référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2001-05/msg00047.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: DISCRIMINATION ARTISTIQUE gaby



Title: Re: DISCRIMINATION ARTISTIQUE

Si je commence par vous dire combien vous nous êtes précieux, vous quebécois, peut être le reste passera-t-il mieux.

Si vous nous montrez bien souvent le chemin, il me semble que vous “charriez” avec ce mot de discrimination. Vous l’employez bien trop souvent et son sens devient flou.

Sans entrer dans le fond du sujet (circulons , nom de Dieu!) -  je me souviens d’une charmante Lysanne qui était venue pour un semestre et elle s’émerveillait et s’horrifiat à la fois de voir que les notes des élèves étaient affichées dans le grand hall – et elle s’amusait d’un élève qui disait à un autre “putain la tôle que tu viens de te prendre” devant la faible note de ce dernier.

Elle avait été au cinema peu après et un film de Chatiliez (Le Bonheur est dans le près) l’avait aussi chamboulée - unpersonnage féminin un peu “coincé” se faisait faire “la face nord” par un Eddy Mitchell gouailleur -”y adu travail encore, mais on y travaille” ponctuait-il sa performance.
La chère Lysanne me disait qu ‘au nom de la discrimination feminine ce film serait interdit et la marque de voiture dans laquelle cette scène s’était déroulée aurait eu des ennuis. Le proviseur ou l’appariteur aurait également eu des problèmes pour afficher devant tous les faibles résultats de certains. Discrimination aussi!

--
Thierry COUTIN
http://www.crepuscule.net
--------------------------
--
La vitesse de la lumière est supérieure à celle du son : C'est pourquoi bien
des gens ont l'air brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche.
 Auteur anonyme