référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2008-03/msg00002.html
     Chronologie       
     Conversation       

APPEL À COMMUNICATIONS: Shakespeare en tempsde guerre dans un contexte mondial Leanore Lieblein




User-Agent: Internet Messaging Program (IMP) H3 (4.0.5-cvs)
X-Originating-IP: 24.202.151.145
X-PMX-Version: 5.4.0.320885, Antispam-Engine: 2.5.2.313940, Antispam-Data: 2008.2.29.70631
X-McGill-WhereFrom: Internal
X-Virus-Scanned: amavisd-new at uqam.ca
Content-Transfer-Encoding: 8bit
X-MIME-Autoconverted: from quoted-printable to 8bit by listes.er.uqam.ca id m2BF60U5024328



APPEL À COMMUNICATIONS

Shakespeare en temps de guerre dans un contexte mondial

Wartime Shakespeare in a Global Context

Université d'Ottawa

19-21 septembre 2009

Étendue sur tous les continents sauf l'Antarctique, la Seconde Guerre 
mondiale est un moment exceptionnel, bref mais géographiquement 
inclusif, par lequel on peut interroger le rôle et la signification du 
théâtre en période d'extrêmes souffrances sociales. Dramaturge le plus 
joué et le plus traduit au monde, Shakespeare offre sans doute une des 
meilleures perspectives sur de nombreuses questions posées par la 
guerre et que ce colloque, qui coïncide avec le 70e anniversaire de la 
déclaration, se propose d'examiner : Qu'apportent les classiques et le 
théâtre en général à des gens soumis aux horribles épreuves de la 
guerre? Comment la culture (au sens anthropologique et esthétique) se 
transforme-t-elle durant la guerre? Certains genres et modes 
esthétiques se révèlent-ils alors plus porteurs que d'autres? Les 
oeuvres ou les critères esthétiques imposés d'« en haut » sont-ils 
efficaces? Pourquoi des oeuvres jugées inoffensives en temps normal 
deviennent-elles soudain utiles voire nécessaires à la propagande 
politique? Les critères d'universalité des auteurs sont-ils questionnés 
ou réinterprétés en temps de guerre quand la littérature et le théâtre 
sont particulièrement sollicités? Comment aborde-t-on la question du 
personnage ou du langage poétique dans un contexte où la pensée 
collective l'emporte sur celle de l'individu? En période de conflit, 
comment s'établissent les rapports entre les « classiques universels » 
et les canons locaux de la littérature et du théâtre? Quelle est 
l'influence des questions de classe, de sexe ou de politique? Quels 
liens établir avec le colonialisme et le postcolonialisme? Quel est le 
rôle de la traduction ou de l'adaptation? Comment utilise-t-on les 
termes qui renvoient à l'« art élitaire » et à l'« art populaire » 
durant la guerre puis la reconstruction d'après-guerre? Où situer la 
mondialisation dans ce débat? Les réponses à ces questions sur la 
Seconde Guerre mondiale restent-elles pertinentes aujourd'hui?

Le rôle du théâtre durant la Seconde Guerre mondiale n'a encore jamais 
été documenté ni analysé en profondeur. On sait pourtant que, dès le 
début des hostilités, les représentations théâtrales ont beaucoup 
contribué à l'effort de guerre. En 1939, Shakespeare ne jouissait pas 
d'une grande popularité, mais à la fin de la guerre, il était devenu 
une force culturelle dominante, suscitant une montée en puissance de la 
recherche, des sociétés savantes et des festivals, en même temps qu'il 
passait dans la culture populaire. Cette effervescence, qui dure 
encore, a radicalement transformé les pratiques culturelles.

