référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2003-09/msg00007.html
     Chronologie       
     Conversation       

SQET - appel de communications Helene Beauchamp



---- APPEL DE COMMUNICATIONS ----

 

THÉÂTRE ET HISTOIRE

 

Société québécoise d’études théâtrales

Colloque bi-annuel dans le cadre de l’ACFAS

Université du Québec à Montréal (10 au 14 mai 2004)

 

La Société québécoise d’études théâtrales fait un retour à l’histoire. Disons surtout que la Société, qui célèbrera bientôt ses trente ans d’existence, renoue lors de son prochain colloque bi-annuel avec sa mission d’origine – fondée en 1976, elle s’appelait alors Société d’histoire du théâtre du Québec --, mais en prenant acte des changements qui ont marqué depuis le domaine des études théâtrales, dont l’apport déterminant pour l’histoire du théâtre des théories critiques et de la réflexion en historiographie.

 

Dans le cadre du Congrès de l’ACFAS qui se tiendra entre le 10 et le 14 mai 2004 à l’Université du Québec à Montréal, la SQET invite la communauté des chercheurs à faire le bilan de la recherche en histoire qui se fait aujourd’hui dans un contexte où celle-ci semble avoir perdu beaucoup de son prestige et de son attrait auprès de la jeune génération de chercheurs. Cette rencontre vise également à indiquer les voies nouvelles qui restent  à explorer dans ce domaine en prenant appui notamment sur les progrès récents des sciences historiques.

 

Intitulé THÉÂTRE ET HISTOIRE, ce colloque poursuit deux axes de réflexions :

 

1)      Un questionnement de nature épistémologique sur les méthodes, les conditions, les objets de ce que serait une nouvelle histoire du théâtre. Les participants sont invités à soumettre des projets de communication en s’inspirant des thématiques suivantes :

-         Nouvelle histoire, nouveaux objets

-         L’histoire a-t-elle un sens ? Mythe du progrès ; eschatologie moderniste, etc.

-         L’acteur et le système : y a-t-il une place pour l’individu dans une histoire sociale et institutionnelle du théâtre ? La biographie est-elle une histoire ?

-         L’histoire comme institution : lieux de production et de communication de la recherche : réseau scolaire, université, groupes de recherche, séminaires de 2e et 3e cycles, cercles d’amateurs, colloques.

-         Diffusion de la recherche : publications savantes, encyclopédie, manuel de vulgarisation, l’édition savante en études théâtrales.

-         Histoire et théories du théâtre

-         Une histoire nationale (ou linguistique) du théâtre est-elle encore possible ?

-         Écrire l’histoire : rhétorique du discours historique ; la question du récit, etc.

-         Faire l’histoire des œuvres (lesquelles ?) ou des faits théâtraux ?

-         Histoire et interprétation des œuvres

-         Le théâtre dans les manuels d’histoire générale

-         Le théâtre : histoire d’une pratique culturelle (parmi d’autres)

-         Histoire totale ou en miettes ; continuités et discontinuités en histoire

 

 

2)      Analyse de la représentation scénique et dramaturgique de la réalité historique. Sont privilégiées ici (mais sans exclusive) les œuvres (textes et spectacles) traitant de l’histoire contemporaine (20e siècle) et actuelle :

-         De l’actualité à l’histoire : textes et spectacles à partir d’un fait d’actualité

-         Dramaturgies du fait divers

-         La guerre (réelle, virtuelle, potentielle, appréhendée) mise en scène et mise en intrigue ; le théâtre confronté à l’horreur du siècle

-         Le théâtre comme instrument de conscientisation historique

-         Les reconstitutions historiques

-         L’événement spectaculaire/théâtral comme fait d’histoire

-         La biographie théâtrale : représentations des petits et grands acteurs de l’histoire

-         Les tabous de l’histoire

-         Histoire et mise en scène : historicité et actualité du répertoire

-         Fêtes, célébrations, commémorations

-         Le metteur en scène comme témoin

-         Dramaturgie et processus historique

 

Ce colloque SQET aura lieu en mai 2004 à l’Université du Québec à Montréal. Il s’adresse autant aux chercheurs spécialistes en études théâtrales et en histoire culturelle, qu’aux jeunes chercheurs d’universités québécoises, canadiennes et étrangères. Pour participer, il suffit de rédiger une proposition de communication d’environ 200 mots, à poster avant le 17 novembre 2003 à l’attention du responsable YVES JUBINVILLE à l’adresse suivante :

 

Courriel

jubinville.yves@uqam.ca

 

Adresse postale 

Yves Jubinville, professeur

École supérieure de théâtre

Université du Québec à Montréal

Case postale 888, succ. Centre-Ville

Montréal (Québec)

Canada H3C 3P8

 

Téléphone : 514-987-3000 (poste 2527)

Télécopie : 514-987-7881

 

http://www.theatre.uqam.ca/sqet/sqetindex.htm