référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2001-07/msg00051.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: improvisation/dramaturgie. serge ouaknine



Hello Fehmi,

Tout d'abord félicitation pour votre plan et votre générosité. Vous êtes une
des rares personne sur ce site à poser une question en nourrissant et informant
le lecteur, quand les autres se contente d'aller au self-service...

Dans votre très bonne liste il y a de tous petits "oublis":

1) Le phénomène de la LNI, la Ligue Nationale d'Improvisation, phénomène créé
au Québec années 80, et qui a rayonné ensuite dans toute la francophonie. Il
'agit d'improviser sur la structure du Hockey sur glace.... C'est un type
d'impro fondé sur la compétitivité,l'esprit musclé du gain et moins de la
rencontre de s"être s" dans le sens ou l'improvisation essaye de trouver un
tissu relationnel humain, une ouverture de différents niveaux d'imaginaires...
La matrice du jeu est sportive mais c'est un phénomène sociologique non
négligeable et qui oblige les intervenant a à une " ponctualité " et un
tonus...
2) L’excellente revue Jeu-cahier de théâtre de Montréal lui a consacré un No.
3) L’improvisation liée à tous les phénomènes liés à la dite » créativité » ,
aux dites  « sciences de éducation » ( sic)  surtout . à différencier de
l,Impro comme voie de création. Vous devez donc distinguer « création » et «
créativité » face à l’impro. c’est une différence éthique et politique
fondamentale.
4) L’usage de l’impro est à  dessein de créer un discours scénique, on parle
plus alors de construction de **partition** que d’une dramaturgie scénique.
C’est à Grotowski qu’on doit cette nuance majeure ( voir dans le s Voies de la
Création théâtrale  CNRS vol 1 -1970 mon étude sur le Prince Constant où
j’explicite  cet aspect fondateur de son travail… Dans le même ouvrage vous
avez aussi une étude sur Le Théâtre Américain  et les impros du Living, etc
5) Vitez, Mnouchkine, Brooke, et même Bob Wison  etc. à travaillent l’impro ,
il serait intéressant de préciser ce qui les différencie…dans les stratégies,
motivations et esthétiques. 
6) Pourquoi le théâtre rejoint-il la danse ( et l’inverse aussi) si ce n’est
pour recouvrir cette zone frontière d’une psyché  parlante , agissante et
nourrissante…
7) Il me semble important de préciser qu’est-ce que l’Impro vient remplacer,ou
plutôt quand l’Impro  a-elle été remplacée ( montrer par exemple comment
Goldoni à figé les lazzi de la Comédia du XIV siècle et que la Comdia qu’on
utilise aujourd’hui est héritière de ce massacre goldonien..
8) Dans la culture occidentale c’est tout le hiatus entre discours du corps et
de l’inconscient et du texte et du pouvoir conscient…
9) Dans les traditions juives  orientales et occidentale ( fêtes , mariage
etc.)  tout comme dans le  théâtre arabe et surtout dans « l’art du conteur «
qui lui est associé dont on parlait récemment et les joutes verbales africaines
du grio, toutes les cultures  d’Orient fondées sur une forte survivance de
l’oralité pratiquent l’Impro ( depuis les techniques trouvères et  troubadours…
passés en Occident avec les conquêtes arabes ) et répugnent au texte fixé…  De
ce point de vue la musique a joué un grand rôle dans le flux et partitions de
paroles improvisées Tout ça avant que  J.S. Bach n’introduise son clavecin bien
tempéré…et fixe la musique.
10) Le médiéval travaillait plus l’impro  et la Renaissance s’en servit mais
vers des textes secondairement fixés( Molière, Shakespeare…) Demandez vous
pourquoi. précisément dans les année soixante l’Impro est venue renverser les
états-majors auteurs et les corporatismes  du théâtre « professionnel »….
11) Beaucoup de livres ont été écrit sur l’Impro ( voir la collection 10/18,la
revue Esprit,Claude Simon son livre sur le songes et le Théâtre du soleil  etc
) . Si vous voulez sortir des sentiers déjà parcourus, il reste une piste
vierge ( ou presque !) ; Qu’est-ce qui a traversé l’Histoire de la
représentation et qui bascule régulièrement entre hiérarchies textuelles et les
souffles de liberté d e l’Impro. Non pas la nomenclatura des formes mais le jeu
du pourquoi, et là vous devez ouvrir sur une réflexion anthropologique sur le
corps, l’écrit,l,oral et ….le pouvoir…

Bonne route et bravo vous avez un vaste et beau sujet
Serge Ouaknine



--- fehmi besbes <fehmi_besbes@yahoo.fr> a écrit : > Bonjour,
> je suis un étudiant en thèse et je rédige actuellement
> un mémoire sur la dramaturgie et l'improvisation. Je
> suis en train de rechercher des références à ce sujet,
> 
> 
> Exactement, le sujet est : De l'improvisation à la
> dramaturgie: les nouvelles tendances du parcours de la
> création théatrale contemporaine.
> 
> Mon travail sera organisé comme suit :
> 
> * Les origines de l'improvisation (le théatre et
> l'absence du texte dramatique).
> * L'improvisation à partir du texte écrit.
> * L'improvisation et la recherche d'un texte scénique.
> * L'improvisation : rôles et fonctions.
> * L'apprentissage à travers l'improvisation.
> * L'improvisation comme exercice théatral
> *L'improvisation : comme technique du comédien,un
> moyen d'expérimentation.
> *L'improvisation à partir du texte improvisé.
> *De l'improvisation à la représentation.
> * la continuité entre L'improvisation et la
> dramaturgie (les rôles communs-fabrique du texte
> dramatique et/ou scénique-
> * l'improvisation : support de l'opération
> dramaturgique.
> * la dramaturgie et l'implémentation de
> l'improvisation.
> * la dramaturgie comme lecture.
> le texte improvisé : support de passage.
> * les indications scéniques et le passage à la
> représentation.
> * l'écrivain scéniue est un dramaturge.
> * les indications scéniques : texte scénique au coeur
> du texte dramatique umprovisé.
> le parcours de l'improvisation et de la dramaturgie
> entre le non-texte et la représentation.
> *du non texte à la naissance du texte
> dramatique/support.
> de la rexherxhe dramaturgique au texte scénique
> * la représentation : un parcours entre texte et mise
> en scéne
> * étape du non texte ou l'improvisation libre.
> cerner la perspective du texte : l'improvisation
> libre/fermé.
> * étape avant-texte et les travaux du dramaturge
> * la définition du texte
> 
> 
> Je vous remerci par avance de vos réflexions
> 
> Fehmi.
> 
> 
> ___________________________________________________________
> Do You Yahoo!? -- Vos albums photos en ligne, 
> Yahoo! Photos : http://fr.photos.yahoo.com
> 
>


=====
Serge Ouaknine - Montpellier - France

Email : serge_ouaknine@yahoo.fr 
Sites Internet via :                                   http://www.khryss.com/r34424/kdr02.html

___________________________________________________________
Do You Yahoo!? -- Vos albums photos en ligne, 
Yahoo! Photos : http://fr.photos.yahoo.com

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--