référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2006-03/msg00008.html
     Chronologie       
     Conversation       

=?windows-1258?Q?RE:_critiques_c=E9l=E8bres?= Zeizig



Bonjour,
Parmi les plus classiques, les critiques de Théophile Gautier concentrent
humour, brio et qualité littéraires exceptionnelles.

Extrait à propos de la fille du Cid : "M. Delavigne, malgré sa réputation,
n'est qu'un poète de second ou de troisième ordre : il manque de style, il
n'a pas d'idiosyncrasie, ni de tempérament. [...]  Sa besogne s'est bornée à
empâter de style plâtreux les ciselures profondes, à casser les saillies, à
limer les arêtes pures de l'œuvre qu'il copiait, de façon à faire d'une
planche un bas-relief, opération qui semble toujours de fort bon goût aux
bourgeois et même à certains critiques."

Ou a propos du massacre des innocents : "Les soldats tirent d'un côté, les
mères de l'autre [...] Les pères ne paraissent pas et laissent accomplir le
massacre avec une admirable insouciance. Ils ne sont pas fâchés d'être
débarrassés de ces affreux marmots et bénissent in petto la férocité
d'Hérode".

Ou encore :  "Mademoiselle Rachel n'a pas lu fort attentivement le rôle
qu'elle représente, ou, du moins, qu'elle n'y a guère réfléchi. Dans la
scène entre Élisabeth et Marie Stuart, se trouve ce vers : "Au plus vil
dénouement dans ma prison réduite..." ce qui n'empêche pas mademoiselle
Rachel d'être habillée avec une richesse éblouissante, d'avoir un corsage
roide de pierreries et un collier de vingt rangées de perles..."

A propos du Vaudeville de Rochefort "Mon coquin de neveu" où le neveu riche
fiancé, grand amateur de tulipes, vient mettre ses oignons aux pieds de sa
fiancée... Théophile Gautier regrette que le neveu ne soit pas facteur
d'instruments, il aurait pu mettre des cors aux pieds de la belle enfant...

Il faudrait aussi citer Francisque Sarcey, Alfred Mortier, Jules Lemaitre,
Lucien Dubech...

Cordialement
Émile Zeizig
Mascarille, le CD Rom du Théâtre

-----Message d'origine-----
De : owner-queatre@uqam.ca [mailto:owner-queatre@uqam.ca] De la part de
Camille Rebetez
Objet : critiques célèbres

Bonjour, 

Dans le cadre d'un cours qui touche à la critique théâtrale, dispensé dans
un lycée, je cherche à mettre la main sur des critiques de théâtre célèbres,
connues pour leur ton éminemment acerbe, pour la polémique qu'elles ont
suscitée ou pour leur style particulier. 

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--