référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2006-08/msg00007.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Le théâtre n'a pas de science ? Bernard da Sousa



Title: Re: Le théâtre n'a pas de science ?
Bonjour,
Vous dites  que « le sens du mot dramaturgie [ne recouvre pas que la...] pratique, comme le précise le Petit Robert, mais  "l¹art de la composition dramatique" ».
Vous avouerez que définir dramaturgie par dramatique n'est pas des plus éclairant.
Et surtout, l'art est essentiellement lui-même une pratique, non?
Pour aborder la pratique, on ne trouve guère, depuis Aristote, que des poétiques et des rhétoriques. Elles se récrivent et s'adaptent d'une culture à l'autre, d'une époque à l'autre, mais elles ne comprennent, à toutes fins utiles, que des conseils, des observations, des préceptes que la génbération suivante s'enmopresse souvent de modifier ou  de remplacer.  
Hugo et Zola ont tout balayé sur leur passage.  Un thème majeur des expressionnistes est la mort du père.  Dada rejetait la notion même de littérature.  Je considère que même le Petit Organon  et Le Théâtre et son double sont des poétique; mais les mettre bout à bout n'est pas évident!s.   Une science, voire même une poétique,qui prétendrait tout englober se réduirait à si peu de paramètres qu'on peut se demande si cela en vaudrait la peine.
Il y a bien eu la théorie de la pièce-bien-faite; elle n'a peut-être survécu que dans certains films holywoodiens.  Il y a l'anthropologie théâtrale, mais son emploi même du terme anthropologie est contesté.  Certaines sciences peuvent assurément contribuer à l'écriture scénique, comme la phénoménologie et la pragmatique, mais, selon moi, elles ne dispensent pas d'une poétique; elles s'y insèrent.
Cordialement, Bernard da Sousa.