référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2003-12/msg00005.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Sociocritique du théâtre québécois de 1948 à 1998 Michel Vaïs



Title: Re: Sociocritique du théâtre québécois de 1948 à 1998
M. Sylvain Marois,

Je vous rappelle que dans Jeu 47, 1988.3, nous avons publié les articles de dix critiques sur «les dix pièces qui mériteraient de figurer au répertoire national» du Québec. Plus tard, dans Jeu 80, 1996.3, numéro qui a marqué les vingt premières années de la revue, chaque membre de la rédaction nomme les spectacles les plus importants —un par année-- qu’il ou elle a vus depuis la fondation de Jeu, et dont il a été question dans la revue. Ici, il ne s’agit pas toujours de textes québécois, évidemment.

Bon succès.


--
Michel Vaïs, Rédacteur en chef
Cahiers de théâtre Jeu
54, avenue Elmwood
Outremont/Montréal
Québec, Canada, H2V 2E4
Tél.: (514)278.5764
Téléc.: (514)278.5521
Courriel : vais@inter.net
info@revuejeu.org


[NAME]04/12/2003 08:35[ADDRESS]

Bonjour à toutes et à tous,

je travaille présentement à la rédaction d'une thèse de doctorat portant sur
l'étude des diverses représentations et évolutions des mécanismes
hégémoniques dans le texte dramatique québécois de 1948 à 1998 (Le titre de
ma thèse est : « Soumission et symbiose : dialectique de l’hégémonie – Les
appareils d’hégémonie et leurs représentations dans le théâtre québécois de
1948 à 1998 »).

Mon principal objectif est, pour l'instant, d'établir un échantillon de
textes dramatiques « représentatifs » de cette période. J’ai utilisé, par
exemple, les textes suggérés aux pages 422, 423, 424 de l'ouvrage, « Vie et
mort du théâtre
au Québec » , de Janusz Przychodzen, comme base d’un « répertoire
national ». Accepteriez-vous de m’envoyer une liste, "votre" liste des 10 à
15 textes dramatiques les plus significatifs de la période 1948 – 1998. Ce
petit « sondage » pourrait grandement accroître la légitimité et l’intérêt
de mon échantillon. Merci de votre participation.

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.

Merci à l'avance!

Sylvain Marois
Université Laval


>