référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2008-03/msg00001.html
     Chronologie       
     Conversation       

=?UTF-8?Q?lancement_de_la_revue_Ag=C3=B4n?= barbara.metais-chastanier



Agôn, première revue entièrement numérique consacrée aux arts de la scène, est désormais en ligne. La revue, développée en collaboration avec le laboratoire junior Agôn et la section Arts de l’Ens lsh, est animée par de jeunes chercheurs issus de différents horizons mais tous impliqués dans une réflexion sur la posture dramaturgique, que Bernard Dort définissait comme un « état d’esprit » plus ample que la seule pensée du passage du texte à la scène.

 

Organisée autour de quatre rubriques (« Dossiers », « Laboratoire de création », « Entretiens et Documents » et « Bords de scène »), la revue Agôn, se propose d’explorer un champ au croisement de la théorie et de la pratique, de la création et de la critique : la revue regroupe des articles universitaires, des critiques de spectacle, des textes inédits, des entretiens et des enquêtes sur ces lieux de la région Rhône-Alpes où se trouve déclinée la vie théâtrale.


On y trouvera aussi le texte d’une conférence inédite de Michel Vinaver, un dossier consacré à la question du « sujet » dans une perspective dramaturgique, un autre sur la biomécanique, des réductions de l’École des femmes, de Cromwell, et du Cid, ainsi que des entretiens avec Wajdi Mouawad, Jean-Marc Avocat et Michel Vinaver.

 

La contribution à la revue est ouverte à tous après accord du comité de rédaction : articles, entretiens, extraits de pièces ou de textes, la liste est longue de tous les possibles… La revue souhaiterait aussi travailler en collaboration avec des photographes, des illustrateurs ou des plasticiens notamment pour sa rubrique « Dossiers ». N’hésitez pas à nous contacter.

 

http://agon.ens-lsh.fr

Pour nous contacter : marion.boudier@ens-lsh.fr ou barbara.metais@ens-lsh.fr

 

 








Créez votre adresse électronique prénom.nom@laposte.net
1 Go d'espace de stockage, anti-spam et anti-virus intégrés.