référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2006-11/msg00013.html
     Chronologie       
     Conversation       

Journées d'étude "filmer le théâtre" - RAPPEL edwige.perrot



L’École supérieure de théâtre et l’École des médias (profil cinéma) de
l’Université du Québec à Montréal organisent conjointement des journées de
réflexion sur les rapports entre théâtre et cinéma. Ces journées sont ouvertes
à tous mais les places étant limitées, merci de bien vouloir réserver.

Pour information : Josette Féral
École supérieure de théâtre
Paul Tana
École des médias – Profil cinéma
(514) 987-3000 poste 3255
feral.josette@uqam.ca

 Filmer le théâtre : mémoire ou œuvre d’art ?
Les   24 et 25 novembre 2006
Heures :  9 h à 18 h
Lieu :  Université du Québec à Montréal, Pavillon Judith-Jasmin,
Salle de téléconférence J - 2625
405, rue Sainte-Catherine Est



Programme:
Ouverture de ces journées, le 23 novembre à 19 heures. Projection de « Le temps
et la chambre », pièce de Botho Strauss, mise en scène par Patrice Chéreau au
théâtre de l’Odéon en 1991, dans une version cinématographique réalisée par
Chéreau lui-même.

Lieu : Cinémathèque québécoise - Salle Fernand-Séguin 3
335, boul. De Maisonneuve Est - Métro Berri-UQAM

Vendredi 24 novembre 2006 : Théâtre ou Cinéma ?
Ouverture
9 h – 9 h 30 : Josette Féral et Paul Tana

Séance 1 : Comment rester fidèle à l’œuvre théâtrale en répondant aux
contraintes cinématographiques ? De la scène à l’objectif de la caméra, comment
cerner l’espace sur la pellicule ?  Comment ne pas trahir la mise en scène
théâtrale?
9 h 30 – 11 h 00 : Éric Darmon - « Filmer avec Ariane Mnouchkine »

Séance 2 :  Comment répondre aux exigences du cinéma ? Quelles nuances? Quelles
définitions ? Quelles particularités cela soulève-t-il pour le réalisateur?
11 h 30 – 13 h 00   : Micheline Lanctôt - « Adapter le théâtre à l’écran »


Séance  3 : De l’adaptation à la captation des spectacles, de l’œil du
réalisateur au regard du spectateur, l’objectif de la caméra est-il un faux-ami
? Est-il possible d’ignorer le regard que le metteur en scène porte sur l’œuvre
qui va être filmée ? Comment respecter sa volonté en évitant la censure ou la
complaisance?
14 h 00 – 15 h 30 : Stéphane Metge - « La collaboration entre un réalisateur et
un metteur en scène lui-même réalisateur » - Parcours auprès de Patrice Chéreau

Séance 4 : Captation de spectacle et fidélité à l’oeuvre : Comment saisir
l’éphémère propre à la représentation ? Comment rendre l’espace et la lumière
sans fausser la représentation ? A quelles difficultés l’auteur de film de
théâtre est-il confronté ?
16 h 00 – 17 h 30 : Martin L’Abbé - « Capter l’espace de la représentation –
Parcours auprès de Denis Marleau »

Samedi 25 novembre 2006 : Le documentaire de théâtre - Objectifs, structures et
finalités.
Séance 5 : Le processus de création : travail préalable à la réalisation d’un
documentaire (documentation ; rassemblement et traitement des archives ; étude
de l’œuvre ; rencontre des artistes…).
9 h 30 – 11 h 00 : Nico Leunen - « Aux marges de la représentation : le
documentaire-fiction ou comment témoigner de la démarche artistique d’un
metteur en scène sans rien en montrer ? »

Séance 6 : Pour quel public fait-on un documentaire (grand public/ spécialiste).
Le film de théâtre et sa valeur d’archive : mémoire et préservation.
11 h 30 – 13 h : Jean-Claude Coulbois - « Filmer le théâtre vivant »

Séance 7 : Qu’en pense la Relève ? Comment concilier le désir de créer une œuvre
« originale » et le souci de faire un documentaire fidèle à l’artiste? Comment
allier précision et vulgarisation ; spécificité du sujet et accessibilité ? Y
a-t-il un nouveau rapport au documentaire ?
14 h 30 – 17 h 30. Table-Ronde : Jeunes réalisateurs de la série Paroles
d’artiste. Geneviève Albert ; Alexandra Oakley ; Annie Saint-Pierre.
Films support : « Jean-Pierre Ronfard : Sujet expérimental »; « André Brassard :
Le diable après les cuisiniers »; « Paul Hébert  ( titre provisoire) ».

17h 30 – 18 h 00 : Clôture de la rencontre


Le film consacré au théâtre constitue un genre à part entière lorsqu’on
considère l’étroite collaboration nécessaire entre le réalisateur dit aussi «
auteur » et le metteur en scène ou les acteurs sur lesquels il pose l’œil de la
caméra. D’un art qui « fixe » le mouvement - le cinéma - à un autre qui célèbre
l’éphémère - le théâtre -, quels enjeux peuvent bien les réunir ? Quels désirs
animent l’homme de cinéma, l’auteur de documentaire et l’homme de théâtre à
travailler ensemble, à réunir leurs savoir-faire? La simple captation vidéo
montre très vite ses limites lorsqu’il s’agit de théâtre. Parce que ce qui s’y
joue n’est pas uniquement sur scène, mais dans l’interaction de la scène et de
la salle, dans cet espace qui réunit des acteurs et des spectateurs, espace
impalpable, imaginaire peut-être, mais
qui permet à cette « assemblée » de partager le même « immédiat ». Comment
capter « l’incaptable » ? S’agit-il véritablement d’une captation ou est-il
davantage question de reconstitution ? Par ailleurs, le film consacré au
théâtre, sous forme de documentaire, semble avoir la faculté de conserver et de
rendre accessible ce qui, à première vue, peut être réservé à un public de
spécialistes. Il participe ainsi à une sorte de démocratisation du savoir. Mais
ne constitue-t-il pas, aussi, un objet artistique en soi ? Nous avons invité
quelques réalisateurs, venus de différents pays et ayant largement contribué à
l’élaboration du genre, expliquer leur démarche et partager leur savoir-faire.
Jean-Claude Coulbois, Éric Darmon, Martin L’Abbé, Micheline Lanctôt, Nico
Leunen, Stéphane Metge, Paul Tana parmi d’autres.


---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________


Nous recommandons de ne pas diffuser de  courriels traînant toute
une série de messages antérieurs. Pour connaître les interventions
précédentes, voir: <http://www.er.uqam.ca/listes/arc/queatre/>.

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--