référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2008-05/msg00002.html
     Chronologie       
     Conversation       

=?WINDOWS-1252?Q?Appel_de_communication:_L=92_interm_=E9dialit?==?WINDOWS-1252?Q?=E9_et_le_th=E9=E2tre_canadien?= Bruce Kirkley



Appel de communication

Theatre Research in Canada / Recherches théâtrales au Canada invite des propositions de communication pour un numéro spécial portant sur

L’ intermédialité et le théâtre canadien

 

Les nouvelles technologies médiatiques ont largement et profondément transformées les cultures et les idéologies contemporaines, ayant une influence exponentielle à travers le 20e siècle et au début du 21e. Ces tensions évolutionnistes ont envahi la théorie et les pratiques théâtrales et ont eu des profondes répercussions sur celles-ci, peu importe les premières résistances durables. Pendant que les artistes et les théoriciens explorent l’intégration du média et de la performance ils, de façon simultanée, questionnent, réinterprètent, problématisent et défient les limites actuelles entre les formes d’expressions artistiques, les médias, les performances "sur scène" et enregistrées, et entre la "présence" et la représentation.

Dans Intermediality in Theatre and Interprétation (2006), Freda Chapple et Chiel Kattenbelt définissent l’intermédialité comme “une force puissante et potentiellement radicale qui se manifeste entre les interprètes et les spectateurs; entre le théâtre, la performance et les autres médias; et entres les réalités […] De plus, l’intermédialité est situé entre plusieurs cadres conceptuels et mouvements artistiques et philosophiques. Ils argumentent que les effets de l’intermédialité comprennent « des nouvelles méthodes de représentation; des nouvelles stratégies dramatiques; des nouvelles méthodes de structuration et de la mise en scène de mots, d’images et de sons; de nouvelles méthodes de positionnement d’entités dans l’espace physique et temporel; des nouvelles méthodes de créer des relations temporelles et spatiales interdépendantes" (11-12). En plus de ces caractéristiques à la fois formels et conceptuels, par contre, l’intermédialité peut avoir le sens encore plus définitif d’une base stratégique en plus d’un positionnement culturel et idéologique. Selon Klaus-Peter Busse "l’intermédialité n’est pas une interprétation, mais l’action performatif" (Intermedia : Enacting the Liminal [2005] 264).

Cet numéro de TRiC/RTaC encourage l’exploration en détail de cette "force radicale" et de cet "action performatif" de l’intermédialité théâtrale au Canada par le biais de recherches portant sur les grandes variétés de formes, de territoires, de stratégies et de motivations.

 

Sujets potentiels :

  • La réinterprétation des limites : médias mixtes, multimédia, mélanges de genres et les interprétations hybrides, les interprétations "sur scène" dans l’espace virtuel et les interprétations virtuels dans l’espace "physique"

  • Remédiation : comment les médias contemporains remédient les anciens médias (par exemple le film remédiant le théâtre, la télévision remédiant la radio, le théâtre, et le film; la remédiation des presses écrites, de la photographie et de la télévision par l’informatique).

  • Dramaturgies inter-médiatiques

  • Représentations et inter-relations spatiaux et temporels

  • Corps inter-médiatiques dans la performance.

  • La perception, la mémoire, et/ou la conscience dans l’interprétation inter-médiatique

  • L’inter-média interculturel

  • Les spectateurs inter-médiaux

  • Théâtre et interprétation en-ligne

  • modèles de formation pour l’interprétation inter-médiatique

  • critique et éducation du théâtre inter-médiatique

Tous les articles seront arbitrés et doivent respecter les directives établies par le TRiC/RTaC. Veuillez réviser attentivement les directives soulignées dans le numéro actuel disponible en-ligne à l’adresse suivante :

http://www.lib.unb.ca/Texts/TRIC/subguide.html

D’habitude les articles ne dépassent pas 5 000 mots. Nous encourageons aussi la soumission de supports visuels (photos, illustrations, plans, etc.), d’items de la section "forum" (pour les critères, voir les directives de soumissions), et les titres pour les études de livres appropriées.

Les communications doivent êtres soumisses aux coordonnées ci-dessous. Elles peuvent être envoyées par courrier électronique ou par la poste. Dans les deux cas, veuillez envoyer vos soumissions aux deux adresses.

Veuillez transmettre votre intention de soumettre un article avant le 30 juin 2008.

 

Bruce Kirkley                                             OR

Theatre Department

University of the Fraser Valley

45635 Yale Road

Chilliwack BC  V2P 6T4

bruce.kirkley@ucfv.ca

Bruce Barton

Graduate Centre for Study of Drama

University of Toronto

214 College Street, 3rd Floor

Toronto, ON M5T 2Z9

bruce.barton@utoronto.ca

Les soumissions doivent parvenir au plus tard le 1 septembre 2008.