référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2007-11/msg00019.html
     Chronologie         
     Conversation         

Nouveaux medias/nouvelles technologies pour les arts de la scène Andre G. Bourassa



Bonjourm
Pour celles et ceux qui seront dans les parages ce jour-là.
Cordialement, André G. Bourassa.

Début du message réexpédié :

De : "Feral, Josette" <feral.josette@uqam.ca>
Date : 29 novembre 2007 23:29:26 HNE
À : Bourassa, André G. <bourassa.andre_g@uqam.ca>
Objet : Nouveaux medias/nouvelles technologies pour les arts de la scène

Bonjour André,
 
merci de faire circuler l'annonce de cette conférence organisée dans le cadre du groupe de recherche "performativité et effets de présence".
 
Cordialement,
 
Josette Féral
 
Annonce de la conférence en français :
http://www.effetsdepresence.org/nouvelles.html
 
Annonce de la conférence en anglais :
http://www.effetsdepresence.org/news.html
 
 
Cordialement,
 
Josette Féral
 

"Live Movies : nouveaux médias/ nouvelles technologies pour les arts de la scène"


 


deux conférences (en anglais) de

Kirby Malone et Gail Scott White


de l'Université George Mason
et la Compagnie Cyburbia Productions (É.U.)

Jeudi, 6 décembre 2007, 14 h 00
conférence publique (nombre de places limité)

Vendredi, 7 décembre 2007, 14 h 00
dans le cadre du Groupe de recherche
“Peformativité et effets de présence”


Local A-1330, Pavillon Hubert-Aquin,
400, rue Sainte-Catherine,
Montréal, H2L 2C5

Kirby Malone et Gail Scott White présentent, images et extraits vidéos à l’appui, les enjeux de la performance interdisciplinaire contemporaine telle que traitée dans leur livre Live Movies: A Field Guide to New Media for the Performing Arts (2006). Les deux conférences qu’ils donneront à l’UQAM, le 6 et le 7 décembre prochains, traitent d’un nouveau genre de performance qui allie sur la scène de théâtre art dramatique et cinématographique. Le live movie est sans doute une des manifestations scéniques les plus spectaculaires de la performance théâtrale contemporaine. Encore à titre expérimental, le live movie fait ses premiers pas dans l’histoire du théâtre de manière convaincante, comme le montrent d’ailleurs les réalisations de Kirby Malone et Gail Scott White au sein de leur compagnie, Cyburbia Productions. Leur dernier spectacle est une tentative de ressusciter Hamlet sur une scène qui lui est, pour le moins, étrangère, mais qui se prête bien aux multiples jeux de passage entre le réel et l’imaginaire shakespeariens. Jouée pour la première fois en octobre dernier à Lexington (KY), la pièce mélange théâtre et techniques de cinéma qui nous plongent dans un Hamlet encore plus envoutant, surréaliste, voire hyperréaliste, comme le laisse entendre une critique récente :

Sometimes it feels like you are personally inside a living movie — one that is dark without being Goth, modern but not dated, sprawling in theme and technical wizardry yet intimate in delivery. (Candace Chaney, Lexington Herald, 20 octobre 2007)

Les deux conférences qui se tiendront à l’UQAM constitueront un survol des théories et des pratiques en lien avec ces formes médiatiques mixtes. Malone et White y proposent un essai d’explicitation de l’impact des nouvelles technologies sur la scène traditionnelle, tel que les deux conférenciers l’ont expérimenté dans leurs pratiques de scénographes et de concepteurs de nouveaux médias au sein de leur compagnie. Au cours des dernières cinq années, ils se sont consacrés à la création et à la définition du concept de live movie comme synthèse du cinéma, du théâtre et de la musique, orientée vers un public « multi-sensoriel ». La compagnie utilise des projections numériques et des technologies du son des plus sophistiquées, ainsi que des techniques narratives filmiques, comme le flashback, le lip-synch et le slow motion. Des images scéniques vibrantes et un théâtre sonique sont les caractéristiques de cette nouvelle forme scénique dans laquelle acteurs vivants, chanteurs et musiciens interagissent avec des performeurs virtuels et traversent les univers de projection dans un va-et-vient entre le réel et le virtuel.

 

Pour information:

Josette Féral. Directrice. Ecole supérieure de théâtre Tel: 514 987 3000, poste 3255