________________________________________________________

Et une autre................................

From: Eglal Henein <ehenein@emerald.tufts.edu>
To: queatre@uqam.ca
Subject: Re: Infanticides

Racine: Mithridate, Phèdre, Athalie.
Des cas aussi dans les histoires tragiques de Rosset et de Camus (début
XVIIe).

___________________________________________________________________

Encore une......................

From: CPlunian@aol.com
To: queatre@uqam.ca
Subject: Re: Infanticides

Goethe, bien sûr, dans le premier Faust : Marguerite est la plus célèbre
infanticide romantique ; relisez les vers pathétiques qui racontent comment,
fille-mère abandonnée par Faust, elle a noyé son enfant. Mais, si la justice
humaine la condamne, la justice divine lui pardonne, et elle est sauvée à la
fin du drame.
Cordialement Claude Jaëcklé Plunian

______________________________________________________________________

Et de sept................

From: "Egervari, Tibor" <egervari@uottawa.ca>
To: queatre@uqam.ca
Subject: Re: Infanticides

Horace de Corneille
Rodogune de Corneille
Phèdre de Racine
Électre de Sophocle (Clytemnestre de réjouit de la "nouvelle" de la mort 
d'Oreste)
Tibor Egervari
Département de théâtre
Université d'Ottawa
____________________________________________________________________________ 
____

Et huit..................


From: "mariejosee plouffe" <mj_plouffe@alacarte.qc.ca>
To: <queatre@uqam.ca>
Subject: Re: Infanticides

Le Cercle de craie caucasien" de B. Brecht (où il est plutôt question
d'abandon d'un enfant, mais qui entrainerait la mort);
"Accident de parcours" pièce de théâtre de Pascale Rafie (auteur québécoise)
(la fuite d'une mère après avoir tué son enfant);
"Le petit poucet" (où l'ogre mange ses filles);
"Mistero bouffo" de Dario Fo (où tous les jeunes mâles sont tués par ordre
du Roi) (si on considère que le Roi fait image de père...).
__________________________________________________________________

Et la dernière...........pour aujourd'hui

From: Jorge Gajardo Muñoz <jorge.gajardo@netcourrier.com>
To: queatre@uqam.ca
Subject: Re: Infanticides

Bonjour,
Connaissez-vous <<Notturno di Donna con ospiti>>, une pièce
de l'Italien Annibale Ruccello? La dernière scène, en
dialecte napolitain, raconte une légende populaire basée
sur le mythe de Médée.
Ce spectacle est actuellement à l'affiche au Théâtre du Grütli, à
Genève, dans une mise en scène de Sandra Amodio.
Sur le site suivant, vous trouverez toutes les informations
de base.
http://www.grutli.ch/
Cordialement

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--