référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2006-09/msg00015.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Stanislavski et psycho Laure Donzé




Bonjour,

Esquisse de réponse à votre question estivale en suspens, en attendant d’en 
savoir plus sur les ondes rythmiques…

Quoiqu’il fût plus son contemporain que son prédécesseur, Stanislavski a 
certainement été influencé par les expériences de Pavlov. Il a en tous cas 
proposé une réflexion parallèle à la sienne, notamment en ce qui concerne 
les liens entre psychologie et physiologie, conscient et inconscient.

C’est en réunissant les conditions associées au repas (en l’occurrence, la 
clochette) que le chien se met, automatiquement, à saliver. De la même 
façon, c’est en se plongeant consciemment dans les circonstances proposées 
du rôle que l’acteur fait surgir de son inconscient, de plus en plus 
«automatiquement» au fil des répétitions, l’émotion liée auxdites 
circonstances proposées. Tous deux acquièrent un réflexe conditionné, à la 
différence que l’acteur, contrairement au chien, est maître de son 
déclenchement.

Je me demande toutefois si Pavlov n’a pas des liens plus immédiats avec la 
méthode des actions physiques qu’avec la première partie du Système. C’est 
en FAISANT concrètement les choses que l’acteur met en branle le processus 
d’éclosion de l’émotion…comme s’il s’agissait de passer d’abord par le corps 
(et plus uniquement par la pensée et la mémoire affective) pour stimuler 
l’émotion. Du coup, Meyerhold n’est pas loin…

Quoi qu’il en soit, lui et Stanislavski sont en plein cœur de la question 
posée par James et la psychologie au tournant du siècle: doit-on dire : « Je 
vois un ours, j’ai peur, donc je tremble » ou « Je vois un ours, je tremble 
donc j’ai peur » ?


Laure Donzé





>From: Bernard da Sousa <bernardasousa@videotron.ca>
>Reply-To: queatre@uqam.ca
>To: Liste de discussion en francais sur le theatre <queatre@uqam.ca>
>Subject: Re: « les ondes rythmiques » de	Stanislavski
>Date: Sun, 24 Sep 2006 23:58:16 -0400
>
>Bonjour!
>Curieux. J'espère qu'on pourra vous donner la réponse. Pour ma part, j'ai
>posé une question sur Stanislavski au début d'août, mais il semble bien que
>les spécialistes étaient alors en vacances :-)  Je tente donc ma chance une
>seconde fois, et joins ma question à la vôtre.
>Cordialement, Bernard da Sousa
>
>Transitions ideologiques du XIXe au XXe s.
>Je suis particulièrement intéressé par les trasnsitions idéologiques qui 
>ont
>imprtégné le théâtre au passage du XIXe au XXe siècles. On pourrait
>s'interroger, par exemple, sur les débordfements de l'expressionnisme hors
>de l'Allemagne.
>Mais surtout, pour l'instant: quelles visions de la psychologie de ce temps
>auraient influencé Stanislavski? En particulier, celui-ci a-t-il été marqué
>par ce grand philodophe de sa jeunesse qu'était Vladimir Soloviev, qui
>s'était penché sur les sources obscures de la créativité en poésie?
>
>-------------------------------------------------------
>Patrice Pavis, en définissant dans son dictionnaire la « partition 
>théâtrale
>» (Editions sociales 1980, page 285), donne quelques exemples d'écriture ou
>notation scénique parmi lesquels « les ondes rythmiques » de Stanislavski.
>Qu'est ce que ces ondes rythmiques
>--
>Fahd KAGHAT


---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________


Nous recommandons de ne pas diffuser de  courriels traînant toute
une série de messages antérieurs. Pour connaître les interventions
précédentes, voir: <http://www.er.uqam.ca/listes/arc/queatre/>.

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--