référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2003-04/msg00005.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Un poisson d'avril? Didier Lastère



Un peu d'humour que diable !
Heureusement qu'il y a, enfin, des poissons d'avril qui se ballade des  
les ruisseaux et les rivières de la pensée de "queatre". Ca fait du  
bien d'éclater de rire de temps en temps.
Cordialement à tous

Didier lastère.




Le mercredi, 2 avr 2003, à 19:33 Europe/Paris, Guillaume Lemée a écrit :

> Compatriotes,
>
> J'irais même jusqu'à relancer monsieur Bourassa en disant que, tomber  
> sur
> une pareille nouvelle un pareil jour de l'année, j'aurais attendu au  
> moins
> une journée avant d'en faire l'annonce ou j'aurais, du moins, omis de  
> la
> dater dans le corps même du texte.
>
> Trop laid pour être vrai...
>
> Quoi qu'il en soit, vérédique ou non, c'est maladroit.
>
> Guillaume Lemée
>
> ----- Original Message -----
> From: "BOURASSA ANDRE G" <bourassa.andre_g@uqam.ca>
> To: "Liste de discussion en francais sur le theatre" <queatre@uqam.ca>
> Sent: Wednesday, April 02, 2003 10:16 AM
> Subject: Re: Corneille et Molière
>
>
>> Chers Collègues,
>> Ce serait trop beau! Mais compte tenu de la date de la nouvelle, ça
>> pourrait être un fameux poisson d'avril: le châtelain anonyme, la  
>> charette
>> aller-retour Pézenas-Paris, les tragédies secrètes...
>> Manuscrits retrouvés ou pas (on verra bien), cette idée de  
>> comparaison des
>> textes de Molière et des frères Corneille par ordinateur demande elle
>> aussi à être prise avec esprit critique.
>> Ce n'est pas que je n'u croie pas, car j'utilise l'ordinateur à des  
>> fins
>> d'édition et d'analyse de texte depuis plus vingt ans. Mais justement:
>> l'analyse ne peut se faire qu'à partir de l'orthographe et la  
>> ponctuation
>> du temps, et non à partir des versions normalisées où on a appliqué à
>> chacun les mêmes règles et les mêmes usages. Ce recours aux éditions  
>> du
>> vivant de l'auteur vaut aussi pour l'analyse des structures.
>> Espérons que mes soupçons sur les odeurs de friture et mes doutes sur  
>> la
>> fréquence du nettoyage des charettes à Pézenas ne sont pas fondés.
>> Amitiés,
>> André G. Bourassa.
>>
>> On Wed, 2 Apr 2003, rogerduchene wrote:
>>
>>> Marseille, 1er avril. Grande nouvelle. A la suite des nombreux  
>>> articles
>>> parus dans la presse, qui a enfin trouvé de la place pour parler de
> Molière,
>>> ou plutôt de Corneille qui lui a écrit presque toutes ses comédies,  
>>> un
>>> châtelain des environs de Pézenas, qui demande instamment qu'on taise
> son
>>> nom, a eu l'idée de regarder le contenu d'une vieille charette  
>>> oubliée
> dans
>>> sa grange. Il s'y trouvait encore quelques documents. De l'avis d'un
> érudit
>>> local, cette charette serait celle qu'aux alentours de 1820 un paysan
> aurait
>>> conduite, chargée des papiers de Molière, aux portes de la  
>>> Bibliothèque
>>> nationale et qu'il n'aurait pu y laisser en raison de sa fermeture le
> jour
>>> de sa venue (voir ma biographie de Molière, p. 7). Tout au fond, il y
>>> restait quelques manuscrits, tous de la main de Molière. Ce sont des
>>> tragédies, écrites en provençal. Voilà donc prouvé que malgré ses
> origines
>>> parisiennes, Molière savait parfaitement écrire dans la belle langue
> d'oc.
>>> On s'est réjoui d'abord que ces pièces, en copies autographes, ne
> devaient
>>> rien à Pierre Corneille. Malheureusement, un spécialiste du théâtre  
>>> du
> XVIIe
>>> siècle n'a pas eu de peine à s'apercevoir qu'elles étaient imitées de
> près,
>>> pour ne pas dire copiées, des tragédies de Thomas Corneille. A  
>>> moins, ce
> que
>>> soutiennent certains érudits locaux qui rapprochent ces pièces de  
>>> celles
>>> d'anciens auteurs occitans peu connus, que ce ne soit Thomas  
>>> Corneille
> qui
>>> ait adapté et mis en français ces richesses méconnues de la  
>>> littérature
>>> provençale. Aux ordinateurs de se mettre au travail pour nous dire  
>>> une
> fois
>>> de plus la vérité scientifique et faire taire ces faux savants qui se
>>> targuent de distinguer au seul rythme  des vers ou même des mots une
> pièce
>>> de Corneille d'une pièce de l'abbé Boyer. Merci de votre attention.
> Roger
>>> Duchêne
>>> Note importante : un dossier sérieux et argumenté sur la prétendue
>>> attribution de la plupart des pièces de Molière à Corneille peut être
>>> consulté à partir de web17 <http://web17.free.fr>, ou directement
>>> http://leroidanse.free.fr>. Vos contributions peuvent encore  
>>> enrichir le
>>> débat (et le site). Cordialement. RD
>>>
>>
>>
>>
>>
>
> --------------------------------------------------------------- 
> queatre-+
> _______________________________________________________________________ 
> ________
>
>>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,
>
> écrire à:   listproc@uqam.ca
>
>     avec comme seule ligne de message:
>
> unsubscribe QUEATRE
>
>
> Note: la commande doit apparaître dans le corps du message,
>       NON PAS dans le Sujet.
> --------------------------------------------------------------- 
> queatre--
>

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--