référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2005-02/msg00005.html
     Chronologie       
     Conversation       

Louis Aragon, la théâtralité de l'oeuvre dernière : "Ce théâtre que je fus que je fuis" Carole AUROUET



Title:
Bonjour à toutes et à tous,

Marjolaine Vallin
Louis Aragon, la théâtralité de l'oeuvre dernière : "Ce théâtre que je fus que je fuis"
Editions L'Harmattan, collection "Critiques littéraires"
2005


"Cet essai entreprend de proposer une lecture littéraire, linguistique, psychanalytique et générique de toutes les oeuvres de l'écrivain publiées entre 1953 ( Le Neveu de M. Duval ) et 1981 ( Les Adieux ) à la lumière de ce que son auteur, Marjolaine Vallin, nomme théâtralité et de montrer ainsi les convergences de l'oeuvre dernière aragonienne avec le théâtre, envisagé successivement comme genre, comme texte puis comme scène.
L'auteur de cet essai cherche à découvrir les cohérences, les spécificités comme les ambiguïtés de cette période aragonienne et de déceler les raisons du recours, et parfois du retour, d'Aragon au théâtre, sans occulter l'ambivalence de cette relation : le théâtre est pour Aragon à la fois ce qu'il fut, ce qu'il est et ce qu'il fuit comme le dit son "dernier roman", Théâtre/Roman , et comme le rappelle le sous-titre de l'ouvrage.
"


Bien cordialement,

Carole Aurouet
La modératrice de la liste de diffusion sur le surréalisme, Mélusine
Maître de conférences à l'Université de Marne-la-Vallée