référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2006-11/msg00010.html
     Chronologie       
     Conversation       

Éparts / liaisons études et pratiques des arts. Christiane Gerson



Bonjour à tous,

Plusieurs d'entre vous seront sans doute intéressés par cette nouvelle revue : Éparts / liaisons études et pratiques des arts.

 Éparts donne une voix à ceux qui questionnent la recherche et la création en arts.  Elle fait état de l’interpénétration des démarches de chercheurs et d’artistes et de la diversité des pratiques artistiques.

 Éparts est une revue mutildisciplinaire en arts, bi-annuelle et divisée en trois parties : un éditorial écrit par un invité, des articles de chercheurs et/ou d’artistes invités et des articles reçus par appel à communication.  Elle y présente des articles qui exposent et interrogent la circulation qui s’opère entre la théorie et la pratique en arts afin de favoriser l’émergence de nouvelles connaissances dans ce domaine.  À l’image de son nom, la revue Éparts sert d’élément dynamique et de symbole à cette circulation.

Éparts s’adresse particulièrement aux artistes et chercheurs universitaires en arts toutes disciplines confondues.  Elle est libre de toute forme d’affiliation, mais elle émane de l’Association étudiante et du programme de Doctorat en études et pratiques des arts de l’Université du Québec à Montréal.

Le premier numéro (volume 1) est sous la direction de Christiane Gerson et Diane Leduc. Il s’ouvre sur des hommages posthumes pour Iro Valaskis Tembeck et Anne-Marie Théroux, deux figures importantes du monde des arts de la scène au Québec. Puis, deux artistes chercheurs invités, Jean Lancri et Serge Ouaknine, proposent une vision personnalisée de l’articulation théorie et pratique en arts. L’un fait l’éloge du milieu d’un projet de création universitaire alors que l’autre affirme l’autonomie de l’art et de la pensée analytique.  Chacun nous parle, à sa manière, de croisements, d’éparts, entendu autant comme ce qui distingue que ce qui unit, entre art et exigence académique universitaire. À leur côté, André G. Bourassa nous plonge dans l’univers théâtral de l’entre-deux guerres et nous offre une nouvelle lecture de l’envers et l’endroit de l’histoire du théâtre québécois. En retissant les liens entre les faits, il nous fait découvrir, ou redécouvrir, les influences de Copeau et du Cartel des Quatre.

 Vous pouvez vous procurer la revue ou soumettre un article pour publication en vous adressant à : eparts@uqam.ca

Cordialement,

Christiane (Martin) Gerson,
ÉPARTS/Comité de rédaction

M. ès A. (UQÀM)
Théâtre post-moderne et mise en scène 
PhD (UQÀM, en rédaction)
Réception esthétique : pratique spectatrice

cgerson@rocler.qc.ca
450.371.1700
20, rue Récollet
Salaberry-de-Valleyfield
Québec, J6S 2H5
Canada