référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2004-07/msg00004.html
     Chronologie         
     Conversation         

Jeu 111 Cahiers de théâtre jeu



Title: Jeu 111
Communiqué
Pour diffusion immédiate

JEU 111
DOSSIER : LA TENTATION AUTOBIOGRAPHIQUE
Vient de paraître

21 juillet 2004 – La saison 2003-2004 nous a offert plusieurs de ces spectacles qui entremêlent délibérément la fiction et la réalité, où le créateur se prend lui-même pour objet de l’¦uvre qu’il conçoit, où l’expérience personnelle constitue un enjeu majeur de la représentation. Le théâtre autobiographique n’est bien évidemment pas un phénomène nouveau. Mais si les exemples sont nombreux, peu de travaux portent sur cette forme théâtrale au Québec.


Nous proposons donc un dossier qui présente quelques auteurs et spectacles plaçant l’intime et les souvenirs au c¦ur de la représentation. En introduction, Louis Patrick Leroux soulève les difficultés à déterminer les limites du genre. Des comptes rendus de spectacles récents en illlustrent par ailleurs la diversité : l’adaptation du roman autobiographique de Sylvia Plath par Brigitte Haentjens (la Cloche de verre), Portrait chinois d’une imposteure de Dominick Parenteau-Lebeuf et l’Asile de la pureté de Claude Gauvreau, fort différents les uns des autres, bien qu’ils mettent tous trois en scène des personnages d’auteurs. On lira en outre les études de Pierre L’Hérault sur l’¦uvre de Wajdi Mouawad et de Catherine Cyr sur les perfomances de l’Américaine Vanessa Beecroft. La parole est bien sûr donnée aux créateurs qui ont cédé à cette « tentation autobiographique », avec des témoignages de Marcel Pomerlo et d’Evelyne de la Chenelière, et des entretiens avec Marie Brassard et Nathalie Derome.


Également dans ce numéro, des articles sur la pratique théâtrale d’ici et d’ailleurs. On y retrouve entre autres, sous la plume de Michel Vaïs, l’essentiel de la discussion féconde suscitée par cette question provocatrice posée lors d’une Entrée libre de Jeu : « Le théâtre pense-t-il ? », et un article tentant de cerner le « nouveau théâtre européen », qui « exploite une violence extrême et inexpliquée ». Les spectacles récents de Denis Marleau en France, la dernière édition du FIND, l’automne 2003 en danse et les mises en scène de Robert Lepage à l’Opéra de Montréal sont au sommaire de ce numéro estival, de même que nos critiques habituelles.


Jeu 111, en vente dans les Maisons de la presse, dans toutes les bonnes librairies et à nos bureaux.

200 pages, 120 photos, 15 $

Pour renseignements : Michèle Vincelette
(514) 875-2549
info@revuejeu.org
www.revuejeu.org


Jeu remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada et le Conseil des arts de Montréal.