Sujets / ateliers suggérés :

1. Shakespeare et le canon Shakespearien durant la Seconde Guerre mondiale
•        La guerre psychologique
•        Shakespeare, la littérature et le théâtre élitaires et populaires
•        Représentations : sexe, pouvoir et guerre
•        Les personnages shakespeariens
•        Shakespeare et les valeurs
•        Shakespeare traduit et adapté (le canon en traduction, 
l'adaptation comme réinterprétation)
•        La comédie, la satire et la guerre
•        Shakespeare au théâtre et dans les autres médias (radio, 
cinéma, musique, ballet, opéra)

2.   Shakespeare et les répertoires « nationaux » durant la Seconde 
Guerre mondiale.
•        Théâtre, identité nationale, patrimoine culturel
•        Le  national  et « l'étranger »
•        Shakespeare et le colonialisme/postcolonialisme
•        Théâtre et collectivité(s)
•        Les canons du théâtre en temps de guerre
•        « Notre » contre « leur » utilisation du théâtre : celle des 
Alliés et celle de l'Axe
•        Shakespeare dans les pays neutres •        Théâtre régional et 
théâtre « national »
•        Shakespeare et la culture populaire
3. Shakespeare au Canada et dans les autres pays durant la Seconde 
Guerre mondiale
•        Le théâtre au Canada •        Le théâtre au Québec et dans les 
autres régions francophones
•        Le théâtre et l'éducation
•        Le théâtre et les femmes
•        Les théâtres alternatifs
•        Le théâtre pour la jeunesse
•        Shakespeare et les groupes de lecture
•          Le théâtre et les groupes persécutés ou internés
•         4. Shakespeare au front et en captivité durant la Seconde 
Guerre mondiale
•        Le théâtre au front
•        Le théâtre aux armées
•        Le théâtre en mer •        Les troupes de théâtre en tournée
•        Le théâtre dans les camps (d'internement, de travail, de 
prisonniers et de personnes déplacées)
•        Le théâtre en territoires occupés
•        Le théâtre et l'exil

5. Shakespeare en guerre aujourd'hui
•        Les tâches du théâtre
•        Nouveaux contextes, nouveaux usages du théâtre
•        Le regard d'en haut : théâtre et idéologie
•        Théâtre et politique •        Théâtre et collaboration •       
  Théâtre et propagande
•        Mythologies nationales et autres
•        Façonner la réaction du public
•        Le théâtre comme médiation culturelle
•        Le théâtre et la souffrance
•        Le théâtre et l'affect •        Théâtre, traumatisme et mémoire

Le Comité d'organisation sollicite des propositions de communication 
venant de chercheur(e)s de toutes les disciplines concernées - théâtre, 
études anglaises, histoire, langues et littératures, études 
culturelles, communications, sociologie, anthropologie, sciences 
politiques, études des femmes, philosophie, psychologie... - ainsi que 
de femmes et hommes de théâtre. Les interventions de nature 
interdisciplinaire et comparative sur le théâtre de Shakespeare durant 
la Seconde Guerre mondiale sont particulièrement bienvenues.

Un résumé de la communication (250 mots) en anglais ou en français, 
accompagné d'une notice bio-bibliographique, doit parvenir par voie 
électronique (de préférence en Word ou Rich Text) à Mme Irene (Irena) 
Makaryk, présidente du comité d'organisation : makaryk@uottawa.ca. Date 
limite : 1er novembre 2008. Les étudiants de deuxième et troisième 
cycles pourront bénéficier d'une aide financière, sous réserve de 
subvention (dossier en cours).

Comité d'organisation

Irene (Irena) R. Makaryk, Présidente, Department of English
Yana Meerzon, Département de théâtre
Tibor Egervari, Département de théâtre
Jeff Keshen, Département d'histoire
Annie Brisset, École de traduction et d'interprétation
Marissa McHugh, graduate student, Department of English

L'Université d'Ottawa, la plus ancienne université bilingue du Canada, 
est située au coeur de la capitale, à proximité du Parlement, du canal 
Rideau (désigné site du patrimoine mondial), du Musée des beaux-arts, 
du marché By et à quelques kilomètres du Parc naturel de la Gatineau. 
Pour tous renseignements, consulter le site de la ville www.ottawa.com 
et celui de l'Université à www.uottawa.ca


Prof. Leanore Lieblein
Home address:
2090 ave. de Vendôme
Montréal, Québec H4A 3M5
Tel: (514) 489-5651
Email: leanore.lieblein@mcgill.ca

---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________


Nous recommandons de ne pas diffuser de  courriels traînant toute
une série de messages antérieurs. Pour connaître les interventions
précédentes, voir: <http://www.er.uqam.ca/listes/arc/queatre/>.

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--